LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire composé : «Le dormeur du val », de Arthur Rimbaud

Commentaire de texte : Commentaire composé : «Le dormeur du val », de Arthur Rimbaud. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2015  •  Commentaire de texte  •  817 Mots (4 Pages)  •  2 672 Vues

Page 1 sur 4

Commentaire composé : «Le dormeur du val », de Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud est un poète français vivant à la fin du 19ieme siècle. Le dormeur du val a été écrit lorsque Rimbaud avait 16ans, lors de la guerre franco-prussienne. Rimbaud vivait à ce moment-là à 20km de Sedan, lieu où les français ont perdu.
Le développement de ce texte se divisera en trois parties : l’analyse formelle, l’analyse du contenu et l’analyse thématique.

Tout d’abord, le poème est composé de quatre strophes dont 2 quatrains et 2 tercets rédigés en alexandrins. Les deux premières strophes sont disposées en rimes embrassées, les deux suivantes se composent de cette manière, AAB CCB. Ce poème est donc un sonnet. Le texte est composé de rimes riches, comme par exemple «rivière» et «fière» dans la strophe 1, aux vers un et trois, et de rimes suffisantes comme «froid» et «droit» à la strophe 3, aux vers trois et à la strophe quatre, au vers trois.

En analysant le contenu de ce texte, on peut voir que dans la première strophe, Rimbaud décrit un paysage naturel. Dans le premier et le troisième vers, il utilise une figure de style qui est une personnification du mot rivière (« ou chante une rivière ») et du mot montagne (« montagne fière »). Il utilise le mot trou et haillons, ce qui peut faire penser au soldat mort de la dernière strophe, car le mot trou peux faire penser à une tombe, et haillons car un soldat mort a généralement des vêtements abimé.
Dans la deuxième strophe, Rimbaud décrit le soldat. Il dit qu’il dort. Dans le dernier vers de la 2ieme strophe, Arthur Rimbaud utilise le terme “pale dans son lit vert”, ce qui peut faire penser à un mort qui est lui aussi pale.
Dans la troisième strophe, Rimbaud décrit à nouveau le soldat. Il répète une deuxième fois qu’il dort. Rimbaud utilise une figure de style qui est une comparaison “Souriant comme sourirait un enfant malade” dans le 3ieme vers de la strophe 3.
Dans la dernière strophe, Rimbaud montre vraiment que le soldat est bel et bien mort. Le premier vers de la dernière strophe montre qu’il ne respire plus (« Les parfums ne font pas frissonner sa narine »). Dans le 2ieme vers, Rimbaud a écrit « Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine », cela confirme nos soupçons, car les morts sont souvent représentés la main sur la poitrine. Le dernier vers montre que le soldat est sans doute mort suite à deux balles (« Il a deux trous rouges au côté droit. »).

Ce poème aborde différents thèmes, comme celui de la guerre, de la mort ou de la nature. Rimbaud aborde le thème de la nature car il utilise tout au long du poème le champ lexical de la nature (rivière, montagne, verdure, mousse …). Rimbaud aborde également le thème de la mort et celui de la guerre. Il n’utilise pas de vocabulaire propre à ces thèmes mais y fais des allusions comme par exemple « un trou de verdure » qui pourrait être une tombe,  « il a froid » qui pourrait donc signifier que son corps est froid donc qu’il est mort. On peut distinguer un contraste entre d’une part la beauté de la nature et d’autre part la violence de la guerre et la mort. Rimbaud utilise le champ lexical de la nature pour décrire la mort et la guerre.
Ce poème nous permet de mieux comprendre le sens de la chanson de Laurent Voulzy. En effet, dans cette chanson il y a également un contraste entre la douceur, la beauté et la vie de la nature qui nous attire et nous donne envie d’arrêter les guerres entre les peuples.

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (134.1 Kb)   docx (1 Mb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com