LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse Et Production Du Message Tetra Pak

Dissertation : Analyse Et Production Du Message Tetra Pak. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  17 Mars 2013  •  1 983 Mots (8 Pages)  •  1 373 Vues

Page 1 sur 8

I Analyse du message

1. Quel est le thème principal sur lequel se structure le message ? Vous pourrez vous appuyer sur une étude précise du lexique. Comment pouvez-vous justifier ce choix rédactionnel ?

Le thème principal de ce document est la protection de l’environnement.

En effet, nous pouvons distinguer deux champs lexicaux s’y rapportant :

- le champ lexical de la nature, incluant les mots « planète, ressources naturelles, bois, forêts, environnement». On peut remarquer que le mot « planète » est répété à deux reprises, et à peu d’intervalles ; il joue un rôle important dans ce champ lexical, car il représente l’hyperonyme des autres termes suscités.

- Le champ lexical de la protection avec les mots suivants : « limiter les émissions de CO2, gestion durable et certifiée, préserver, protéger, écologique », leur relation sémantique ici relevant de l’ordre des synonymes, notamment les verbes « limiter, protéger, préserver ».

Le choix rédactionnel se justifie tout d’abord du point de vue de la marque souhaitant atteindre sa cible ; en effet, nous pouvons penser qu’il est rare de voir quelqu’un contre la protection de l’environnement, mais peu de personnes, parce qu’elles ne sont pas directement touchées, par ignorance ou tout simplement par paresse, vont réellement agir. Tetra Pak insiste donc sur le vocabulaire de la protection et de la nature pour montrer qu’un simple geste (ici, préférer l’achat de produits en briques) peut faire plus pour l’environnement que ce que l’on imagine. « Un petit pas pour moi, un grand pas pour la nature. »

Nous savons aussi que la marque Tetra Pak ne fournit ses produits qu’aux grands groupes agro-alimentaires, bien qu’elle s’adresse ici à un large public. Nous pourrions donc considérer le fait qu’elle cherche, en voulant sensibiliser les consommateurs directs de produits alimentaires, à occuper une place importante dans leurs préférences d’achats, et donc pousser d’autres grandes entreprises à demander les services de cette marque, et ainsi augmenter leur clientèle.

2. Par quels procédés textuels (énonciation) et visuels l’annonce cherche t-elle à impliquer le récepteur ?

Nous allons d’abord nous intéresser à l’aspect visuel, sur quoi le document se fonde en premier pour impliquer le récepteur : la brique de jus, tout d’abord, possède le logo Tetra Pak et n’est couverte d’aucun autre signe distinctif, mise à part l’accroche « Au quotidien, choisir cet emballage de jus, c’est faire un geste pour la planète » écrite en rouge. De par sa simplicité, elle amène le récepteur à considérer toutes les briques comme produits de la marque. Ce même message est d’ailleurs écrit en rouge sur fond blanc pour alerter la cible (ces couleurs sont souvent utilisées pour les avertissements, et jouent ainsi sur la fonction phatique).

Nous pouvons voir ensuite une cuillère retournée : elle est propre, étincelle tout en renvoyant une image douce (contrairement aux autre couverts comme le couteau et la fourchette) ; un verre, propre lui-aussi, est à moitié rempli d’un jus d’orange à l’air appétissant, le tout posé sur une table propre elle-aussi. Ce choix n’est pas anodin, il montre que nous pouvons consommer sans détruire, de manière aussi quotidienne que le fait de prendre son petit-déjeuner.

Enfin, le mur et la table eux-mêmes impliquent le récepteur, car leurs couleurs bleue comme le ciel, et verte comme l’herbe font appel à son imaginaire, et lui donne l’impression de se retrouver en pleine nature.

Nous pouvons remarquer que l’accroche inscrite sur la brique, et celle inscrite en bleu marine cumulent les procédés textuels et visuels : visuel tout d’abord pour que le récepteur les regarde en premier avec une prédominance pour l’accroche écrite en rouge : elle introduit le message que l’on veut faire passer. La seconde accroche « Agir pour la planète, commence par des gestes simples » répète en partie la première, pour que la cible n’oublie pas le thème principal du message. La suite s’adresse directement à tous les lecteurs, sans hiérarchie, car on ne peut distinguer de registre spécifique, ni de pronoms personnels. Elle explique que tout le monde est concerné, tout le monde peut agir facilement pour la planète. Enfin, elle a pour fonction d’introduire et synthétiser le pavé de texte inscrit en-dessous, car il est possible que la cible ne puisse, ou ne veuille pas lire ce dernier. Il faut malgré tout qu’elle soit investie du message, rôle que les accroches remplissent aussi bien visuellement que textuellement.

On distingue dans le pavé de texte les éléments textuels suivants :

- la deuxième personne du pluriel, qui incite davantage le lecteur à se sentir concerné par le message (« votre jus de fruits – vos choix d’emballage … »)

- L’impératif, qui est le symbole le plus flagrant visant à capter l’attention du récepteur (« Faites le choix du carton ! Pensez Tetra Pak ! ») accentué davantage par la présence d’exclamations.

- Enfin, si le registre de langue est difficile à distinguer dans l’image et les accroches, il est facilement remarquable dans le pavé de texte : l’utilisation de la deuxième personne du pluriel relève du langage courant, et peut très bien représenter le « vous » utilisé pour s’adresser à un adulte que celui utilisé pour s’adresser à un groupe. Cela montre que le message s’adresse à tout le monde, sans distinction).

3. Analysez le nom de la marque (Tetra Pak) ainsi que sa signature (« Protège ce qui est bon »)

L’origine du nom Tetra Pak vient tout d’abord de la première forme des emballages de la marque qui avaient la forme d’un tétraèdre (ou berlingot) ; aujourd’hui appelés Tetra Classic, ils sont précurseurs de la politique de la marque, à savoir l’utilisation du carton pour ses emballages. On retrouve cette forme dans le logo de la marque.

Le mot Pak, quant à lui, désigne l’emballage en lui-même, contraction du mot « pack » ou « paquet » Le nom de la marque se fonde ainsi sur le produit

...

Télécharger au format  txt (12.2 Kb)   pdf (126.4 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com