LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique Professionnelle: Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

Dissertations Gratuits : Analyse De Pratique Professionnelle: Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  22 Mars 2015  •  622 Mots (3 Pages)  •  795 Vues

Page 1 sur 3

GARCIA Mathieu - IFSI centre hospitalier Béziers - promotion 2014/2017 – Stage n°1 Chirurgie, clinique Champeau

Analyse de pratique professionnelle en lien avec la compétence 3 : « Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens. »

Lieu : Chambre de mlle.X, Service de chirurgie de la clinique Champeau à Béziers.

Personnes présentes : Mlle X, et moi-même.

Situation : Le 26/10/2014 : Mlle.X, une patiente de 17 ans rentre dans le service de chirurgie pour une salpingite bilatérale, c'est à dire une infection des deux trompes de Fallope. Le chirurgien lui a programmé une opération par cœlioscopie pour le lendemain. La cœlioscopie est une technique opératoire qui permet de réaliser des interventions chirurgicales sans plaie chirurgicale. Un optique est introduit par le nombril. De l’air est insufflé dans la cavité abdominale pour créer un espace (pneumopéritoine) permettant une vision panoramique. Les instruments sont introduits dans le ventre par des petits orifices de 5 mm. L'opération et le suivi post-opératoire n'a pas soulevé de complication chez cette patiente. D'un point de vu psychologique c'est une personne qui me semble réservée, elle a un regard fuyant et parle d'une voix plutôt basse.

Le 27/10/2014 : C'est le jour de l'opération, d'après le chirurgien, l'opération s'est bien déroulée et il n'y a pas eu de complication.

Le 30/10/2014 : La patiente est toujours très algique et reste très dépendante. Elle demande à être assistée pour les actes les plus simples, comme prendre une télécommande sur sa table de chevet ou changer de position dans le lit.

Questionnements personnels :

Cette patiente est-elle vraiment algique au point de ne pas réussir à récupérer son indépendance ?

Comment réussir à déterminer le niveau de douleur de cette patiente ?

Cette patiente a t-elle besoin d'attention ? Comment le déterminer ?

Y a-t-il un moyen de motiver cette patiente ?

Lorsque j'étais en service, mlle.X me sollicitait de nombreuses fois, elle ne faisait rien par elle même et restait allongée toute la journée, même pour changer de position dans le lit elle demandait de l'aide. Je lui ai demandé si elle pouvait évaluer sa douleur sur une échelle de 0 à 10, 0 correspondant à aucune douleur et 10 à une douleur insoutenable. Elle l'a situé entre 4 et 6 en rajoutant qu'elle était supportable. Sachant cela et après avoir prévenu l'infirmière qui était avec moi en service, j'ai émis plusieurs hypothèses :

Elle a peur de la douleur. Pendant les mobilisation, les zones opérées sont souvent plus douloureuses

Elle a peur d'ouvrir ses plaies, Le fait de se mouvoir et de tirer sur ses cicatrices l'a peut être amené à penser qu'elles allaient s'ouvrir de nouveau.

Elle a besoin d'attention.

Lorsqu'elle m'a de nouveau sollicité pour pouvoir uriner

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (68.2 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com