LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Voltaire Courte Biographie

Chronologie : Voltaire Courte Biographie. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  24 Septembre 2015  •  Chronologie  •  350 Mots (2 Pages)  •  1 852 Vues

Page 1 sur 2

Voltaire né en 1694 à Paris et mort en 1778 dans la même ville est un écrivain, philosophe et historien français. Son vrai nom est François-Marie Arouet. Il est issus d'un milieu bourgeois. Il étudiât chez les Jésuites. Il a été embastillé à deux reprises. Il a été exilé en Angleterre puis se réfugie chez la Marquise du Chatelet. Il entreprend longue relation avec celle ci. En 1750 Voltaire se rend a Berlin il y reste 3 ans. En 1759 il achève l'un de ses chefs d'oeuvre : Candide ou l'Optimisme. Il revient a Paris en 1778 et le peuple l'accueil chaleureusement. Il meurt deux mois après. Voltaire était un écrivain engagé qui a lutter pour plusieurs causes : l'esclavage, la traite des nègres, la condition féminine. Il est considéré comme le plus grand philosophe de son époque (le 18em siècle) Il est une figure emblématique du siècle des Lumières. Parmi ses œuvres : Candide ou l'optimise - Dictionnaire Philosophique - Mélanges, pamphlets et œuvres polémiques. Il a également participé à l’écriture de l'encyclopédie accompagné de Diderot et d'Alembert. Son plus grand ennemi était Rousseau. À la mort de Voltaire, son corps avait été, selon sa volonté, autopsié. Le marquis de Villette s’était approprié le cœur, l'apothicaire ayant procédé à l'embaumement, M. Mitouard, avait obtenu de garder le cerveau. Villette, ayant fait l'acquisition de Ferney, décida de faire de la chambre de l’écrivain un sanctuaire. Il y dressa un petit mausolée abritant un coffret de vermeil contenant la relique. Une plaque indiquait en lettres d’or : « Son esprit est partout et son cœur est ici ». Quand il dut vendre Ferney en 1785, le marquis rapporta le cœur rue de Beaune à Paris. Il échut à son héritier, qui était devenu sous la Restauration un royaliste ultra et qui légua, à sa mort en 1859, tous ses biens au comte de Chambord. D’autres héritiers des Villette, en pleine querelle testamentaire, tentèrent alors de s’opposer à ce que le cœur du philosophe devint la propriété du prétendant légitime au trône de France.

...

Télécharger au format  txt (2.1 Kb)   pdf (49.7 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com