LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Contemplations, Victor Hugo

Commentaire de texte : Les Contemplations, Victor Hugo. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  14 Octobre 2017  •  Commentaire de texte  •  603 Mots (3 Pages)  •  1 353 Vues

Page 1 sur 3

Les Contemplations

1) Qui est Victor Hugo ?

Léopold (juillet 1823; octobre 1823)

Léopoldine (aout 1824;septembre1843)

Charles (novembre 1826; mars 1871)

François Victor (octobre 1828; décembre 1873)

Adèle (août 1830; avril 1915)

Femmes        

 Adèle Foucher

  Juliette Drouet.

2) Qu’est-ce que les Contemplations ?

Les Contemplations est un recueil de poème écrit par Victor Hugo. Il est publié en 1856 en 7 livres dont un livre qui est vendu à part. Le recueil écrit en 2 parties que je vais vous expliquer tout à l’heure. Le recueil comporte 158 poèmes parlant de choses différentes les unes des autres.

Deux Parties. Pourquoi ?

Première partie autrefois qui va des années 1830 aux années 1843

Deuxième parties qui va des années 1843 aux années 1855.

3) Autrefois.

Autrefois est la première partie des Contemplations ce sont tous les poèmes étant écrit entre 1830 et 1843. Il y a trois livres Aurore, L’Âme en fleur, Les Luttes et les Rêves

4) Aujourd’hui.

La deuxième partie du livre s’intitule aujourd’hui. Elle commence en 1843 et se fini en 1855, il y a aussi 3 livres qui la constituent Pauca Meae, En marche ainsi que Au bord de l’infini.                                

5) Aurore.

Le premier livre que nous pouvons lire dans les contemplations.

Victor Hugo évoque ses premiers émois d’adolescent, ses souvenirs de collège

L’Âme en fleur

6) L'âme en fleur. La plupart des poèmes sont

Inspirés par Juliette Drouet la femme qu'il a

Aimé.

7) Les Luttes et les Rêves

Les luttes et les rêves. Dans ce livre Victor Hugo relate la misère sociale et morale dont il est témoin. Ici, il dénonce les scandales, la guerre, la tyrannie, la peine de mort

8) Pauca Meae

Ecrit après la disparition tragique de sa fille Léopoldine qui s'est noyée dans la Seine avec son mari juste après leur mariage. C'est le livre du deuil. Victor Hugo médite sur cet abîme qui sépare hier d'aujourd'hui

9) En Marche

Le poète est en exil. Il s'adresse à ses amis, à ses enfants, à ceux qu'il aime et leur exprime sa vision du monde.

10) Au bord de L’infini

C'est le livre de la méditation. Le livre s'achève sur le regard d'un contemplateur, triste et meurtri, mais serein.

11) Mort de Léopoldine

Le 4 septembre 1843, dans leur maison de vacances à Villequier, au bord de la Seine, le couple décide de prendre un canot à voiles pour rejoindre l’autre rive, accompagnés par l’oncle de Charles et son fils. Le temps est au beau fixe, il s’agit là de l’occasion rêvée pour essayer le bateau qu’ils viennent de s’offrir! Alors que l’oncle est à la barre, un coup de vent aussi violent qu’inattendu fait chavirer le navire… De la rive opposée, des paysans sont les témoins de la scène. Ils voient Charles faire surface et plonger aussitôt sous la coque du navire. Il refait surface, et disparaît de nouveau, six fois de suite. Las, ses efforts pour arracher sa femme restée prisonnière sous la coque du bateau sont vains. Autour de lui, il voit bientôt les corps sans vie de son oncle, de son neveu et de son épouse bien-aimée. Victor Hugo, lui, apprendra la mort de sa fille par hasard, quatre jours plus tard, dans la presse. Accablé d’un chagrin infini, il cessera toute activité littéraire pendant plusieurs années… il ne se remettra d’ailleurs jamais vraiment de cette terrible épreuve. Il immortalisera néanmoins le drame de Villequier dans Demain, dès l’aube et reconnaîtra le courage et le sacrifice de son gendre dans son poème sobrement intitulé Charles Vacquerie

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (79.9 Kb)   docx (247.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com