LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Salvador Dali, le rêve

Commentaire d'oeuvre : Salvador Dali, le rêve. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  3 Janvier 2020  •  Commentaire d'oeuvre  •  797 Mots (4 Pages)  •  35 Vues

Page 1 sur 4

Le rêve

I-Présentation de Salvador Dali

Salvador Felipe Jacinto Dali connu sous le nom de Salvador Dali. Il est né le 11 mai 1904 à Figueras en Espagne et mort le 23 janvier 1989. C’est un peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain où il a créé son propre musée en 1974, le Teatre-Museu Gala Salvador Dalí.

II-Introduction

Nous allons étudier une de ses œuvres qui s’appelle " Le rêve " c’est un tableau huile sur toile qui mesure 96 x 96 cm, réalisé en 1931 par Salvador Dali qui a été conservé à The Cleveland Museum of Art au USA.

III-Description

 - En premier plan, nous pouvons observer le buste d’une femme.

- Elle ferme les yeux et n’a pas de bouche, ce qui est très étrange.

- A la place de sa bouche, des fourmis.

- Les fourmis étaient pour Dali une source de grande phobie, car elles signifiaient la mort. En effet, lorsqu’il était petit, il a vu le cadavre d’un lézard se faire dévorer par une horde de fourmis et ce souvenir a profondément marqué Dali, car on peut constater qu’un grand nombre de ses œuvres comportent des fourmis.

- Il ya un buste qui est très particulier, puis qu’il est entouré de "vagues". Les formes sont molles et volatiles, comme si un vent soufflait sur la matière et déformait ses contours.

- En deuxième plan, nous voyons un mur qui est presque aussi large que le buste et des sculptures à gauche dont quelques un sont accoudés sur le mur

-En troisième plan, un couché de soleil et un ciel sombre et clair à la fois. On pourra remarquer que le jeu des lumières met en valeur la partie sombre, ce qui est plutôt logique car dans tout tableau, c’est le sujet présent dans la plus claire qui est mise en avant. 

- Nous pouvons voir un homme, assis sur l'accoudoir d'un fauteuil ou un pied de table d'un autre style, qui a la tête entre les mains. De sa tête s'écoule du sang c'est-à-dire on a l’impression qu’il pleure de sang

- Derrière, trois formes humaines décharnées, à la limite du corps d’un cadavre, se tiennent contre un grand mur rouge, en se lamentant.

IV-Interprétation

-La présence de fourmis sur sa bouche nous évoque le silence.

-Ses yeux clos nous rappel son titre, le rêve et, bien qu'elle soit à l'horizontale, ses cheveux nous semble être étendue, comme s'ils étaient couchés, comme si elle dormait.

-Les formes plus rondes du sujet principal, comme des vagues, engourdies, ''endormies'' nous inspire le sommeil et

- Il y a des sujets placés en second plan qui est derrière son sujet principal qui nous semble être l’imagination de la personne devant ce qui peut nous  faire au titre de l’œuvre

- Il y a  certains éléments qui nous mette donc sur des pistes d'analyse mais pour être certaine de bien nous faire comprendre,

- Nous avons donc fait des recherches pour tenter de trouver l'histoire que raconte cette toile.

- Il y a des fourmis sur la bouche de son sujet se qui traduirait donc par une angoisse, des pensées troublantes, des peurs, comme un mauvais rêve, un cauchemar.

-Les sujets en arrière-plan (l'homme assis et les trois autres debout), si observe bien ils sont en fait tous en mauvaise posture.

- Il y a un homme assis sur une sorte de statut saigne de la tête et les trois autres semblent être malheureuses  ce qui représente un mauvais rêve ou des pensées angoissées et à la limite torturées

-. Dans cette toile, le sujet principal est celui qui est le plus dans l'ombre, celui qui est le plus sombre

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (58 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com