LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Peinture Marocaine Le As D'ahmed Cherkaoui

Mémoire : La Peinture Marocaine Le As D'ahmed Cherkaoui. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  15 Mars 2012  •  3 731 Mots (15 Pages)  •  1 407 Vues

Page 1 sur 15

Remerciement

Il suffit qu’un être humain soit là, sur la route, au moment voulu, pour vous prendre de main et vous mettre sur la bonne voie. Mille mercis à une personne sans qui cette année aurait été une grande perte :

Notre aimable et charmante professeur Laila Errhouni.

Table des matières

1. Table des matières

2. Remerciement

3. Présentation du travail

4. Introduction

5. Ahmed Cherkaoui

• Biographie

• L’aventure du signe chez Cherkaoui

• EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

• Quelques tableaux de Cherkaoui

6. Conclusion

7. Bibliographie

Présentation du travail

Ce dossier fait partie des travaux personnels qui s’inscrivent dans le cadre du cours de l’histoire de l’art assuré par notre aimable professeur Leila ERRHOUNI en ce deuxième semestre de l’année scolaire 2010/2011. La méthodologie du cours consiste en la présentation d’un exposée devant les étudiants. N’ayant pas eu l’occasion de présenter un exposée, j’ai préparé ce dossier que j’espère qu’il sera au niveau des attentes de notre professeur.

Un jour alors que j’assistais au cours, j’ai entendu notre professeur Leila Errhouni dire qu’elle adopte un esprit critique. Dès lors je me suis posé la question comment peut-on avoir l’esprit critique ?

Aujourd’hui, je comprends bien son intention. On ne peut pas avoir l’esprit critique si l’on ne maitrise pas bien la chose et si on ne se dote pas de solides connaissances. Autrement dit, on ne peut pas donner son avis, discuter, critiquer, prendre la bonne décision… alors qu’on est ignorant.

Avant, je ne connaissais rien sur la peinture et l’art en général.la peinture marocaine pour moi se limitait à l’artiste peintre Chaibia Talal et la peinture internationale à Léonardo De Vinci.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. J’ai un assez bon bagage sur l’histoire de l’art aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale.

Grâce à ce cours d’histoire de l’art, j’ai maintenant une culture l’art en générale. En effet nous avons fait un certain balayage des civilisations antiques à savoir la civilisation égyptienne, grecque, Maya…en passant par les différents courants et mouvements artistiques qui ont marqués l’histoire de l’humanité de l’âge antique jusqu'à l’âge moderne. Désormais je ne resterai plus négatif, comme je l’étais avant, face à une œuvre d’art surtout en peinture. Cela est, bien entendu, grâce à l’encadrement notre professeur.

Comme sujet à ce travail, j’ai choisi de parler de l’artiste peintre marocain Ahmed Cherkaoui. Cherkaoui est peintre abstrait qui incarne à sa manière un moment important de l’histoire de l’art au Maroc. Il se considère comme un précurseur de la peinture contemporaine marocaine.

Introduction

Le Maroc, depuis les origines de son histoire, a toujours été une terre d’arts, un pays de cultures dont la position géographique entre l’Orient et l’Occident le dote d’un grand privilège. Mais,contrairement aux idées reçues,ce pays n’est pas seulement une passerelle entre deux civilisations, un pont entre deux continents : l’Afrique et l’Europe. Le territoire marocain reste un véritable lieu où s’affrontent de multiples influences en plus de la culture primitive, celle des tribus berbères, dont l’originalité a toujours su résister aux tentatives d’assimilations étrangères. L’ensemble des arts, au Maroc, symbolise cette oscillation entre plusieurs cultures et, l’extraordinaire diversité artistique reste l’indice principal de l’assimilation réussie des conquérants étrangers par la population autochtone.

C’est de cette situation originale que découle l’espace culturel ou est nait un peintre tel que Ahmed Cherkaoui.les toiles de ce peintre semblent être de parfaites illustrations. Elles ressemblent à un véritable lieu de rencontre, un terrain ou la synthèse de l’Orient et de l’Occident devient exemplaire.

Ahmed Cherkaoui

Ahmed Cherkaoui est un peintre marocain (Boujad, 2 octobre 1934 - Casablanca, 17 août 1967). Il est considéré comme l'un des précurseurs de la peinture moderne au Maroc.

Le destin d'Ahmed Cherkaoui bute accidentellement en 1967 à l'âge de 33 ans alors, qu'en pleine maturité de sa peinture, il semblait promis à l'aboutissement d'une œuvre des plus signifiantes, riches et autonomes de la confrontation dynamique de ses intérêts plastiques, nourris aussi bien par la tradition arabe et berbère que par les exigences d'une peinture moderne. Il meurt au coeur du débat Orient-Occident, identitaire, en traçant les voies du dépassement.

Depuis, Ahmed Cherkaoui est considéré, avec J. Gharbaoui, comme le précurseur de la peinture contemporaine au Maroc et incarne un des moments les plus importants de son histoire. Une notoriété qui dépasse les frontières, acquise d'abord au sein de l'École de Paris durant les années cinquante et soixante. Son œuvre y prend une valeur symbolique par son apport original et son travail de symbiose. Il trouve dans l'exil un terrain stimulant qui lui permet de déchiffrer sa propre mémoire et de donner forme à sa résonance créatrice dans une quête lucide, passionnée et propre à son temps.

Biographie

Ahmed Cherkaoui naît le 2 octobre 1934, à Boujad, petite ville de la plaine de la Chaouia. Issu par son père de la grande famille Cherkaoui, dont un des aïeux, Mohamed Cherki, est un soufi célèbre, et par sa mère d'un village berbère du Moyen-Atlas, Ahmed Cherkaoui garde l'idée d'une enfance heureuse et libre à Beni-Mellal.

u m'sid, il s'initie à la calligraphie arabe et étudie

...

Télécharger au format  txt (22.8 Kb)   pdf (212.8 Kb)   docx (18.2 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com