LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Symphonie fantastique

Analyse sectorielle : Symphonie fantastique. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  22 Janvier 2015  •  Analyse sectorielle  •  1 386 Mots (6 Pages)  •  1 807 Vues

Page 1 sur 6

SYMPHONIE FANTASTIQUE (Berlioz)

Intro : Véritable cathédrale sonore, la "Fantastique" de Berlioz n'est pas seulement un chef-d'œuvre de la musique symphonique. C'est aussi un manifeste du romantisme, qui s'interroge sur le rapport entre l'artiste et la société et qui, pour la première fois en musique, comporte une forte dimension autobiographique. En retraçant sa genèse, le réalisateur Michel Follin montre combien elle est le produit de son époque, et qu'elle a aussi contribué à la changer, ouvrant de nouveaux chemins aux compositeurs à venir. Le film s'appuie sur les extraits d'un concert exceptionnel enregistré en octobre 2009, Salle Pleyel à Paris, le jeune chef vénézuélien Gustavo Dudamel ayant réuni deux orchestres, le Philharmonique de Radio-France et le Simon Bolivar Youth Orchestra of Venezuela, soit plus de cent soixante musiciens qui font sonner comme jamais la partition de Berlioz.

ORCHESTRATION

Par son écriture novatrice, le choix des instruments, l'originalité de leurs utilisations, l'invention de leurs combinaisons et l'audace des effets (comme l'ambitus des nuances ou la spatialisation), la Symphonie fantastique, composée six ans seulement après la 9e symphonie de Beethoven, fait du jeune Berlioz (il n'avait que vingt-sept ans) l'un des rares maîtres de l'orchestration1 de la musique classique2.

Instrumentation de la Symphonie fantastique

Cordes

premiers violons, seconds violons, altos,

violoncelles, contrebasses, 2 harpes

Bois

2 flûtes, la deuxième jouant aussi du piccolo,

2 hautbois, le deuxième jouant aussi du cor anglais,

2 clarinettes si ♭ ou la ou do, la première jouant aussi de la petite mi ♭

4 bassons

Cuivres

4 cors, 2 en mi♭, mi, fa ou si♭ grave et 2 en ut ou mi♭,

2 cornets à pistons, 2 trompettes en ut,

3 trombones, 2 tubas

Percussions

4 timbales jouées par 4 timbaliers,

grosse caisse, tambour d'orchestre, cymbales,

2 jeux de cloches

• la première , Rêveries — Passions, plus "classique", n'utilise que 2 flûtes (l'une jouant le piccolo) 2 hautbois, 2 clarinettes si♭, seulement 2 bassons, 4 cors (2 en mi♭, 2 en ut), 2 cornets à pistons, 2 trompettes en ut (pas de trombones ni de tubas), 2 timbales et les cordes,

• la deuxième, Un bal, est composée d'un orchestre encore plus réduit : 2 flûtes (l'une jouant le piccolo) 2 hautbois, 2 clarinettes en la, 4 cors (2 en mi♭), 2 harpes et les cordes, (une partie de cornet à pistons, ajoutée ultérieurement, est déconseillée par les éditeurs),

• la troisième, Scène aux champs, s'élargit particulièrement par l'une des premières utilisations du cor anglais en solo, de 4 bassons et 4 timbaliers : 2 flûtes (sans piccolo), 2 hautbois (le premier hautbois joue au départ en coulisses, le deuxième jouant également du cor anglais), 2 clarinettes si♭, les 4 bassons, 4 cors (2 en fa, 1 en mi♭ et 1 en ut), 4 timbales (fa aigu, do, si♭ et la♭) jouées par 4 timbaliers et les cordes,

• la quatrième, Marche au supplice, s'enrichit et utilise : 2 flûtes (l'une jouant le piccolo) 2 hautbois, 2 clarinettes en ut , 4 bassons, 4 cors (2 en si♭ grave, 2 en mi♭), 2 cornets à pistons, 2 trompettes en ut, 3 trombones, 2 tubas, 4 timbales, grosse caisse, tambour d'orchestre, cymbales et les cordes (contrebasses divisées en 4 parties - ce qui est un cas d'orchestration exceptionnel),

N.B: Il est possible pour ce mouvement de doubler le nombre d'instruments à vent (note de Berlioz).

• la cinquième, Songe d'une Nuit de Sabbat, se renforce de cloches, les parties de cordes se divisant (en 2 ou 3 voix) : 1 piccolo, 1 flûte, 2 hautbois, 1 petite clarinette mi♭, 1 clarinette si♭, 4 bassons, 4 cors (2 en si♭ grave, 2 en ut), 2 cornets à pistons, 2 trompettes en mi♭, 3 trombones, 2 tubas, 4 timbales, grosse caisse, cymbales, 2 jeux de cloches (l'un sur scène, l'autre en coulisses) et les cordes.

Première Partie : Rêveries – Passions

• L’auteur suppose qu’un jeune musicien, affecté de cette maladie morale qu’un écrivain célèbre appelle le vague des passions, voit pour

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (181.3 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com