LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

De qui se moque-t-on dans les fabliaux ?

Fiche : De qui se moque-t-on dans les fabliaux ?. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  27 Mars 2022  •  Fiche  •  657 Mots (3 Pages)  •  523 Vues

Page 1 sur 3

Séquence 5 : De qui se moque-t-on dans les fabliaux ?

Séance découverte : Repères culturels et littéraires

I. La naissance d’un nouveau genre littéraire

 À partir du XIIIème siècle, les villes deviennent le centre des activités. Une

Nouvelle classe apparaît : les bourgeois (= les habitants du bourg, de la ville). Les

Artisans et les commerçants sont de plus en plus nombreux. Les rencontres et les

Échanges sont favorisés par la multiplication des foires, en particulier dans les

Villes du Nord de la France, comme Amiens ou Arras.

 Dans ce contexte, les goûts littéraires évoluent : le public, qui est composé aussi

Bien de gens du peuple que de bourgeois et de seigneurs, se détourne du roman de

Chevalerie qui met en scène plutôt des nobles personnages et s’enthousiasme pour

Une nouvelle forme de littérature, constituée de petits récits vifs et amusants,

Écrits en octosyllabes (= vers de 8 syllabes) et appelés fabliaux.

Ces récits puisent leur inspiration dans la réalité médiévale du XIIIème siècle :

L’action se déroule à la ville ou à la campagne ; les personnages sont des gens du

Peuple (paysans ou vilains, bourgeois, prêtres, …), saisis dans leur vie quotidienne :

La nourriture, l’argent, les croyances, la peur de Dieu et du diable y tiennent une

Grande place.

 Les auteurs de fabliaux s’amusent cependant : ils se moquent avec gaieté des

Défauts et des comportements humains (avarice, gourmandise, sottise, jalousie),

Ils en font la satire. Le plus souvent, ils donnent raison aux plus pauvres et aux

Plus ingénieux qui s’en sortent par la ruse.

II. Fabliau et littérature orale

 La plupart des fabliaux ont été écrits dans le Nord de la France (Picardie,

Normandie, champagne, Île de France). Il nous en est parvenu environ cent

Cinquante, presque tous d’auteurs anonymes. Il en est ainsi de nombreuses

Œuvres littéraires au Moyen Âge : il n’y avait pas de propriété littéraire ; les

Textes étaient sans cesse remaniés par les conteurs ou les copistes.

 Seuls quelques fabliaux sont signés : Jean BODEL, premier auteur connu,

COURTEBARBE, RUTEBEUF et GARIN.

 Certains jongleurs, comme COURTEBARBE, sont eux-mêmes écrivains. Ils usent de

Tout leur talent pour susciter l’intérêt du public et le faire rire : ils interpellent

L’auditoire, miment les personnages et excellent dans l’art de la mise en scène.

Ils vont disparaître au début du XIVème siècle et vont être remplacés par les farces

Au théâtre.

2

III. Avez-vous bien lu ? Répondez aux questions en écrivant des phrases correctes.

1) À quelle époque les fabliaux ont-ils été composés ?

Les fabliaux ont été composés à partir du XIIIème siècle.

2) Connaît-on leurs auteurs ?

Seuls quelques fabliaux sont signés : Jean BODEL, premier auteur connu,

COURTEBARBE, RUTEBEUF et GARIN.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (97.8 Kb)   docx (146.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com