LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Montrez que la famille joue un rôle important dans la mobilité sociale.

Dissertation : Montrez que la famille joue un rôle important dans la mobilité sociale.. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  16 Mars 2021  •  Dissertation  •  1 851 Mots (8 Pages)  •  400 Vues

Page 1 sur 8

A l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que la famille joue un rôle important dans la mobilité sociale.

En France, le gouvernement prône la société comme reposant sur la méritocratie. C'est-à-dire que toutes les positions sociales sont accessibles à tous, peu importe l’origine sociale, grâce au mérite.

La mobilité sociale signifie un changement de statut social d’un individu, il se calcule généralement entre le statut social des parents et celui de leurs enfants. Il y a deux types de mobilité : la mobilité ascendante, qui signifie une élévation du statut et la mobilité descendante, qui au contraire, signifie une dégradation du statut social. Cependant, malgré les valeurs de méritocratie prêchées, en réalité, le mérite seul ne permet pas une ascendance sociale, de nombreux facteurs interviennent dans la mobilité sociale, et c'est par exemple le cas de la famille.

On peut donc se demander quel est le rôle joué par la famille dans le changement de position sociale par rapport à leurs parents que peuvent connaître les enfants.

Pour répondre à cette interrogation, nous verrons dans un premier temps que la famille peut-être une source de réussite scolaire. Par ailleurs, nous distinguerons que la famille peut cependant être à l’origine de reproduction sociale.

***

Tout d’abord, les parents, par son influence ou ce qu’elle possède, peuvent en effet influencer positivement ou négativement sur la réussite scolaire de leurs enfants.

Ainsi, les inégalités de réussites scolaires viennent d’abord de la famille. En effet, les familles sont dotées inégalement de capitaux. Les capitaux sont l’ensemble des ressources et pouvoirs dont possèdent une famille, il en existe quatre. Le premier est le capital économique, c’est-à-dire les revenus, le patrimoine… Ensuite, il y a le capital culturel, qui lui correspond à l’ensemble des ressources culturelles dont dispose un individu comme par exemple assister régulièrement à des expositions, lire des livres, voir des pièces de théâtre, jouer d’un instrument… Enfin, il existe aussi le capital social, qui signifie l’ensemble des relations personnelles qu’un individu peut mobiliser dans son intérêt. Ainsi, un enfant qui un héritage élevé en capital économique pourra avoir des cours avec des professeurs particuliers pour avoir de meilleurs résultats, accéder à des écoles plus prestigieuses et des études plus longues. De plus, le capital culturel permet lui à l’enfant d’avoir une avance sur les autres enfants, qui lui permettront d’avoir aussi de meilleurs résultats scolaires, car plus de connaissances, l’habitude de se cultiver et déjà quelques acquis scolaires. Ces aptitudes culturelles, seront-elles aussi d’une aide capitale pour accéder à des études supérieures prestigieuses ainsi qu’un emploi et donc une classe sociale élevée. Enfin, le capital social permet l’enfant de pouvoir par exemple faire des stages auprès de métier considérés comme élitistes, de se faire embaucher plus facilement… Ainsi, grâce à la famille, ici, plus précisément, grâce aux capitaux que possède une famille, un individu peut plus facilement réussir scolairement, atteindre des postes hautement qualifiés et donc connaître une ascension sociale par rapport à ses parents.

Ensuite, les réussites scolaires viennent aussi de l’investissement des parents dans la scolarité de leur enfant. Par exemple, un enfant de personnes émigrés, qui viennent d’arriver dans un pays et qui ont beaucoup de difficulté, peuvent espérer que leur enfant ne connaît pas ces mem difficulté et donc tout faire pour qu’il ait des bonnes notes, par la suite une bonne école… Pour cela, les parents pourraient par exemple demander à l’enfant de les aider à lire ou remplir des papiers, suivre les devoirs de l’enfant, se renseigner régulièrement sur l’école ou les résultats. Ainsi, cet enfant, inconsciemment, comprendra que l’école est importante et s’investira donc dans ses études, du a l’influence de ses parents. Ainsi, grâce aux parents, l’enfant connaitra une mobilité sociale. Contrairement , un enfant dont les parents se désintéressent totalement des études de son enfants, ne demande jamais les résultats, ne sont pas al quand l’enfant demande de l’aide pour ses devoirs ou autres, l’enfant recevra un message tel que l’école n’est pas important et ne s’investira donc plus du tout, ce qui pourrait causer de mauvais résultats, de mauvaises études et ainsi l’enfant pourra connaitre un déclassement social par rapport à ses parents s’ils ont un niveau social important ( ce type de situation arrive généralement plus au sein de familles au niveau social élevé, avec des parents qui travaillent beaucoup). Ainsi, nous pouvons remarque que l’investissement des parents dans la scolarité de leur enfant peut avoir un impact, à long therme, sur sa mobilité sociale.

Enfin, la structure familiale en elle-même peut avoir un impact sur la réussite scolaire des enfants. En effet, dans une famille monoparentale, le parent seul a moins le temps de s’investir dans la scolarité de son enfant, de l’aider pour les devoirs que les familles ayant deux parents. Cela donne lieu à des réussites scolaires très différentes. Comme le montre le document 3 du dossier documentaire, seulement 14,2 % des enfants issus d’une famille composée d’un père et d‘une mère ont redoublé à l’école primaire contre 24 % pour des enfants issus d’une famille monoparentale. Il en est de même pour les familles recomposées qui ont en général de nombreux problèmes familiaux, les enfants peuvent être touchés par des séparations, de nouveaux conjoints de leur parent, des demi-frères et sœurs, ce qui peut entacher sur leur concentration en cours, leur capacité à faire leur devoir et donc diminuer leur réussite scolaire. Et plus tard les

...

Télécharger au format  txt (11.8 Kb)   pdf (44.7 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com