LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Classes, stratification et mobilité sociale

Documents Gratuits : Classes, stratification et mobilité sociale. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  16 Février 2013  •  1 455 Mots (6 Pages)  •  1 654 Vues

Page 1 sur 6

Classes, stratification et mobilité sociale

Chapitre 1 : Comment analyser la structure sociale ?

A) La vision de Karl Marx (1818-1883)

La notion de classe s’inscrit dans une vision de la société divisée, cette division de la société est basée sur les rapports de production et sur la position que l’individu occupe dans le processus de production et qui va définir son appartenance à une classe sociale.

Dans le même temps dans le mode de production capitaliste, il ya une séparation très nette entre la bourgeoisie, c’est à dire ce qui détiennent les moyens de production et le prolétariat qui ne dispose que de leur force de travail ;

Ainsi, il existe une polarisation de la société en deux grandes classes sociales :

- les entreprises capitalistes

- la prolétarisation des catégories inférieures

Le capitalisme aboutit donc à une structure sociale simplifié avec un antagonisme (opposition de deux entités) de classes entre deux groupes sociaux inégaux.

L’aspect économique est donc très important dans l’analyse de marxiste.

Meme si le passage de la classe en soi c’est à dire caractérisé par un mode de vie semblable et une place identique dans le processus productif à une classe pour soi avec là une conscience de classe et une lutte des classes.

Ce conflit est d’origine economique avec l’existance de la plu value.

B) La vision de Max Weber ( 1864-1920)

Selon Weber, l’ordre economique ne constitue que l’une des trois dimensions de la stratification sociale avec l’ordre social qui se fonde sur l’honneur et le prestige et l’ordre politique.

Nous pouvons constater que ces trois ordres sont bien distincts puisque la position dans un ordre ne détermine pas celle dans un autre mais ils sont parfois également liés.

De plus, les groupes forment des communautés conscientent de leurs intérêts et marqués par des liens sociaux mais ce n’est pas le cas des classes.

C) Weber vs. Marx

- Pour Weber contrairement à l’analyse marxiste : les classes n’ont pas obligatoirement une conscience de classe. La mobilisation n’est donc pas un élement fodateur de sa théorie même si elle reste envisageable.

- Pour Weber les ordres economiques, socials et politiques peuvent etre liés les uns aux autres mais son analyse à un caractère multidimensionnelle et donc moins centré sur l’aspect economique que par rapport à l’analyse de Marx.

- Pour Weber, son analyse ne débouche pas sur une polarisation de la société. Il évoque quand même la question des classes moyennes.

Pour conclure, ces deux annalyses de la structure sociale montrent que Marx et Weber demeurent essentielement concernés dans la question de structure sociale à travers leur vision realiste pour Marx et nominaliste pour Weber dans la place des conflits ou celle des frontieres de classe.

Mots : Classe en soi/classe pour soi

Moyennisation de la société

Classe sociale

Stratification sociale

Chapitre 2 : Le renouveau de l’analyse de la structure sociale.

A) Bourdieu

Selon Bourdieu : « L’objectif majeur de la science sociale n’est pas de construire des classes {…} mais des espaces sociaux à l’interrieur desquels peuvent etre découpés des classes mais qui n’existent que sur le papier. »

Pour Bourdieu, la position sociale d’un individu est déterminée par le volume et la structure du capital global dont dispose les individus.

Au delà de la dimension economique emprunté par Marx que Bourdieu nomme : capital economique.

Il accorde une grande importance au capital culturel.

Ainsi qu’au capital social (réseau de relation)

La hierarchie sociale découle de la distribution innegale de ses differents capitaux d’un point de vue quantitatif puisque les individus fortement dotés constituent les classes dominantes mais aussi qualitatif puisque les composition du capital global car la position des individus varie.

Il définie ainsi des classes en lien avec la possession de ses capitaux et à des habitus et style de vie spécifique Il s’agit donc bien d’une approche multidimmensionelle de la classe !

Entre ces classes, le conflit n’est pas obligatoire mais il existe bel et bien des rapports de domination notamnent en ce qui concerne le contrôle du capital culturel ; enjeux majeur chez Bourdieu.

Ainsi Bourdieu tente ainsi d’aller au delà de l’opposition entre classes réelles et constructions sociologique qui distingue l’approche réaliste de Marx et l’approche nominaliste de Weber en proposant la notion de classe virtuelle.

B) Warner

L’étude de Warner porte sur l’étude du statut social autours d’une ville

...

Télécharger au format  txt (9.8 Kb)   pdf (113.8 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com