LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quoi les banques ont favorisé l’apparition de la crise économique de la fin des années 2000 ?

Commentaire de texte : En quoi les banques ont favorisé l’apparition de la crise économique de la fin des années 2000 ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  22 Novembre 2015  •  Commentaire de texte  •  1 261 Mots (6 Pages)  •  3 747 Vues

Page 1 sur 6

Galard Francesca                        EC3                                                        TES2

 En quoi les banques ont favorisé l’apparition de la crise économique de la fin des années 2000 ?

En accordant des crédits aux ménages et aux entreprises, les banques jouent un rôle majeur. Elles influent sur l’activité économique en favorisant l’investissement des entreprises.  Elles peuvent être à l’origine d’un boom économique, soit d’une période de forte croissance, mais peuvent aussi être à l’origine des crises économiques, soit l’ensemble de déséquilibre économique se traduisant généralement par une dépression ou une récession, par des problèmes monétaires, et, le plus souvent, par un sous-emploi. Récemment, en 2007 est née aux Etats-Unis une crise financière qu’on appelle « crise des subprimes », du nom des crédits « crédits subprimes » ou « crédits à risques » accordés à des personnes défavorisées aux Etats-Unis pour qu’ils achètent des logements. Cette crise, à l'origine purement américaine, a dégénéré en crise mondiale.                                         Nous allons alors nous demander en quoi les banques ont favorisé l’apparition de la crise de la fin des années 2000. Dans un premier temps, nous parlerons des facteurs à l’origine de la crise, et dans un second temps, de ses conséquences.

Pour commencer, il faut savoir que durant le début des années 2000, le prix des logements augmentait, attirant ainsi des acheteurs. Les conditions de crédit étaient particulièrement favorables, que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe. On observe en Europe une course à l'assouplissement des conditions de crédit aux entreprises. Aux Etats-Unis, les citoyens se sentaient riches et consommaient à crédit. On assistait donc une bulle financière, la Bourse, et une bulle bancaire, les banques gagnent de plus en plus d’argent grâce au crédit. Les banques ont participé au mouvement en accordant des prêts pour l’achat de logement. En effet, en période de croissance, les banques sont incitées à distribuer abondamment les crédits. La hausse des revenus accroît les débouchés et les projets d'investissement deviennent plus rentables. Cette hausse des revenus et de la rentabilité incitent les banques à prêter aux entreprises et aux consommateurs. Afin d'élargir les perspectives de profit, les agences immobilières soutenues par le crédit facile, se lancent dans la course aux clients de moins en moins rentables. Les établissements de crédit utilisent pour séduire une clientèle fragile, un système de taux d’intérêts promotionnel pendant quelques mois (teaser rate), qui se transforment en un taux beaucoup plus élevé (et souvent variable) à la fin de la période de grâce, comme l’hypothèque de leur maison.                                                                           De plus, il faut savoir que la confiance des banques en la capacité de remboursement n’était pas totale, elles avaient la possibilité de se faire rembourser en devenant propriétaire du logement en question (prêts hypothécaires). Or, comme le prix du logement augmentait, elles pouvaient anticiper un gain.  Le développement des prêts accroît l'inflation et les risques de non remboursement. Une distribution de crédit trop généreuse peut conduire à une hausse de la demande si rapide que l'offre ne peut plus suivre, faute de facteurs de production disponible, faute de matières premières. La demande s'accroissant plus vite que l'offre, les prix commencent alors à augmenter sur les marchés de biens et services, et plus particulièrement sur les marchés des facteurs de production ou de matières premières qui font défaut aux entreprises. Cette hausse de la demande s’est traduite par une hausse des prix toujours plus grande, enrichissant les ménages qui ont pu obtenir d’autres crédits, gagés sur la valeur de leur logement qui augmentait.

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (101.3 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com