LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’explication scientifique des conduites humaines est-elle incompatible avec l’affirmation de la liberté ?

Dissertation : L’explication scientifique des conduites humaines est-elle incompatible avec l’affirmation de la liberté ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  9 Janvier 2016  •  Dissertation  •  1 208 Mots (5 Pages)  •  834 Vues

Page 1 sur 5

Dissertation de Philosophie :

L’explication scientifique des conduites humaines est-elle incompatible avec l’affirmation de la liberté ?

La liberté peut-être de plusieurs catégories, elle peut-être politique (relation avec la loi), métaphysique (on est cause première de nos actes), et générale (quand on est dans un état de non contraintes). La liberté s’oppose à une détermination qui n’est pas la nôtre, c’est-à dire qu’elle s’oppose au déterminisme qui dit que tout est effet d’une cause première. Et donc que tous les événements du réel y compris ceux du monde humain sont soumis à un enchaînement causal nécessaire. Mais le principe de l’explication scientifique est de dire que rien n’arrive sans une cause et que tout phénomène obéit à une loi. Donc parler de la condition humaine ce serait dire ou de donner à cette cause un sens et donc s’avérer une condition nécessaire, ce qui ne peut pas être autrement qu’il n’est. Est-ce-que cette explication scientifique des conduites humaines a pour conséquence une meilleure compréhension de la compatibilité avec la liberté. On a donc ici un problème qui confronte le déterminisme et la liberté. On s’appuiera pour répondre à ce problème sur une vision un premier temps d’incompatibilisme, pour en finir dans une deuxième partie avec le compatibilisme de l’explication scientifique avec la liberté.

L’incompatibilisme est une théorie selon laquelle le déterminisme n’est pas compatible avec la liberté, donc les seules conceptions valables de cette liberté est le libre arbitre, qui est la source de nos erreurs et de nos fautes, car il dit par exemple : je peux agir sans savoir ce que je fais. Si on prend l’exemple d’un scientifique qui a mis une ‘’hormone ‘’ qui ne serait pas perceptible consciemment. Suite à la vaporisation de certains sièges avec cette hormone, il demande à plusieurs individus d’entrer dans une salle contenant des sièges avec cette hormone et d’autres sièges sans rien, il se rend compte que les femmes s’asseyaient proches ou sur la même chaise contenant les hormones tandis que les hommes s’asseyaient loin des chaises contenant cette hormone.

Toutes fois un problème se pose car : si par une méthode scientifique on peut savoir les comportements des individus, alors on n’a plus de liberté, et cela supposerait donc que ce fait à une cause, et qui n’aurait pas pu être autrement qu’il n’ait été. Car se serait dire : que à l’issue de cette expérience, que l’hormone est la cause et que le fait que la femme se soit placé à cet endroit plutôt qu’à un autre en est la conséquence. Et on entreprend par la que l’homme subit un enchaînement causal.

Cette théorie met alors en avant que la création à partir du néant n’est pas possible, car le déterminisme empêche qu’il y ait une cause première. Et annule donc toute forme de hasard, parce que à partir du moment où on connaît la loi de la nature on peut déterminer ce qui va se passer (c’est l’idée défendu par les déterministes), et on perd donc toute forme de liberté.

Cependant l’incompatibilisme

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (79.3 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com