LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le progrès détruit-il la planète ?

Fiche : Le progrès détruit-il la planète ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  3 Mai 2021  •  Fiche  •  933 Mots (4 Pages)  •  30 Vues

Page 1 sur 4

Le progrès détruit-il la planète ?

En 1er lieu, il convient de définir ce qu’est « le progrès » ?

Le progrès est l’évolution progressive d’une société vers un idéal, son objectif étant d’améliorer la condition humaine, de la rendre meilleure, d’atteindre le bonheur. Pour cela, la société doit se transformer économique mais aussi socialement.

La notion de progrès est très récente : le français Descartes (1596-1650) est le 1er à théoriser la notion de progrès, mais c’est suite à la révolution industrielle de la fin du 18ème siècle qu’une course au progrès est entamée par toute l’humanité. C’est le début du mouvement progressiste, favorable aux réformes politique, économiques et sociales. Chaque société à son propre idéal du progrès en fonction de son histoire.

Les différentes formes du progrès :

  • Le progrès technique : accroissement de la productivité de la combinaison du facteur travail (quantité de travail nécessaire pour produire un bien ou un service, mesurée en nb d’heure de travail des effectif) et du facteur capital (quantité de capital nécessaire pour produire un bien ou un service) : productivité globale des facteurs, qui mesure la croissance économique liée à des facteurs externe de la production

Le progrès technique permet également le développement de nouveaux procédés de fabrication permettant de réduire la pénibilité au travail (ex : remplacement de l’homme par les machines)

Enfin, les progrès de la science (innovation au sens large) permettent l’émergence de nouveaux produits ou services améliorant les conditions de vie de la population (ex : progrès de la médecine)

  • Le progrès technique est l’un des facteurs explicatifs de la croissance économique … Digression vers croissance et environnement qui revient vers le cœurs de notre sujet
  • Le progrès social : amélioration des conditions de vie de l’être humain.

Cette progression ne doit pas se réduire à une hausse des ressources, mais elle englobe un meilleur accès aux soins, à l’éducation, à la sécurité, à la connaissance, au bonheur … Le progrès social se veut lutter contre la pauvreté et la précarité

  • Chaque société a un idéal social

Les caractéristiques du progrès :

  • L’histoire : avant la révolution industrielle, le progrès n’était pas un objectif sociétale. Il s’agissait plutôt de conserver une certaine stabilité politique et sociale (c’est le cas encore dans de nombreux pays en voie de développement). Dans nos sociétés modernes, le progrès est au cœur du développement de la société.
  • Le bonheur : chaque société a une définition différente du bonheur (fondé sur le matériel ou l’immatériel). Pour les pays développés, le bonheur se définit principalement par la qualité de vie alors que pour les pays en voie de développement il se définit principalement par un cumul des biens matériel (afin de tendre vers une occidentalisation).
  • La science : elle permet de comprendre le passé, le présent mais surtout de prédire le future de l’Homme. La science cherche à identifier des lois universelle et vérifiable, et est une source de progrès. Globalement, les sociétés modernes sont obnubilés par la science.
  • La connaissance : les découvertes scientifiques sont utilisées pour créer de la croissance (expansion de l’économie), améliorer les conditions de vie, faire progresser notre recherche du bonheur, c’est le défi du 21ème siècle.

Définition de la « Révolution Industrielle » : processus historique du 19ème siècle qui fait basculer une société à dominante agraire et artisanale vers une société commerciale et industrielle. Cette transformation, tirée par le boom ferroviaire des années 1840 affecte profondément l’agriculture, l’économie, le droit, la politique, la société et l’environnement.

Définition des « pays en voie de développement » : il ne faut pas confondre la croissance et le développement économie. En effet, la croissance est nécessaire au développement mais une zone géographique en croissance n’est pas forcément signe de progrès pour sa population (ex : pays africains créant de la richesse, avec une forte hausse du PIB, mais sans que cela ne mène à une hausse du niveau de vie de leur population). La croissance économique est seulement une composante du développement économique.
En conséquence, le développement économique englobe toutes les mutations donc bénéficient la population au sein d’une zone géographique.

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (46.1 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com