LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le génie civil

Thèse : Le génie civil. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  26 Novembre 2022  •  Thèse  •  347 Mots (2 Pages)  •  43 Vues

Page 1 sur 2

Moi :

A PARLER

  1. Différences avec les autres métiers (architecture, urbanisme, …)

A CHERCHER

  1. Différences avec les autres métiers (architecture, urbanisme, …)
  2. Journée type, horaire

Saïd AYOUB

Jeudi 27 octobre 2022

L1 MIPSI (SPI/P – UEP AlgoProg

Groupe C6

Mot choisi : Procrastination

Définition : (source : Université de Liège - Procrastination)

La procrastination (de pro et crastinatis, qui signifient pour demain) est un phénomène qui

nous pousse à postposer un certain nombre de choses de notre vie souvent perçues comme

désagréables (reporter des travaux, des rendez-vous... en se disant que cela pourra être fait

demain).

Cette réaction est en fait provoquée par une partie de votre cerveau, le cerveau limbique.

Siège de l'affectif et de l'émotionnel, il risque d'influencer votre travail : il peut vous mettre

des bâtons dans les roues si vous ne prenez pas de plaisir à ce que vous faites, en vous

incitant à remettre à plus tard les tâches désagréables. Quand vous planifiez, vous devez

donc programmer et alterner ce que vous aimez moins avec les choses que vous aimez

bien...

Heureusement, votre cortex, autre partie du cerveau, est là pour tempérer les envies de

votre cerveau affectif : il vous permet de planifier à plus long terme, d'anticiper, de réagir

afin de vous adapter... Grâce à lui, vous pouvez percevoir la nécessité de travailler

maintenant pour avoir plus tard des moments de liberté ou un bon weekend de détente.

Il est donc important aussi de vous récompenser : cela vous aidera à réaliser des tâches

moins attirantes a priori et vous motivera davantage pour la suite.

Définition : (source : Wikipédia - Procrastination wikipédia)

La procrastination (du latin pro « en avant » et crastinus « du lendemain ») est une tendance

à remettre systématiquement au lendemain des actions, qu’elles soient limitées à un

domaine précis de la vie quotidienne ou non. Le « retardataire chronique », appelé

procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure

pas de satisfaction immédiate.

Autres ressources :

- Livre : Agir pour réussir : comment arrêter de remettre les choses au lendemain –

Pierre Achard

- Article d'encyclopédie - A Two-Stage Solution to succession Procastination

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (32.5 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com