LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Princesse de Clèves est elle libre de ses choix ?

Dissertation : La Princesse de Clèves est elle libre de ses choix ?. Recherche parmi 275 000+ dissertations

Par   •  27 Avril 2021  •  Dissertation  •  335 Mots (2 Pages)  •  4 247 Vues

Page 1 sur 2

La Princesse de Clèves est-elle libre de ses choix ?

La Princesse de Clèves est libre, mais de manière sentimentale. Malgré le fait qu’elle soit marié de manière arrangé sont cœur la tourne vers quelqu’un d’autre ne lui permettant pas de rester dans une relation sans sentiment.

Mais elle est aussi emprisonner car ses choix ne sont pas gérer de manière à ce que ça lui convienne, mais plutôt à ce que ça lui soit favorable socialement. Les choix qui ont été pris dans sa vie n’ont été dirigé que par sa mère durant la plupart moitié de son existence et par la suite par son mari.

Même si la Princesse de Clèves doit respecter certaines règles et certaines lignes de conduite ça ne l’empêche pas de «s’amuser» afin de retrouver celui qu’elle aime sans se soucier des répercutions que cela pourrai causer à ses proches et elle-même. Mais c’est là que dans ce domaine sa Liberté se stoppe car elle nuit à autrui en faisant cela.

La Princesse a une liberté de pensé, d’opinion et d’expression. Ce qui lui permet sans restriction de s’adonner au plaisir de la tromperie même si cela est courant à la Cour elle ne s’y prive pas. Et contrairement aux Libertés cité précédemment elle ne les as pas dans leur couple avec le Prince de Clèves. Elle ne pourra pas affirmer son opinion ou même le donner, elle ne pourra pas prendre de décision sans son conjoint et encore moins pouvoir y agir seule et s’exprimera que très rarement avec le Prince.

Le fait de ne pas respecter les règles de son couple et de la Cour et aussi une forme de Liberté, le fait d’imposé ses propres règles l’est aussi. Ces 2 formes de Libertés sont représentative de chaque individu ou d’un collectif révolter. Ce mouvement de Liberté entraîne ainsi sa propre limite et sa propre «destruction». Ceci créant une Liberté nuisant au Duc de Nemours et au Prince de Clèves, donc ce mouvement n’existe pas à travers la Princesse de Clèves.

Nathan HERDUIN

...

Télécharger au format  txt (1.9 Kb)   pdf (32.9 Kb)   docx (7.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com