LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Extrait d’Eldorado, Incipit de Laurent Gaudé, 2006.

Commentaire de texte : Extrait d’Eldorado, Incipit de Laurent Gaudé, 2006.. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  11 Mai 2018  •  Commentaire de texte  •  708 Mots (3 Pages)  •  1 251 Vues

Page 1 sur 3

Extrait d’Eldorado, Incipit de Laurent Gaudé, 2006.

Introduction

Eldorado est un roman qui a été écrit par Laurent Gaudé. Née en 1972, il a fait des études de lettres modernes et des études théâtrales à Paris. Il commence sa carrière d’écrivain par des pièces de théâtres mais ce sont ses romans qui le révéleront au public. Eldorado est un roman qui est construit sur le thème contemporain de l’immigration clandestin. Deux récits se croisent aux fils des chapitres : celui de Piracci, un commandant de navire chargé d’intercepter les immigrés clandestins et celui de Soleimann qui veut quitter l’Afrique et gagner l’Europe à la recherche de ce qu’il pense être un Eldorado.

I - Une scène de marché

        A - Un paragraphe descriptif

Vingt-deux lignes sont consacrées à la description d'une scène de marché, on le voit avec l’emploi de l'imparfait de description : « sentait ». Le cadre spatio-temporel avec « A Catane », « en ce jour », « midi » et « quartier du Duomo ». Le champ lexical du marché avec « étals », « marché », « marchandise » et « exposé ». Le marché a lieu à Catane, c'est une vieille ville car c'est une ville de Sicile faite en « pavé ».

        B - La présence d'un narrateur

On relève la présence d'un narrateur omniscient avec « commerçants au aguets » et « distraire leur ennui ». Le narrateur donne des conseils « il serait peut-être », il voit tout. Le conditionnel est utilisé par le narrateur pour former l’hypothèse, on peut le voir avec  « Il serait peut être un temps ou elle refuserait d'ouvrir son ventre aux pêcheurs » et « Ou les poissons […] les affamerait peut-être ». Piracci apparaît a la fin de l'extrait, c'est un des personnage principal (avec la mer), il est fasciné par les poissons mort rangés sur les étals. Piracci semble être le double du narrateur.

        C - Une scène de marché atypique

Description surprenante de la scène de marché, on sent une « ombre » qui pèse sur l’atmosphère : « La foule se pressait lentement », « on s'observait », « on se saluait » et «Piracci déambulait dans ces ruelles, lentement en se laissant porter par le mouvement de la foule ». Il y a une décélération de la foule suscitant inquiétude. Ces éléments sont perturbateurs à une scène de marché traditionnelle méditerranéenne. Ces éléments annoncent le drame du roman qui va survenir.

II - Une image contrastée de la mer

        A - Une mer nourricière

 L'humanité puise sa nourriture dans la mer, la mer offre sa nourriture, c'est un cadeau de la mer, une « offrande », « pareille récompense », « ses cadeaux » et des « trophées précieux ». La mer est généreuse, elle s'occupe des hommes en les nourrissant, cela peut faire penser a la « mère » qui s'occupe des enfants.

        B - Une mer redoutable

La mer est personnifiée, elle détient un pouvoir sur l'homme, elle devient une menace : « Il ne fallait pas risquer de mécontenter la mer en méprisant ses cadeaux ». L'homme doit respecter la mer, sinon elle pourrait l'affamer « le cataclysme n'est jamais loin ».

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (53.6 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com