LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de lecture sur le roman Eldorado de Laurent Gaudé

Dissertation : Fiche de lecture sur le roman Eldorado de Laurent Gaudé. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  28 Janvier 2014  •  649 Mots (3 Pages)  •  1 405 Vues

Page 1 sur 3

Fiche de lecture : Eldorado de Laurent Gaudé :

- Titre :

Eldorado

- Auteur :

Laurent Gaudé (1972)

Avant d'être romancier et dramaturge, Laurent Gaudé suit des études de lettres modernes et réalise une thèse sur le théâtre, sa grande passion. Jeune auteur talentueux, il publie, en 1999, sa première pièce intitulée «Combats de possédés» qui raconte l’histoire d’un homme, riche, habitué à la facilité n’hésitant pas à éliminer ses adversaires… Jusqu’au jour où il se rend compte qu’il n’a pas de descendance, pas d’allié. Ayant «trouver» un fils de vingt ans, il se décide à partager son empire, ses secrets, ses plaisirs Il veut jouer au jeu du père et du fils. Etre généreux et bienveillant. Devant cette proposition inattendue, le fils doit choisir : poursuivre son désir de vengeance ou accepter d'être l'héritier. Traduite en allemand et en anglais, elle est jouée à la Schauspiel de Essen et mise en lecture au Royal National Théâtre de Londres. Fort de son succès, il enchaîne l'écriture de plusieurs autres pièces «Onysos le furieux» qui est le monologue d’un vieil homme, Onysos, mi-homme, mi-dieu qui va entamer le récit de sa vie : , il raconte une longue succession de pleurs et de cris de jouissance, de larmes, d'orgies et d'incendies. Le temps d'une nuit, sur ce quai anonyme, Onysos se rappelle à la mémoire des hommes. Cette pièce est jouée, en 2000, au Théâtre national de Strasbourg, «Pluies de cendres» qui raconte l’histoire d’une ville assiégée. Bombardements. Asphyxie. Incendies. Il pleut sur les maisons. Une pluie de cendres qui embrase le ciel et ensevelit les décombres. Cette pièce est mise en scène par Michel Favori, au Studio Théâtre de la Comédie-Française. En 2002, deux nouvelles pièces paraissent, «Cendres sur les mains» qui raconte l’épopée de deux hommes, dans un pays dévasté par la guerre, qui brûlent les morts. Une femme, laissée pour morte, se relève. Ils la nourrissent, prennent soin d'elle. Elle se joint à eux pour entretenir le bûcher. Elle ne parle pas, ne parle qu'aux mort. Et «Le tigre bleu de l’Euphrate» qui raconte la fin de la vie d’Alexandre. Après avoir construit des villes et fondé un immense empire, il est terrassé par la fièvre. Il ne lui reste que quelques heures à vivre. Il contemple la mort et l'invite à s'approcher pour lui raconter lui-même ce que fut sa vie. Le laissant revivre l'ivresse de son épopée et ressentir, une dernière fois, le désir. Celui de ne jamais interrompre sa course.. Il s'essaye à l'écriture de romans avec «Cris» qui est une suite de monologues de «poilus» de la guerre 1914-1918. Leurs voix s’élèvent comme un chant, comme un mémorial de douleur et de tragique solidarité, prenant en charge collectivement une narration incantatoire, qui nous plonge, nous aussi, dans l’immédiate instantanéité des combats, avec une densité sonore et une véracité saisissantes.

Vient ensuite «La mort du roi de Tsongor», récit fabuleux inspiré des tragédies grecques et de légendes africaines, Laurent Gaudé signe un très beau roman, où l'imaginaire romanesque embrasse les

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (61.3 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com