LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Vocabulaire pour analyser le texte de théâtre 

Cours : Vocabulaire pour analyser le texte de théâtre . Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  21 Juin 2022  •  Cours  •  497 Mots (2 Pages)  •  25 Vues

Page 1 sur 2

Vocabulaire pour analyser le texte de théâtre :

Dialogue : il est composé de répliques plus ou moins longues entre 2 personnages au minimum.

Il permet l’échange d’informations, les explications mais aussi les conflits.

Stichomythies : ce sont des répliques extrêmement brèves (parfois une monosyllabe) qui s’enchainent très rapidement. Elles sont utilisées dans les conflits entre 2 personnages et l’accélération du rythme souligne l’urgence de la situation.

Tirade : c’est une réplique longue et développée, prononcée sans interruption.

Elle est utilisée quand un personnage s’explique ou raconte un événement, lorsqu’il se confie.

Monologue : c’est quand un personnage parle seul sur scène. C’est une convention théâtrale.

Cette forme de réplique permet d’accéder à l’intériorité d’un personnage, de comprendre ses émotions intimes, ses idées et motivations.

Aparté : c’est une réplique brève, prononcée « à part », c’est à dire hors du dialogue et destinée au public. C’est aussi une convention théâtrale.

Il permet de comprendre les vraies pensées et motivations d’un personnage à l’intérieur du dialogue.

Double énonciation : ce terme désigne le principe de double communication au théâtre lorsqu’un personnage sur scène s’adresse à un autre personnage mais que les propos sont aussi implicitement tenus par l’auteur et adressés aux spectateurs.

C’est un élément essentiel à prendre en compte dans l’analyse du texte de théâtre.

La structure dramaturgique : c’est la manière dont l’auteur construit sa pièce et ses personnages, la manière dont il fait évoluer l’intrigue. Une pièce de théâtre classique se compose d’actes et de scènes.

Un acte correspond à un épisode de l’action dans un décor particulier.

Le découpage en actes s’explique par la nécessité de changer les bougies régulièrement avant qu’il n’y ait l’électricité dans les salles de théâtre.

Selon le nombre d’actes et de scènes, on peut identifier le type de comédie. Les grandes comédies de caractère sont en 5 actes tandis que les pièces proches de la farce n’en comportent qu’un seul.

Chaque acte est découpé en scènes. On change de scène à chaque fois qu’un personnage entre ou sort de scène.

L’exposition : elle se situe au début de la pièce. Elle occupe la/les premières scènes, voire le premier acte. Elle présente le temps et le lieu de l’action, les enjeux de l’intrigue, l’identité et la condition des principaux personnages ainsi que leurs relations.

Le nœud de l’action comporte les obstacles que les personnages doivent surmonter. Il est généralement au centre de la pièce.

Les péripéties sont tous les événements qui modifient la situation du début de la pièce. Elles peuvent être nombreuses et sont souvent l’occasion de coups de théâtre ou de quiproquos.

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (54.3 Kb)   docx (7.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com