LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lecture analytique Crépuscule

Fiche de lecture : Lecture analytique Crépuscule. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  22 Février 2016  •  Fiche de lecture  •  1 177 Mots (5 Pages)  •  17 430 Vues

Page 1 sur 5

Crépuscule

Auteur : Guillaume Apollinaire

Recueil : Alcools

Date : 1909/1914, date imprécise pour le poème

Mouvement littéraire : Romantisme/Surréalisme

Apollinaire a écrit « Alcools » entre 1909 et 1914. Ce recueil, célébrissime, est connu pour témoigner du passage du symbolisme au surréalisme de ce que l’on nomme « l’Esprit nouveau ». Le titre définitif résulte d’un long tâtonnement : Le vent du Rhin, Le Roman du mal-aimé, Eau de vie. Ces titres qui furent envisagés renvoient à l’élément liquide ou à la souffrance. En effet, les poèmes d’inspiration très variée évoquent le temps perdu de l’enfance, le temps légendaire de la culture allemande mais également le temps qui s’écoule avec tous ses regrets amoureux. Parmi ces regrets, celui de sa relation avec Marie-Laurencin, à qui il dédie le poème « Crépuscule ». Composé de cinq quatrains en octosyllabes, Apollinaire y évoque sa vision du monde et sa perception de ce que représente le poète. Inspiré de deux tableaux de Picasso, il nous présente ici une scène de genre qu’on pourrait qualifier de spectacle de Saltimbanques.

Nous verrons en quoi …

Dans un premier temps …

Puis dans un second temps …

Relation de 1909 à 1912 entre MLaurencin et Apollinaire

1 – Le poète est un être souffrant

A – La relation arlequin/arlequine

Strophe 1 : Espace 1

Crépuscule Titre Entre jour et nuit, il aurait pu choisir l’aurore mais elle donne sur le jour et l’éclat alors que le crépuscule donne lui sur l’obscurité de la nuit et donc la mort (thématique d’alcools)

« Frôlée par les ombres des morts » Le poème s’ouvre sur l’apparition des morts

« où le jour s’exténue » Personnification Fin du jour, le jour se bat, lutte, il s’exténue à lutter contre la nuit mais les efforts sont vains et la nuit qui représente la mort l’emporte.

«dans l’étang » CCL Eau morte

L’arlequine s’est mise nue Verbe au passé composé Elle a enlevé son costume d’arlequine qui fait d’elle ce qu’elle est. Elle forme une sorte de reflet à l’arlequin, mais lorsqu’elle enlève son déguisement, elle ôte le seul élément qui la rapprochait de l’arlequin, puisqu’elle peut représenter Marie-Laurencin et que l’arlequin représente le poète, cette action peut représenter la fin de leur relation.

L’arlequin blême GN, épithète Puisqu’à la première strophe, c’est le champ lexical de la mort qui domine, on peut émettre l’hypothèse que l’arlequine est soit morte, soit elle a disparu. Ceci est la cause de l’état de l’arlequin qui est blême, d’une couleur pâle.

Strophe 1 Portrait statique, alors que dans les strophes suivantes, il y a du mouvement

B – Le poète est condamné à l’errance

L’arlequin C’est un être qui fait partie d’une troupe de nomades, sa nature fait de lui un être errant.

Le monde de la fête foraine :

Un charlatan crépusculaire

Sur les tréteaux

Les spectateurs

Champ lexical du spectacle, de la fête foraine C’est ce monde dans lequel l’artiste vit qui fait de lui un être souffrant car il est tout simplement impossible pour lui de retrouver sa bien-aimée dans ces conditions.

Charlatan crépusculaire Epithète « crépusculaire » Le charlatan est un personnage similaire au poète. Il est qualifié de crépusculaire ce qui signifie qu’il est au déclin de sa vie tout comme le soleil à l’heure du crépuscule. Le poète est donc condamner à errer jusqu’à qu’il soit avalé par la mort. On voit bien que la mort est un sujet qui hante Apollinaire.

Sur les tréteaux l’arlequin … salue d’abord Les deux vers Rituel des artistes qui effectuent leurs tours, et qui sont donc condamnés à mener cette vie jusqu’à la mort.

C – La tonalité mélancolique du texte (regret du temps passé)

La tonalité mélancolique du poème est principalement perçue dans la dernière strophe

L’aveugle, Le nain, air triste Champ lexical de la tristesse

« L’aveugle berce un bel enfant » Silence

...

Télécharger au format  txt (8 Kb)   pdf (84.9 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com