LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La satire

Cours : La satire. Recherche parmi 224 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2019  •  Cours  •  1 056 Mots (5 Pages)  •  35 Vues

Page 1 sur 5

                                        Français                                                       

[pic 1]

        La satire est connue pour être une excellente manière d'argumenter , mais est-ce le moyen le plus efficace pour amener le lecteur à réfléchir sur le comportement de l'homme en société ? Certes elle présente beaucoup d'atouts pour faire réfléchir le lecteur . Mais les autres formes d'argumentation sont elles aussi très efficaces . Laquelle est la plus efficaces pour faire s'interroger le lecteur? Cela dépend de nombreux paramètres dont il faut tenir compte avant de choisir l'une ou l'autre.

        On peut considérer la satire comme une arme efficace, dans le sens, où elle critique en se moquant, ce qui permet d'attirer les faveurs du lecteur en le faisant sourire tout en lui délivrant une vérité . Par exemple, dans Candide, Voltaire se sert de la satire à travers le regard du protagoniste, qui est un "esprit vierge", ce qui permet de provoquer un certain contexte humoristique, tout en critiquant la religion, la guerre, l'esclavage de façon certes subtile, mais qui reste néanmoins facilement compréhensible par le lecteur. D'ailleurs, les réflexion menées par Voltaire et d'autres philosophe du XVIIIè siècle à travers la satire ont eu un impact non négligeable : l'esclavage a été aboli, la religion a perdu de sa toute-puissance. Nous pouvons donc affirmer que son œuvre a eu un impact sur les mœurs de l'époque, preuve de l'efficacité de la satire en tant qu'arme.

Le fait de faire rire crée ainsi une complicité avec le lecteur , dès lors 2 situations sont possibles :

-Le lecteur n'est pas l'objet de la moquerie . Les personnages dénoncés sont différents de lui : le lecteur goûte le plaisir de ne pas être visé par la critique .En effet lors du procès de l'acte III du Mariage de Figaro , Molière à travers le discours de Marceline se moque des juges  en disant qu'être juge ne dépend en rien de la compétence mais de la possibilité matérielle d'acheter une charge:« C'est un grand abus que de les vendre » .

-Dans d'autres cas le lecteur est l'objet de la moquerie . Car il correspond aux propos de l'auteur : le recours au rire lui permet de prendre une distance avec la dénonciation et cette distance lui évite de se braquer , lui permettant de réfléchir aux propos tenus. Par exemple dans le procès de l'acte III du Mariage de Figaro , Molière critique en réalité les privilèges et plus particulièrement il dénonce le privilège de la naissance qui préside aux autres privilèges : « Parce que vous êtes un grand seigneur,  vous vous croyez un grand génie ! … noblesse , fortune , un rang , des place ; tout cela rend si fier ! Qu'avez-vous fait pour tant de biens ! Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. » Les nobles français peuvent alors dans un premier temps ne pas se sentir concernés par ces propos puis comprendre qu'ils sont eux aussi visés, sans se hérisser .

On constate que le recours à la moquerie introduit une forme de plaisir qui peut disposer le lecteur et augmenter sa capacité de réception du message.

Cependant la moquerie est une véritable argumentation , elle n'est pas gratuite , mais menée avec des arguments précis .

 En effet Voltaire dans Candide fait plusieurs satire dont une satire de l'optimisme dans laquelle il attaque cette philosophie dont le principe est tout va bien dans le meilleur des mondes possibles. Le seul personnage qui est amené à appliquer cette théorie est Pangloss. Afin de démonter ce qu’il affirme il est amené à énoncer de faux rapports logiques. Ainsi dans le chapitre I, Pangloss affirme que « le château de Monseigneur le baron était le plus beau des châteaux « parce qu’ils vivent dans le meilleur des mondes possibles ». Mais le lien qui unie la cause et la conséquence est artificielle car la théorie de Pangloss estarbitraire. Pour Voltaire la théorie de Pangloss est un dogme qui ne s’appuie sur aucune réalité et qui ne tient pas compte des faits.

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (71.3 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com