LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

On ne nait pas homme, on le devient

Chronologie : On ne nait pas homme, on le devient. Recherche parmi 280 000+ dissertations

Par   •  22 Février 2016  •  Chronologie  •  523 Mots (3 Pages)  •  1 455 Vues

Page 1 sur 3

On ne nait pas homme, on le devient

« l’homme ne nait pas homme, il le devient »—> citation d’Erasme au 16 ème siècle, humaniste, cherche a élaborer un nouvel idéal

moment d’ouverture sur le monde, curiosité, tel un enfant, montre que connaissance et surtout expérience se font tout au long de la vie, avec la rencontre de l’autre notamment.

Les hommes s‘ouvrent et cherchent à s’échapper de l’obscurantisme du MA, il se découvrent et se rêvent.

Humaniste : Animer par le fait de montrer le meilleur d’eux-mêmes

L’homme ne nait pas homme, il le devient —> cherche à éduquer l’homme. Education qui doit permettre à l’enfant de se construire et de developper sa grandeur en travaillant sur lui-même.

Pb : Comment l’homme peut-il se développer ?

  1. Education
  2. Expérience
  3. Par nature

  1. L’éducation permet à l’homme d’acquérir les connaissances nécessaires  

- Les humanistes cherchent à éduquer l’enfant pour l’élever au niveau des hommes, en terme de connaissance.

- En réalité, l’éducation doit permettre à l’enfant et à l’homme de comprendre ce qu’il se passe dans son environnement, afin de se développer cognitivement

Ex : Comme Rabelais le préconise à travers Pantagruel, il est important de s’intéresser à toutes les disciplines.

- Cependant trop de connaissance peut être dangereuse si on le sait pas l’utiliser, d’où la nécessité de l’expérience

  1. Le rencontre d’autrui permet le développement de sa spiritualité lui permettant de se servir au mieux de ses connaissances

- La rencontre des autres permet à l’homme de développer son expérience et donc sa spiritualité, afin d’utiliser ce qu’il a pu apprendre durant son éducation. Les voyages peuvent être utile pour cela.

Rabelais met en scène l’apprentissage avec Pantagruel, qui fait aimer le plus de choses possible à son fils à l’aide d’un précepteur, il lui éveille l’esprit, et lui montre que toute connaissance est bonne à prendre

« science sans conscience n’est que ruine de l’âme » —> la connaissance ne fait pas tout, il faut encore savoir l’utiliser, d’où l’intérêt de la spiritualité.

  1. La nature, par le mouvement autonome, permet le développement de l’individu

  • L’homme par définition fait parti de la nature, et profite du mouvement autonome qui caractérise tous les êtres vivants.
  • Ce mouvement permet le déplacement mais il permet aussi le développement de l’individu, il lui permet de se connaitre lui-même, d’acquérir une certaine autonomie et indépendance.
  • Cette autonomie vient aussi grâce à l’éducation.
  • Elle est synonyme de liberté, plus d’influence de la domination de qqn sur soi.

CL : l’homme profite de son environnement pour se developper. A l’heure de l’humanisme et de la reconsidération de la place de l’homme dans la société, on place l’éducation mais aussi la prise d’expérience comme base de développement. Mais ce développement se fait aussi grâce à la nature.

Autre référence (je ne sais pas où la mettre) : « on ne nait pas femme, on le devient » de Simone de Beauvoir, pour montrer que la femme ne doit pas être que cantonnée (comme le riz) aux tâches ménagères et ne pas travailler (même si je ne suis pas d’accord avec ça et que depuis qu’elles travailles c’est la merde…)

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (81.2 Kb)   docx (295.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com