LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mémoires de la guerre civile et du franquisme

Commentaire de texte : Mémoires de la guerre civile et du franquisme. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2020  •  Commentaire de texte  •  701 Mots (3 Pages)  •  20 Vues

Page 1 sur 3

Introduction :

Francisco Franco (1892-1975), est un militaire espagnol catholique.

Il appartient à la moyenne bourgeoisie, il consacre toute sa vie a la marine. En février 1912, il part au Maroc avec le 8ème régiment d’Afrique. En 1913, il fait une demande pour être affecté à un régiment réputé pour sa bravoure et sa loyauté et en mars 1915, il en est promu capitaine.

Du 30 janvier 1938  au  8 juin 1973, Francisco Franco est le commandant en chef de l’Espagne est inflige un régime dictatorial a son paye pendant plus de 35 ans.

La dictature est un régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par une personne ou par un groupe de personnes, qui exercent le pourvoir sans contrôle et de manière autoritaire.

Le régime franquiste (qui vient du nom de Franco) repose davantage sur la personnalité du dictateur plutôt que sur une idéologie.

Cette dictature a conduit l’Espagne à une guerre civile qui a fait 30 000 morts.

Cette guerre commença en 1936 et oppose les «Nationalistes » aux «Républicains ».

Cette guerre civile est la conséquence de déséquilibres :

  • Sociaux : répartition inégale de la propriété, les conditions de vie subies par la                 population ouvrière
  • Régionaux : un développement inégal mental et matériel
  • Spirituels : l’Église catholique est dominante,

       Anticléricalisme militant (système opposé aux tendances du clergé),

      Politico-idéologique dans une certaine bourgeoisie (Relevant de la politique et            de    l’idéologie).

      Passionnel dans les masses populaires anarchistes (théories et de pratiques    antiautoritaires, renforcer le caractère égalitaire).

La Guerre Civile s’achève par la défaite des républicains en 1939, et l’établissement de la dictature de Franco conserva le pouvoir absolu jusqu’à sa mort en 1975.

IL y a eu la loi d’amnistie en 1977 qui oublie les sanctions pour les responsables des crimes de la dictature franquiste.

En 2007, une loi des mémoires historiques est votée.

Depuis mai 2018 est ce fut encore un sujet d’actualité aujourd’hui, nous parlons encore de l’exhumation du corps de Francisco Franco.

II) La valle de los caidos : Dernier vestige franquiste ?

A) Histoire, Franco et sa dictature au cœur de cette valle

 

L’abbaye de Santa Cruz del valle de los caidos fut construite en 1940 sous ordre de Franco par quelques 20 000 prisonniers républicains qui étaient traités comme des esclaves. Cette abbaye a pour fonction de rendre hommage aux victimes nationalistes de la guerre civile. Cette abbaye qui est aujourd’hui un mausolée est la plus grande fosse commune d'Espagne. Même mort, Franco laisse les citoyens d’Espagne sous l’emprise de la dictature. La question des fosses communes reste la plus grosse blessure encore à vif car le gouvernement espagnol a publié, le jeudi 5 mai dernier, une carte représentant plus de 2 000 fosses communes contenant les restes de victimes de la guerre et du franquisme, localisées dans tout le pays. Aujourd’hui les arguments qui reviennent le plus pour l’exhumation de Francisco Franco sont que dans une démocratie il est inacceptable d’avoir un monument national dédier à un dictateur. De plus les pays tel que l’Italie ou l’Allemagne n’ont pas connu le fascime comme l'Espagne.

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (53.1 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com