LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Chretiente Medievale dissertations et mémoires

Recherche

124 La Chretiente Medievale dissertations gratuites 1 - 25

Aller à la page
Dernière mise à jour : 18 Juin 2015
  • La Chretienté médiévale

    La Chretienté médiévale

    La chrétienté médiévale ( XIe-XIIe siècles) Le rôle majeur de l’Eglise L'Eglise en Occident jusqu’au XI e siècles. Au moyen Age la religion n’est pas un choix personnel, mais une tradition. La société est dominé par l’Eglise seule institution qui a survécu a l’Empire Romain d’Occident. En unifiant l'Europe occidentale,l ‘empire carolingien renforce la cohésion de l’église. Puis le clergé doit s’adapter à la recomposition politique qui au Xe et XIe siècles fait passer le

    419 Mots / 2 Pages
  • La Chrétienté Médiévale

    La Chrétienté Médiévale

    La chrétienté médiévale (xie - xiiie siècle) Dans l'Europe du xier au xiiie siècle, la religion chrétienne et l'Église sont omniprésentes. Le « Moyen Age central » est marqué par le renforcement du pouvoir du pape et du clergé. L'encadrement des croyants par l'Église se fait jusque dans les événements importants de leur vie privée (naissance, mariage, décès). Les voix discordantes, les dissidents religieux sont durement réprimés avec le soutien du pouvoir politique. I. L'affirmation

    2 199 Mots / 9 Pages
  • La Chrétienté médiévale Au XI Et XIII E S.

    La Chrétienté médiévale Au XI Et XIII E S.

    A. Contexte Dans l'Europe du XIème au XIIIème siècle, la religion chrétienne et l'Église sont omniprésentes. Le « Moyen Age central » est marqué par le renforcement du pouvoir du pape et du clergé. L'encadrement des croyants par l'Église se fait jusque dans les évènements importants de leur vie privée (naissance, mariage, décès). Les voix discordantes, les dissidents religieux sont durement réprimés avec le soutien du pouvoir politique. B. Bornes La chrétienté au Moyen Age

    334 Mots / 2 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    Quelle est l’évolution territoriale de la chrétienté entre le XI et le XIII siècle ? _ La chrétienté est en expansion territoriale entre le XI et le XIII siècle. En effet, plusieurs régions deviennent ou redeviennent catholique dans cette période. * Le Nord Est de l’Europe (Est et sud de la Baltique) est évangélisé en Poméranie, Prusse et dans les pays baltes au XIII siècle par des moines-soldats : les chevaliers teutoniques (croisade de 1230).

    322 Mots / 2 Pages
  • La Chrétienté médiévale En Europe

    La Chrétienté médiévale En Europe

    La chrétienté médiévale en Europe Prob : en quoi le christianisme fait-il partie intégrante du quotidien des Européens du XIème au XIIème siècle ? 1/ une Europe de croyants L’Europe est croyante dans son ensemble du XIème au XIIème siècle. La chrétienté est une religion d’Etat. C’est une religion partagée par tous et qui structure la vie sociale. Le christianisme est l’ensemble des religions qui prennent appui sur l’existence de Jésus Christ et son enseignement.

    1 175 Mots / 5 Pages
  • Cours 2e Histoire : La Chrétienté médiévale (2)

    Cours 2e Histoire : La Chrétienté médiévale (2)

    Cours 2e Histoire : La chrétienté médiévale (2) II. Quelle est l’importance de la religion dans la vie et les représentations des chrétiens ? A. Etude d’une œuvre d’art ETUDE DE LA MINIATURE : L’ECHELLE DU PARADIS OU ETUDE DE CAS Sainte-Foy de Conques : un lieu de culte (pp. 90-91) PRELEVER ET CONFRONTER DES INFORMATIONS 1. En quoi l’Eglise est-elle adaptée au pèlerinage ? Comment le trésor est-il mis en valeur ? (doc. 1,

    441 Mots / 2 Pages
  • Chrétienté médiévale

    Chrétienté médiévale

    Le christianisme comme élément d’unité de l’Europe au XI et XIIIème siècle. Problématiques : • Pourquoi le christianisme assure l’unité de la société médiévale ? • Moyens employés ? • Acteurs ? • Est-elle acceptée par tous ? Christianisme : religions monothéiste dont le prophète est Jésus, le fils de Dieu. Son livre sacré est la Bible et sa langue est le latin. I. Comment le christianisme assure-t-il l’unité de l’Europe médiévale ? Exemple :

    461 Mots / 2 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    Le pape est à la tête de l'Eglise romaine, entouré par les cardinaux. On distingue ensuite deux types de clergés : • Le clergé séculier qui encadre les fidèles. Il est composé d'archevêques (en charge de plusieurs diocèses réunis en une province ecclésiastique), d'évêques (en charge d'un diocèse composé de plusieurs paroisses) et de curés (en charge d'une paroisse). • Le clergé régulier qui vit soit à l'écart de la société dans des abbayes et

    852 Mots / 4 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale (XIe et XIIIe s.) Introduction 1) Travailler à l’oral avec les élèves sur la notion d’Eglise. Essayer de leur faire dire que le mot peut avoir trois sens : communauté, institution, bâtiment (XI-XIIIe Eglise= institution et Chrétienté= communauté). 2) Expliquer du coup qu’au Moyen Age, être chrétien n’est pas une question de choix, ni même de croyance. C’est avant tout une question de fait : on est chrétien parce que l’on naît

    1 626 Mots / 7 Pages
  • La Chrétienté Médievale

    La Chrétienté Médievale

    Histoire-Composition : La Chrétienté Médiévale La date de 1054 est celle du schisme orthodoxe, date où l’Eglise se sépare en deux : d’un côté les orthodoxes en orient et les catholiques en occident. Alors l’Eglise catholique cherchera à rassembler le plus de croyants possible. Ensuite, le Moyen-âge sera aussi composé du pape Grégoire VII qui exécutera de nombreuses modifications au sein même de l’Eglise. On peut se demander alors, quelle est la place qu’occupe la

    1 113 Mots / 5 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    1) Quelques généralités BASCHET a travaillé sur clercs et laïcs, âme et corps, ici-bas et au-delà, sacré et profane, etc., et c'est à partir de ces binômes (et de leurs représentations) qu’il a repensé la chrétienté médiévale en terme de dynamique. Il montre moins des oppositions que des articulations entre des forces et des notions a priori contraires. Son travail renouvelle en profondeur la manière de comprendre - et d'enseigner - l'Eglise et la société

    797 Mots / 4 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    Entre le XIe et le XIIIe siècle, l'Eglise joue un rôle fédérateur en Europe et est la principale figure d'autorité. Elle fait face à des difficultés internes (corruption des clercs, non respect des mœurs) qu'elle combat lors de la réforme grégorienne et assoit sa suprématie sur les souverains. Elle lutte d'autre part contre les hérésies et les autres religions en entreprenant des croisades. ILe rôle de l'Eglise dans l'Europe médiévale AL'organisation de l'Eglise Le pape

    473 Mots / 2 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    La chrétienté médiévale I. Comment les cathédrales montrent la puissance de l’Eglise : l’exemple d’Albi ? A. Ste Cécile : une cathédrale forteresse au cœur de la cité La cathédrale est au cœur de la ville, près de la place de la Pile (l’édifice qui abritait les auges à mesurer les grains et les liquides), centre de la vie albigeoise avec son marché actif. Elle est montée sur un promontoire rocheux pour se rapprocher de

    639 Mots / 3 Pages
  • Chrétienté médiévale

    Chrétienté médiévale

    A) Qu’est-ce que la « chrétienté » ? Chrétienté : ensemble des sociétés qui, depuis la fin de l’antiquité, ont fait du christianisme leur religion. Le christianisme est une religion monothéiste fondée sur la Bible (ancien et nouveau testament) ainsi que sur le dogme (ensemble de croyances définies et légitimées par l’Église).Depuis 1054, la chrétienté est divisée (catholiques et orthodoxes). 1204 : les croisés pillent Constantinople. B) « Ceux qui prient » : le clergé.

    379 Mots / 2 Pages
  • La Chrétienté médiévale (xie - Xiiie Siècle)

    La Chrétienté médiévale (xie - Xiiie Siècle)

    Dans l'Europe du xier au xiiie siècle, la religion chrétienne et l'Église sont omniprésentes. Le « Moyen Age central » est marqué par le renforcement du pouvoir du pape et du clergé. L'encadrement des croyants par l'Église se fait jusque dans les événements importants de leur vie privée (naissance, mariage, décès). Les voix discordantes, les dissidents religieux sont durement réprimés avec le soutien du pouvoir politique. I. L'affirmation de l'autorité du pape et le renforcement

    2 194 Mots / 9 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    La chrétienté médiévale (XI-XIII) La chrétienté est l'ensemble des sociétés européennes qui depuis la fin de l'antiquité ont fait du christianisme leur religion. Entre le XI eme et le XIII eme siècle, l'Europe est massivement chrétienne à l'exception de quelques communautés juives et musulmanes (au Sud de l'Espagne et Sicile) Le XI et XIII indique le Moyen-Age classique (4 marque le début du Moyen Age ainsi que la chute de l'Empire romain et la fin

    1 433 Mots / 6 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    Introduction : Au moyen-âge presque tous les européens sont chrétiens. On peut alors se demander comment la religion chrétienne structurait la vie des populations au moyen-Age. Nous verrons dans une première partie en quoi les offices religieux rythment en grande partie la vie des chrétiens et dans une seconde partie comment les chrétiens s'impliquent dans l'église pour obtenir le salut. Pour nous aider dans notre analyse nous disposons de deux documents. Le document 1 est une

    722 Mots / 3 Pages
  • La chrétienté médiévale (XIe - XIIIe siècles)

    La chrétienté médiévale (XIe - XIIIe siècles)

    La chrétienté médiévale (XIe - XIIIe siècles) Les hommes de l'Occident féodal appartiennent à la chrétienté. Ils vivent dans un environnement chrétien, cherchent à gagner leur Salut, et leur vie quotidienne ainsi que leurs pratiques sont influencées par la religion. L'Église est l'intermédiaire entre Dieu et les hommes et encadre les croyants. Elle est composée du clergé séculier et du clergé régulier. L'Église est une institution très puissante, elle joue un rôle économique, social, politique

    1 413 Mots / 6 Pages
  • Leçon sur la chrétienté médiévale (XIe-XIIIe s.)

    Leçon sur la chrétienté médiévale (XIe-XIIIe s.)

    Leçon sur la chrétienté médiévale (XI-XIIIe s) I)Le rôle majeur de l'eglise : a) L'eglise en occident jusqu'au XIe siècle -Religion et pouvoir : Moyen age, eglise domine la société, seule institution à survivre à l'empire romain, renforce cohésion de l'eglise pour légitimer son pouvoir, le clergé s'adapte a la politique b)La paroisse Seigneurs , prêtres= rôle décisif pour la naissance de village c)L'eglide dans le monde féodal Eglise limite la violence avec la paix

    352 Mots / 2 Pages
  • La chrétienté médiévale du XI au XIII siècle

    La chrétienté médiévale du XI au XIII siècle

    La chrétienté médiévale du XI au XIII siècle SACREMENTS La vie du chrétien est rythmée par les sacrements de l’église. Dès sa naissance, l'enfant est baptisé. Le mariage est des principaux sacrements de la vie du chrétien enfin le mourant reçoit l’extrême-onction, puis est enterré dans le cimetière paroissial. LIEUX DE CULTE L'homme du Moyen-Age, vit dans un univers profondément christianisé, dont le cœur est l'Eglise. D'autres édifices religieux construisent cet univers : monastères, chapelles, oratoires,

    698 Mots / 3 Pages
  • La Chrétienté médiévale (XIe ~ XIIIe siècles)

    La Chrétienté médiévale (XIe ~ XIIIe siècles)

    Thème III: Sociétés et cultures de l'Europe médiévale (XIe ~ XIIIe siècles) Chapitre I: La Chrétienté médiévale (XIe ~ XIIIe siècles) Le christianisme devient la religion officiel de l'empire romain à partir de la fin du IVe siècle. P.76,77 Entre le 11e et le 13e siècle, à l'exception de quelque communauté (juive et musulmane) l’Europe médiévale est massivement chrétienne → Catholique à l'ouest et Orthodoxe à l'est depuis le Schiste . -L’Église: Communauté de fidèle

    471 Mots / 2 Pages
  • La chrétienté médiévale.

    La chrétienté médiévale.

    La chrétienté médiévale Intro : Du XI au XII, en Europe occidentale la religion chrétienne se diffuse et s'enracine dans une population tétanisée par la peur de la mort. Comment le christianisme s'impose et encadre la société européenne ? Fonctionnement du clergé * On distingue les clercs (homme voués au service de l’Église) des laïcs qui forment le reste de la société. Les clercs sont issus de milieux divers alors que l’Église est très riche,

    698 Mots / 3 Pages
  • La chrétienté médiévale en Occident au XIe-XIIe siècle

    La chrétienté médiévale en Occident au XIe-XIIe siècle

    I L'Eglise dans l'Occident médiéval, une organisation puissante et hiérarchisée 1) Les chrétiens Le clergé est formé par les membres de l'institution (Eglise) qui ont consacré leur vie à la religion. Les membres du clergé sont reconnaissable à leur costume et tonsure comme par exemple les moines et les prêtres. Les laïcs ou fidèles sont tout les chrétiens qui ne sont pas membres du clergé, ce sont en majorité des paysans illettrés. Il faut

    514 Mots / 3 Pages
  • La Chrétienté médiévale

    La Chrétienté médiévale

    70 artiste d’exeption pour feter les 70 ans de l’umam Introduction Pour célébrer les 70 ans de la fondation de l’Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne dite aussi UMAM. Plusieurs artistes contemporains sont venu à cette occasion nous exposer leur oeuvres. A l’époque il n’y avait pas de vitrine pour les artistes émergeants. Mais après la 2nd guerre mondial, le docteur Tomas et Cassarini, artistes décorateurs, sous le parrainage de Matisse et de Bonnard, ont réussi

    543 Mots / 3 Pages
  • La chrétienté médiévale

    La chrétienté médiévale

    Thème 3 : Sociétés et cultures de l'Europe médiévale : XI ème au XIII ème siècle Chapitre 1 : La chrétienté médiévale Au moyen age, l'Europe est majoritairement chrétienne. Surtout catholique même si il y a des orthodoxes plutôt à l'est, notamment en Russie et dans l'empire Byzantin. Par ailleurs il y a des musulmans qui occupent une partie de l'Espagne. Ainsi l'Europe se couvre d'un blanc manteau d'église. C'est à dire que les constructions

    1 459 Mots / 6 Pages

Aller à la page