LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le stress

Cours : Le stress. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  8 Juillet 2024  •  Cours  •  1 591 Mots (7 Pages)  •  39 Vues

Page 1 sur 7

  1. Donner une définition du stress.

Le mot stress vient du latin « stringere », signifiant « serrer », c’est une pathologie qui a pour origine un certain nombre d’agressions qui provoquent au niveau neuroendocrinien, une réponse toujours identique, quel que soit l’agent stresseur. Selon Hans Selye, le stress est une maladie,qui cause des contraintes sur le corps, la santé et sur le mental « une contrainte non spécifique sur le corps, causée par des irrégularités dans son fonctionnement normal ».

le mot « stress » désigne à la fois la cause du stress, la réaction à cet agent stresseur et les conséquences de cet état.

Le stress peut etre :

  • vécu de façon positive : il leur faut une stimulation extérieure pour se sentir bien et travailler correctement
  • une agression, mais ils peuvent être capables de mettre au point des parades ou des mécanismes de défense pour réagir positivement.
  • répétitif, parce qu’ils n’arrivent pas à mettre au point des mécanismes de défense, des parades

Dans le stress, deux notions sont importantes :

  • la notion de stresseur(s) : ce sont les causes qui mettent une personne en état de stress (professionnelle, familiale, sociétale…),
  • la notion de stress : la réaction physique, physiologique et émotionnelle d’une personne soumise à un/des stresseur(s).

  1. Donnez une définition d’eustress.

L’eustress est un bon stress, car la personne a une réaction adaptée face à un agent stressant, et cela lui permet de revenir à son état normal de santé, car la situation a eu un dénouement positif.

La personne vit le stress comme une motivation, un moyen d’avoir un meilleur jugement, un meilleur discernement… si on va à l’extrême, il y a les personnes qui ne peuvent vivre que par des stimulations, ceux « accros à l’adrénaline », les workaholics (gros travailleurs), ceux qui ont une vie sociale intense… le stress leur permet de se sentir vivant.

  1. Donnez une définition de distress.

Le distress, est un mauavais stress, car la personne aura eu une réaction inadaptée face à une agression, et ne reviendra pas à son état normal de santé. Elle passera en stress chronique, son état de santé sera perturbé. Ce stress se déclenche face à des situations de stress intense, souvent des événements difficiles (mort d’un proche, accident…). Ils sont donc temporaires et peuvent etre virulent, même s’ils peuvent se répéter.

  1. Quels sont les outils permettant de savoir si une personne est stressée ? Détaillez vos réponses.

Il existe 2 grands types d’outils afin de savoir si une personne est stréssée, l’anamnèse et les questionnaires.

  • L’anamnèse : Ecoute de la personne et des symptômes qu’elle décrit, mal-être… s’assurer que la personne a vu son médecin pour les symptômes physiques qu’elle décrit. Il arrive parfois qu’un symptôme physique lié à un état de stress ou de dépression, peut être le signe d’une pathologie plus grave. On surveillera alors les signes dits signes d’alertes qui sont les suivant :[pic 1]

On peut également lors de cette anamnèse dresser un portrait de prédisposition afin de savoir si :

  • La personne est-elle plutôt d’un tempérament actif et/ou a-t-elle besoin de compenser par l’hyperactivité (comme le sport à outrance par exemple, les sorties régulières…).
  • La personne a un rythme de vie qui laisse peu de place à des loisirs, des moments de repos.
  • La personne devient nerveuse dès qu’elle est en inactivité (ce sont souvent les personnes qui disent ne pas supporter de rester sans rien faire, qui ne savent pas se « poser », qui se rongent les ongles…).
  • La personne a subi des événements imprévus et/ou difficiles. Elle a été dans l’incapacité d’agir dans un contexte d’anxiété. Elle est résignée face à une situation non satisfaisante (stress d’inhibition).
  • Les Questionnaires : ils permettent d’évaluer la notion de stresseur(s)
  • l’échelle de Holmes Rahe : On mesure l’impact des stresseurs. Ce test permet de connaître sa sensibilité à une maladie en cas de stress répétitifs.
  • Perceived Stress Scale (de Cohen et Williamson) : Ce test permet d’étudier la perception du stress, il définit l’importance des situations de vie qui sont perçues comme menaçantes, pénibles.
  • l’échelle HAD (Hospital Anxiety and Depression Scale) : ce test permet de savoir si la personne est en dépression ou en état anxieux.
  • Questionnaire sur la Dopamine, la Sérotonine, et le Gaba : ils permettent de déterminer les carences des neurotransmetteurs

Symptômes physiques

Conseils

Phase d’alarme

  • respiration accélérée
  • pouls accéléré
  • transpiration
  • mains moite
  • les poumons, la gorge, les narines s’ouvrent pour laisser passer plus d’air
  • la pression artérielle augmente on peut voir les veines sur les tempes
  • le rythme cardiaque s’accélère

Nous pouvons conseiller à la personne de prendre de longues respirations afin qu’elle puisse se détendre. Eventuellement avoir un objet qu’elle peut « tripatouiller » afin de se desangoisser…

Phase d’adaptation/résistance

  • une colère peut apparaître
  • les traits de visages peuvent être sérés
  • la ride du lion celle entre les deux sourcils peut être marquée
  • une transpiration excessive peut également se voir sur les tempes/front/aisselles
  • prise de poids (pas effective mais sur le long terme)

Nous pouvons ici aussi proposer de prendre de longues respirations,

D’avoir une alimentation régulière et variée

Eventuellement de procéder à du coaching physique et mentale

De consulter des spécialiste tels que : dieticiens, des herboristes, des personnes spécialisés dans les huiles essentielles…

Phase d’épuisement

  • fatigue visible
  • une envie de manger
  • plus souvent malade sur du long ou moyen terme
  • dermatose
  • maux de ventre (la personne peut se plier ce qui rend la partie physique)
  • trouble de mémoire

Nous pouvons ici proposer a la personne de se faire aider avec des accompagnants spécialistes (psychologue, diététicienne, psychiatre, coach sportif, dermathologue….)

  1. À l’aide du tableau, pour chaque phase de stress, décrivez ce qui se passe physiquement et notez quels conseils vous pourriez donner.
  2. Qu’est-ce que le stress d’inhibition ?

Le stress d’inhibition correspond au fait qu’une personne « se fait oublier », ses fonctions métaboliques vont se ralentir et son état émotionnel sera au plus bas : abattement, prostration

...

Télécharger au format  txt (9.8 Kb)   pdf (99 Kb)   docx (199.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com