LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

NOTION DE SOPHROLOGIE

Dissertation : NOTION DE SOPHROLOGIE. Recherche parmi 243 000+ dissertations

Par   •  14 Avril 2020  •  Dissertation  •  725 Mots (3 Pages)  •  110 Vues

Page 1 sur 3

NOTION DE SOPHROLOGIE

EXERCICE 1 : PRATIQUE DE LA RESPIRATION ET DE LA RELAXATION

        Entrainez-vous pendant 15 jours minimum à la pratique des quatre respirations quotidiennes si possible, et relatez par écrit vos impressions et sensations pour chacune d’elles.

  1. Respiration calme

J’ai expérimenté la respiration dite « calme ». Je l’ai pratiqué de 2 façons différentes : assise et allongé.

Que ce soit l’une ou l’autre de ces positions, pour moi, dans les 2 cas j’ai ressenti au bout de 2 ou 3 minutes seulement une grande détente de tout mon corps.

Je me suis sentie « engourdie » comme si je flottais, la tête brumeuse et légère. Pendant un temps aucune pensée (je crois) n’a interféré dans cet état de béatitude. J’ai le sentiment que ces sensations ont perduré quelques jours.

  1. Respiration purificatrice

Tout d’abord je me suis sentie « molle », inconsistante. J’ai eu l’impression que mes jambes flageolaient et que je pouvais tomber. Mais paradoxalement, je tenais fermement sur mes jambes et ce sont mes bras et le haut de mon  corps qui ont « disparu » de mes sensations comme s’ils n’existaient plus. J’ai ressenti des fourmillements puis mes jambes sont devenues 2 piliers ancrés dans le sol.

Je sentais que mon corps s’encrait au sol, mes poumons irradiaient dans toutes mes extrémités. Ma nuque et mes épaules se sont totalement relâchées. Un calme profond s’est propagé dans mon être, une envie de planer, de tout lâcher, une impression de respiration fluide, nourrissante, la perception des battements de mon cœur omniprésente au fur et à mesure des gonflements de mes poumons et de la circulation de l’air.

Je me sentais reliée au tout au rythme des battements de ce cœur que je découvrais.

  1. Respiration pour améliorer l’élasticité du système respiratoire

À la suite des sensations ressenties pour les exercices précédents, j’ai eu un peu de difficulté à expérimenter cette respiration. J’ai trouvé l’exercice inconfortable avec peu de ressenti et de décontraction.

Puis peu à peu en persévérant une sensation de plénitude m’a envahie et s’est propagée, provocant le relâchement de toutes mes tensions musculaires.

D’abord ma nuque, mes épaules, et peu à peu toutes les tensions de mon dos ce sont relâchées, avec la pression exercée sur les côtés et le rétention de l’air de mes poumons.

J’ai pris conscience de mon rythme cardiaque par la pression exercé par mes mains sur ma cage thoracique et du rôle que cela provoquait dans la relaxation. Je devenais actrice de cette expulsion de l’air de mes poumons en la provoquant à chaque expiration.

Je prenais conscience pleinement de mes poumons, de l’air qui les remplissait, les gonflait, je les sentais se distendre, libre comme un ballon de baudruche prêt à s’envoler et je me sentais grisée de cette sensation.

  1. Respiration revitalisante

Il m’est un peu plus difficile de définir cette méthode de respiration. J’ai eu l’impression de peu de résultat et elle m’a demandé plus de persévérance. Les exercices quotidiens m’ont semblé plus fastidieux parce que peu de résultat. Je me sentais moins motivée.

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (59.2 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com