LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les policiers sont les sentinelles de la démocratie

Dissertation : Les policiers sont les sentinelles de la démocratie. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  6 Juillet 2019  •  Dissertation  •  2 352 Mots (10 Pages)  •  102 Vues

Page 1 sur 10

Les policiers sont les sentinelles de la démocratie

        Cette phrase prononcée par le Ministre de l'intérieur Mr Gerard Collomb lors de la sortie de la 21 eme promotion d'officier n'est pas anodine. Non seulement parce qu'elle est prononcée par celui que l'on nomme parfois un peu trop familièrement « Le premier flic de France », mais aussi et surtout car elle montre le lien indéfectible entre Police et Démocratie.

La naissance de la Démocratie en Grece comme espace politique se confond immédiatement avec la définition d’un « vivre ensemble », d’un espace d’échange entre les citoyens. Les institutions démocratiques sont destinés à faire participer la majorité des citoyens à la gestion de l’État.

Devant la hausse des violences, tres vite se pose la question de sauvegarder ce régime démocratique et la puissance souveraine devient alors l'intermédiaire indispensable à la vie de chacun. L'idée de maintien de l'ordre émerge donc devant le chaos d'une liberté sans frein.

La sécurité est l'un des besoins physiologique de base pour chaque individu et le concept de force policière prend peu à peu sa place dans les esprits.

Dans notre société actuelle, le concept de Police et de démocratie sont plus que jamais étroitement liés et les événements des derniers mois sont symptomatiques de ce qui se passe depuis plusieurs décennies en France. Et le mouvement des gilets jaunes n'y fait pas exception. En effet, il ne se passe pas un jour où la Police n'est pas confrontés, souvent malgré elle, à une remise en question de son champ d'action.

Dans le monde moderne, la Police souffre d'une forte dualité. Elle est à la fois utile et indispensable afin de supprimer les violences possibles dans les relations entre les personnes, mais elle est également détesté parce qu'elle est perçu comme un instrument d'assise du pouvoir et de répression.

Pour les policiers, leur rôle est simple, il ne s'agit pas de détruire le danger, mais de le neutraliser. La différence entre armée et police se trouve dans cette nuance de conception de l’usage de la force. Elle doit être mesurée et proportionnée dans le cadre d’une opération de police, alors qu’elle est immédiatement sans limite du côté de son usage militaire.

C'est pourquoi l'auteur de cette citation fait référence à des « sentinelles de la démocratie » en parlant des policiers. En effet, des sentinelles sont étymologiquement des soldats chargés de faire le guet et de protéger un lieu. Les policiers sont donc chargés de veiller à la sauvegarde de la démocratie et des institutions qui la représente.

La police est à la disposition et sous le contrôle des institutions démocratiques, mais peut-on parler de police démocratique pour autant ? Elle à pour rôle d'assurer la pérennité de l’exécutif, elle est au service de l'Etat démocratique et des citoyens. La question se pose de savoir à quelles conditions est-il possible d'obtenir une police à la fois capable de servir égalitairement et impartialement la population française sous son contrôle démocratique et une police capable de défendre les atteintes aux institutions et aux membres symbole de cette démocratie.

C'est pourquoi il convient de montrer en quoi la Police est au service de ses citoyens. Elle symbolise à la fois la démocratie et protège ses institutions.

Ensuite, nous nous attacherons à démontrer que la Police représente le dernier rempart de la démocratie. Elle permet à celle-ci de subsister face aux menaces et aux attaques qu'elle subit. Nous montrerons la dualité à laquelle elle fait face dans son rôle de maintien de l'ordre et en quoi elle passe aux yeux de certains pour une police anti-démocratique.

  1. LA POLICE AU SERVICE DES CITOYENS

A. La Police : symbole de la démocratie

        Rien ne paraît plus opposé, à première vue, que démocratie et Police. Pourtant il existe un lien inaliénable entre les deux concepts, l'un ne peut fonctionner sans l'autre. Aucune société démocratique ne peut se passer de surveillance policière et aucune action de Police ne peut se faire sans un respect profond pour la démocratie. La Police sert tout simplement à donner un cadre pour que puisse s'exercer cette démocratie, afin de diriger les comportements vers le droit chemin et faire que les libertés s'accordent entre elles.

Les Gardiens de la Paix, comme son nom l'indique, ont pour vocation la défense de la population, des valeurs démocratiques et des institutions, et bien entendu l'ordre public.  

Le policier est donc celui qui veille à la tranquillité publique, à cette atmosphère de calme où chacun peut faire usage de leurs libertés en toute quiétude.

Mais le cœur du métier de policier reste d'être au service des citoyens. Leurs missions sont principalement de porter assistance aux victimes en répondant aux urgences des appels 17, de les protéger des méfaits qui pourraient leur être causés.

Il n'est pas là pour tracasser les citoyens mais il doit tout de même être attentif et vigilant, il doit surveiller afin de pouvoir détecter, y compris dans les attitudes les plus banales, des risques de dérapage, d'inconduite ou de trouble à l'ordre public.

Mais les policiers ne sont pas des surveillants mais plutôt des veilleurs. Le policier permet à la vie publique de se devellopper sans heurts, et donc de s'épanouir dans la liberté de chacun et dans le respect de tous.

La démocratie implique les libertés fondamentales des citoyens alors que la Police dispose d'une image de bras armé de la loi, fait de contrainte et de surveillance.  

Les policiers font donc respecter les lois qui ont été votés par le processus démocratique. Ils portent le message démocratique et le fait respecter auprès des plus réfractaires.

La Police se doit donc de susciter un sentiment général de confiance parmi les citoyens.

La Police en général et les policiers en particulier sont le vecteur de l'idée démocratique. Ils symbolisent et personnifie la démocratie vis à vis de la population. Bien plus qu'un uniforme, les policiers revêtissent chaque jours la représentation de la démocratie.

C'est en cela que la Police est un symbole de la Démocratie. Elle la représente aussi bien qu'elle la met en marche en protégeant les institutions démocratiques.

B. Les gardiens protecteurs des institutions démocratiques

Les policiers se doivent de protéger les institutions qui permettent le libre exercice de la démocratie. Ils protègent les lieux comme les personnes qui y exerce l'acte politique.

Le code de déontologie de la Police et de la Gendarmerie rappel cette mission principale des forces armées, celle d'assurer la défense des institutions et des intérets nationaux, le respect des lois, le maintien de la paix et l'ordre public.

...

Télécharger au format  txt (14.9 Kb)   pdf (77.1 Kb)   docx (14.8 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com