LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Affaire Dominique Strauss-Kahn.

Compte Rendu : Affaire Dominique Strauss-Kahn.. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  20 Mars 2012  •  804 Mots (4 Pages)  •  557 Vues

Page 1 sur 4

Fiche de lecture

Samedi 14 mai 2011, Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI, est arrêté à New-York et soupçonné d’agression sexuelle et de tentative de viol sur une femme de chambre d’un hôtel new yorkais.

Immédiatement le tout puissant Dominique Strauss-Kahn, futur candidat aux élections présidentielles de 2012 est déchu de son trône, enfermé et contraint d’abandonner son poste.

Nous assistons alors à un lynchage médiatique qui ne se préoccupe guère de la présomption d’innocence.

Quelques mois plus tard nous apprendrons que la femme de chambre a menti, l’homme est libéré mais trop tard le mal est fait.

L’affaire DSK, qui n’est pas sans rappeler l’affaire Clinton/Lewinsky. Leur point commun ? Une affaire sexuelle, une Amérique qui juge, lynche et condamne.

A travers un article pour Le Monde.fr « L’affaire DSK aura révélé une bien triste image de l’Amérique » Pascal Bruckner engage une critique contre une Amérique puritaine dont les dérives interpellent.

Que nous apprend l’affaire DSK des mœurs américaines ?

• Dans un premier temps intéressons-nous à l’affaire DSK, un nouveau scandale qui met en avant une obscure image de l’Amérique

Comme évoqué précédemment, Dominique Strauss-Kahn fut en mai 2011 inculpé d’agression sexuelle et de tentative de viol. Dans les heures qui suivirent l’annonce, la presse américaine s’empara de l’affaire et en relaya les moindres détails les mois qui suivirent.

Dès le début de cette histoire, les médias, l’opinion publique ainsi que les féministes ont déclaré Dominique Strauss-Kahn coupable, se positionnant très clairement du côté de Nafissatou Diallo.

Dès lors c’est avec un plaisir malsain que la presse, faussement choquée conta les moindres détails de l’acte.

Citons Pascal Bruckner « Evoquer la fellation, la semence, les organes génitaux avec une gourmandise faussement indignée. »

Pascal Bruckner relate également les propos d’une journaliste américaine « Chez les barbares gaulois, les femmes journalistes couchent avec tous les hommes politiques, par plaisir et aussi pour garantir leurs sources, le droit de cuissage est une institution, des stations-services aux bureaux, les secrétaires doivent faire des gâteries à leurs employeurs pour garder leur boulot, toutes les personnes de sexe féminin sont qualifiées de "salopes" et le pays oscille en permanence entre le marquis de Sade et Simone de Beauvoir. »

Que faut-il donc penser de tout ça ? L’Amérique dite puritaine se veut garante de valeurs telles que la fidélité, le sexe pas avant le mariage entre autres et au moindre dérapage elle condamne.

Ces valeurs entrainent des dérives telles que la fascination des américains pour ces affaires. A trop vouloir conserver ces valeurs les américains deviennent frustrés et se jettent alors avec plaisir sur les affaires sexuelles.

De plus il est regrettable que sous prétexte d’un puritanisme assumé l’Amérique s’autorise à donner des leçons et lynché des hommes sans attendre un véritable jugement.

• La

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (76.7 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com