LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Initiation a la micro-bioligie et ses milieux de culture

Étude de cas : Initiation a la micro-bioligie et ses milieux de culture. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2019  •  Étude de cas  •  1 010 Mots (5 Pages)  •  73 Vues

Page 1 sur 5

La gélose MacConkey est un milieu sélectif pour l'isolement des entérobactéries. En effet, elle contient des agents sélectifs tels que le cristal violet et sels biliaires principalement qui freinent le développement des bactéries à Gram positif. Une bactérie capable de dégrader le lactose par exemple et de ce fait, a gramme négatif, aura tendance à avoir une coloration vers le rouge car elle retiendra le contre-colorant safranine du a sa paroi cellulaire mince de peptidoglycane. Sa couche externe sera absente et sa paroi cellulaire sera ondulée et mince de 5 à 10 um. Il y aura aussi présence d’une espace entre la couche cytoplasmique et la membrane externe de la bactérie.

Les bactéries se présentent sous 3 formes principales. Les procaryotes sphériques vivent seuls ou en amas, ce qui sera souvent similaire a des grappes de raisins. Les bacilles, qui sont comme des bâtonnets sont souvent sépares l’un de l’autre. Les procaryotes de forme hélicoïdale prennent soit la forme d’une virgule ou d’un long filament, et les spirochètes prennent la forme d’un tire-bouchon.

Le composant principal de la paroi des bactéries est constitué d’une substance dite peptidoglycane. Il est constitué de monosaccharides modifiés qui sont reliés par de courts polypeptides diagonalement. Ce constituant entoure complètement une bactérie et lui sert à s’agripper avec d’autres molécules présentes autour. Ce polymère est présent en grande quantité chez les bactéries à Gram positif et en moindre quantité dans les bactéries a gramme négatif. Cela s’explique par le fait que la couche des bactéries à Gram positif contient une membrane plasmique située en-dessous du paroi cellulaire (la partie constituée de la couche de peptidoglycane), alors que la couche des bactéries a gramme négatif ont leur paroi cellulaire constitué de deux parties : la couche de peptidoglycane, mais aussi de la membrane externe, une membrane contenant des glucides de la couche des lipopolysaccharides. Finalement, tout comme les bactéries à Gram positif, ces bactéries aussi ont une membrane plasmique en-dessous de la couche de peptidoglycane, réduisant donc cette dernière, vu qu’elle est prise entre deux membranes. De ce fait, les bactéries à Gram positif, ayant une couche de peptidoglycane plus épaisse, sont capables de retenir la coloration violette dans leur cytoplasme. Par contre, les bactéries à gramme négatif, ayant une couche de peptidoglycane plus mince et se trouvant entre deux membranes, n’ont pas la capacité a retenir la coloration violette et cette dernière se fait ainsi éliminer par l’ajout de l’alcool plus tard, donnant une teinte allant du rose à rouge à la bactérie.

Le violet cristal colore le cytoplasme de la bactérie. Le Lugol est un fixateur de ce réactif. Toutes les bactéries sont colorées par violet cristal, mais seulement les bactéries à Gram négatif seront décolorées par l'alcool du a leur couche plus mince et devront être recolorées par la safranine. En ce qui a trait au Lugol, cette substance permet de visualiser facilement les bactéries et de donner des indications sur leurs formes et leurs tailles. En ce qui concerne la décoloration, elle se fait souvent par l’alcool et constitue l’étape la plus importante de la coloration. L’alcool permet de déterminer si la couche de poly peptidoglycane aura la capacité ou non de garder

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (32 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com