LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Indice de parenté des être vivants 2nd

Cours : Indice de parenté des être vivants 2nd. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  10 Janvier 2016  •  Cours  •  737 Mots (3 Pages)  •  4 190 Vues

Page 1 sur 3

Indice de parenté entre les êtres vivants :

I une unité chimique (molécules (eau) et atomes)

II une unité structurale : la cellule

III un langage universel : ADN

PB : En quoi les êtres vivant ont-ils un ancêtre commun (indice de parenté)?

I une unité chimique des êtres vivants

  1. Mêmes éléments chimiques

Les êtres vivants  sont tous composés des mêmes éléments chimiques : oxygène, carbone, hydrogène, azote, et souffre.  Ils sont également composés à 70 pourcent d’eau en moyenne. Cette unité chimique ; matière carbonée et riche en eau est un indice de parenté des êtres vivants

  1.  Même catégories moléculaires : En se reliant ces éléments chimiques forment des molécules organiques, ainsi  on distingue 3 types de molécules organiques :

-  Les lipides : carbone, hydrogène et oxygène

- Les glucides : carbone, hydrogène et oxygène

- Les protides : carbone, hydrogène, azote, souffre et oxygène

Les molécules organiques sont donc différenciées en trois catégories composées des mêmes éléments chimiques. Ces trois catégories témoignent donc d’un indice de parenté des êtres vivants.

  1.   conclusion

Les êtres vivants présentent un indice de parenté par leur unité chimique : ils sont composés des mêmes éléments chimiques, composés majoritairement d’eau et différenciés en trois catégories moléculaires.

  1. en plus : différence avec l’inerte

Est composé d’autres éléments chimiques : l’oxygène, le magnésium, le fer et le silicium.

II une unité structurale des êtres vivants : la cellule

  1. Points communs au niveau cellulaire

- Les cellules sont communes à tous les êtres vivants, de la bactérie être unicellulaire (une seule cellule) à l’être humain (êtres pluricellulaires). Cette structure cellulaire témoigne donc d’un indice de parenté

Les cellules sont disponibles en grandes diversité mais présentent une unité car elles possèdent toutes :

- une information génétique

-une membrane plasmique qui délimite le compartiment intracellulaire

- un cytoplasme

- des organites (éléments constituant une cellule)

Les cellules se distinguent par leurs organites :

- présence ou non d’un noyau (avec noyau : eucaryotes, sans : procaryote)

- présence ou non de mitochondries

- présence ou non d’une vacuole

- présence ou non de chloroplastes

- présence ou non d’une paroi

En fonction de ces organites se forment différentes sortes de cellules qui peuvent être :

- animales

- végétales et végétales chlorophylliennes

- bactériennes

- cellules de champignons

Ces similitudes entre les cellules (unité cellulaire) sont un indice de parenté entre les êtres vivants.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (105.3 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com