LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Expo coeur

Cours : Expo coeur. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  27 Novembre 2015  •  Cours  •  1 621 Mots (7 Pages)  •  440 Vues

Page 1 sur 7
  1. Généralité

A) Organisation de l'appareil cardio-vasculaire

L'appareil cardio-vasculaire ou système circulatoire est l'ensemble des structures destinées a véhiculer le sang et la lymphe.

La circulation sanguine apporte a chaque cellule ce dont elle a besoin en éléments nutritifs et oxygène pour former et renouveler ses structures.

Elle emporte aussi les déchets de l'activité cellulaire tel que le gaz carbonique.

le système cardio-vasculaire est un système :

-fermé

-sous pression

Le système cardio-vasculaire comprend :

-une pompe : le cœur

-des vaisseaux permettant la circulation :

  • artères, artérioles
  • veines, veinule
  • capillaires sanguins
  • vaisseaux sanguins lymphatiques

- du sang

l'appareil cardio-vasculaire peut être subdivisée en trois circulations :

- la petite circulation (ou pulmonaire) qui est destinée a oxygéner le sang. Elle emprunte la voie suivante :

  • ventricule droit
  • artère pulmonaire
  • poumons
  • capillaires pulmonaires
  • veines pulmonaires
  • oreillette gauche

- la grande circulation (ou systémique) qui est destinée a transporter de l'oxygène et des nutriments aux tissus et d’éliminer de ces mêmes tissus le dioxyde de carbone et d'autres déchets. Elle emprunte la voie suivante :

  • ventricule gauche
  • aorte
  • capillaires des organes
  • veines caves supérieur et inférieur
  • oreillette droite

-la circulation lymphatique : C'est un réseau  parallèle a la circulation veineuse composé de nœuds lymphatiques et de capillaires lymphatiques. La circulation est a basse pression et bas débit .Il joue un rôle dans l’élimination des protéines et des autres substances qui ne peuvent être absorbées par les capillaires veineux, l'immunité et ramène le surplus de liquide interstitiel

B) Facteurs modulant le débit dans l'appareil circulatoire

Les facteurs influencant le débit dans le système sont :

- pression : le système des pressions comprend le système haute pression et le systeme basse pression

- la résistance : ensemble des forces qui s'opossent a l'écoulement du sang dans la circulation

la diminution du débit entraine l'augmentation de la résistance, l'augmentation du débit entraine la diminution de la résistance

dépend de 3 facteurs :

-le rayon du vaisseaux

-la longueur du tube

-la viscosité

c'est la loi poiseuille :

Le débit cardiaque est le volume de sang expulsé par chaque ventricule par untité de temps. Il est égal au produit de la fréquence cardiaque par le volume d'ejection systolique et est exprimé en l/mn

Q(Débit)=Fc(Fréquence cardiaque).Ves(Volume d’éjection systolique)

a) fréquence cardiaque

nombre de contraction ventriculaire par secondes. Elle est exprimé en battements par minutes.

Régulation par :

  • le système parasympathique : qui exerce une action frénatrice
  • le système sympathique qui augmente la fréquence cariaque et la contractilité du myocarde

b) volume d'éjection systolique

Le volume d’éjection correspond à la quantité de sang éjecté par le ventricule lors d’une contraction. Il varie en permanence autour d'une valeur moyenne de 100/120 mL

VES= VTD-VTS

avec  Volume télédiastolique (VTD) : Volume de sang contenu dans les ventricules juste avant la systole ventriculaire (160 ml) = volume de pré charge

  • Volume télésystolique (VTS) : Volume de sang contenu dans les ventricules à la fin de chaque systole (60 ml) = volume post charge

- Selon la loi de Starling, la force de contraction musculaire et le degré de raccourcissement de la fibre 
myocardique, dépend dans une large mesure de la longueur de la fibre myocardique avant la contraction. 
- Ainsi, le VES dépend de :

  • la précharge, c'est-à-dire du volume télédiastolique (VTD) : donc le VES est d’autant plus grand que le VTD est grand, ce dernier dépend de la pression de remplissage elle-même dépendante du retour veineux (masse sanguine et sa répartition), de la distensibilité du ventricule gauche et de la systole auriculaire. 
  • la postcharge, c'est-à-dire de la pression aortique systolique elle-même en fonction des propriétés 
    élastiques de l’aorte et des résistances périphériques : donc la force de contraction du ventricule ↑ quand la pression aortique ↑, afin d’éjecté le même VES. 
  • la contractilité : c'est la performance contractile du myocarde à savoir la force et la vitesse de contraction des fibres myocardiques musculaires (inotropisme). L'↑ de la force et fraction contractile du VG entraine ↑ VES et   du temps d'éjection  alors il y a ↑ Qc et ↑ fraction d'éjection. Les variations de contractilité sont sous la dépendance du système sympathique adrénergique par l'intermédiaire des catécholamines.

C) Structure des différents vaisseaux

  1. les artères

Les artères sont des conduits musculo-menbraneux chargés de transporter le sang du cœur vers les organes et les tissus. Le sang artériel est déplacer par la pompe cardiaque.

La paroi des artères  est constituée de 3 tuniques entourant la lumière :

● Tunique interne (Intima) : c'est un endothélium  avec un tissu conjonctif  et une limitante élastique interne (= aglomérat de fibres élastiquesqui sépare les différentes tuniques)

● Tunique moyenne (Média) : C'est la couche la plus épaisse. Elle contient des cellules musculaire lisse, des fibres élastiques et une limitante élastique externe

● Tunique externe (Adventice) : qui est un tissu conjonctif composé principalement de fibres de collagène qui protègent et fixent les vaisseaux

...

Télécharger au format  txt (10.8 Kb)   pdf (250 Kb)   docx (363.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com