LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Anatomie et de la physiologie du coeur

Recherche de Documents : Anatomie et de la physiologie du coeur. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  14 Décembre 2012  •  1 278 Mots (6 Pages)  •  591 Vues

Page 1 sur 6

UE 2.7 Hypertension artérielle et

insuffisance cardiaque

Objectifs :

- Réaliser un exposé oral de l’anatomie et de la physiologie du coeur

- Expliquer la physiopathologie de l’hypertension artérielle et de l’insuffisance

cardiaque

Première partie : Anatomie et physiologie du coeur

L’anatomie du coeur :

- Les cavités cardiaques

- Les valves cardiaques

- Les vaisseaux

Le coeur est constitué de 4 cavités (2 oreillettes au-dessus de 2 ventricules)

On note aussi la présence de 4 valves cardiaques :

- La valve mitrale, entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche

- La valve tricuspide, entre l’oreillette droite et le ventricule droit

- La valve pulmonaire, à la sortie du ventricule droit (dans l’artère pulmonaire)

- La valve aortique, à la sortie du ventricule gauche (dans l’aorte)

Pour se contracter, le coeur a besoin d’une impulsion électrique. Elle est assûrée par plusieurs éléments, dont les

principaux sont :

- Le noeud sinusal, au niveau de l’oreillette droite

- Le noeud auriculoventriculaire, entre l’oreillette droite et le venticule droit

- Le faisceau de His, qui parcourt le septum interventriculaire

La vascularisation du coeur est assurée par les artères coronaires :

- L’artère coronaire droite prend naissance du côté droit de l’aorte. Elle irrigue le côté droit du coeur, le

noeud auriculo-ventriculaire et le noeud sinusal. Elle se divise en plusieurs branches qui irriguent le

ventricule droit.

- L’artère coronaire gauche prend naissance du côté gauche de l’aorte. Le tronc commun de l’artère

coronaire gauche mesure environ 1 cm de long, se dirige vers la gauche et se divise en deux branches

terminales :

. L’artère interventriculaire antérieure, qui nourrit la face antérieure latérale du ventricule gauche et

les deux tiers antérieurs du septum (qui sépare les deux ventricules)

. L’artère circonflexe, qui nourrit la face latérale et la face postérolatérale du ventricule gauche.

- Le sens de la circulation

- Les poumons (la petite circulation)

- Situer le rein, le foie et les veines caves

Physiologie du coeur

- Expliquer le cycle cardiaque (systole, diastole)

Le cycle cardiaque comporte une phase de contraction (la systole, qui contient 2 étapes) et une phase de

relâchement (la diastole)

Au cours de la systole auriculaire, les oreillettes se contractent et éjectent du sang vers les ventricules

(remplissage actif). Une fois le sang expulsé des oreillettes, les valves auriculo-ventriculaires (tricuspide,

mitrale) entre les oreillettes et les ventricules se ferment. Le sang continue tout de même à affluer dans les

oreillettes. Ceci évite un reflux du sang vers les oreillettes. La fermeture de ces valves produit le son familier

du battement de coeur.

La systole ventriculaire implique la contraction des ventricules, expulsant le sang vers le système

circulatoire. En fait, dans un premier temps, très bref, les valvules sigmoïdes (aortique et pulmonaire) sont

fermées. Dès que la pression à l’intérieur des ventricules dépasse la pression artérielle, les valvules sigmoïdes

s’ouvrent. Une fois le sang expulsé, les valves sigmoïdes se ferment. Ainsi, le sang ne reflue pas vers les

ventricules. La fermeture des valvules sigmoïdes produit un deuxième bruit cardiaque plus aigu que le

premier. La pression sanguine augmente.

Enfin, la diastole est la relaxation de toutes les parties du coeur, permettant le remplissage (passif) des

ventricules par les oreillettes droite et gauche et depuis les veines caves et pulmonaires. Les oreillettes se

remplissent doucement et le sang s’écoule dans les ventricules.

Le coeur au repos passe 1/3 du temps en systole et 2/3 en diastole. Sur un cycle cardiaque d’environ 0.8

seconde, cela correspond à 3 dixièmes de seconde pour la systole et 5 dixièmes de seconde pour la diastole.

- Expliquer le rôle des valves cardiaques

Les valves sont constituées d’éléments empêchant le reflux du sang d’une cavité cardiaque, vers une autre

- Expliquer quels sont les facteurs intervenant dans le débit cardiaque (Q c = volume d’éjection

systolique x fréquence cardiaque) et pourquoi ?

. La contractilité du muscle cardiaque

Capacité du coeur à modifier la force des contractions. Quand le muscle cardiaque se contracte, la pression

dans le coeur augmente, ce qui permet l’éjection du sang à travers les valves aortiques et pulmonaires.

. La fréquence cardiaque

La fréquence cardiaque désigne le nombre de battements par minute (bpm) nécessaires au coeur pour

pomper le sang à travers tout

...

Télécharger au format  txt (9.6 Kb)   pdf (111 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com