LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Santé Physique Et Mentale

Mémoires Gratuits : Santé Physique Et Mentale. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  31 Janvier 2012  •  328 Mots (2 Pages)  •  968 Vues

Page 1 sur 2

La sante physique et mentale

Lexperience de la perte du conjoint semble produire des

effets immediats et a long terme sur le systeme immunitaire

(Beem et autres, 1999; Gallagher- Thompson et

autres, 1993; Irwin et Pike, 1993). Selon une etude norvegierine

portant sur le systerne immunitaire des veuves

et des veufs (Lindstrom, 1997), le fonctionnement du

systeme immunitaire est a son plus bas niveau peu apres

le deces du conjoint. mais il redevient normal, dans la

pIu part des cas, un an plus tard. De merne. seIon une

etude realisee aux Pays-Bas (Beem et autres, 1999), la

reponse immunitaire des veuves, sept mois apres le deces

de leur conjoint. est differente de celle des femmes

rnariees. Toutefois. malgre la diminution des differences

psychologiques (camme le sentiment de tristesse). les

differences de la reponse immunitaire persisteraient.

De plus, la personne qui vit un deuil peut continuer de

souffrir sur le plan biochimique bien apres la disparition

des signes apparents du deuil. Le deuil influe enfin sur

les mecanismes de deferise contre les agents infectieux,

tels les virus et les bacterics.

La frequence de depression augmente conslderablement

au caurs de l'annee qui suit le deuil. et le taux de

mortalite et de maladie s'accroit legerement chez le veuf

ou la veuve (Reich, Zautra et Guarnaccia, 1989; Stroebe

et Stroebe, 1993). Une importante etude longitudinale

avance que les taux de depression augmentent dans les

six premiers mois suivant le deces du conjoint ou de la

conjointe. Dans cette recherche portant sur 3 000 adultes

ages de plus de 55 ans, Fran Norris et Stanley Murrell

(1990) n'ont note aucune difference entre Ies personnes

veuves et les autres lors des evaluations physiques, mais

ils ont observe d'importantes differences lors des evaluations

de la depression (voir la figure 13.2).Les veufs et les

veuves etaient souvent plus deprimes avant le deces de

leur conjoint, probablement parce que certains savaient

deja que ce dernier etait malade. Toutefois, le taux de

depression a augrnente en fleche dans les six mois qui

ont

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (52.4 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com