LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Compte rendu TP lipides du jaune d'oeuf

Dissertation : Compte rendu TP lipides du jaune d'oeuf. Recherche parmi 248 000+ dissertations

Par   •  14 Novembre 2017  •  Dissertation  •  768 Mots (4 Pages)  •  524 Vues

Page 1 sur 4

Compte rendu de TP

EXTRACTION DES LIPIDES DU JAUNE D’ŒUF

Cette fiche vous sert de trame pour la rédaction de votre rapport. Vous pouvez modifier le fichier word, mais l’ensemble de votre travail ne doit pas excéder 6 pages.

Chaque fiche doit être complétée par binôme et devra comporter impérativement les points suivants.

Noms et prénoms : Croissandeau Cyril, Bogain Rémi

Séquence / Groupe : Séquence 4, Groupe D, Binôme N

Date du TP : 25/10/2017

Nom de l’encadrant : Sébastien Violot

1/ BUT du TP (5 points)

Le but du TP était de séparer les éléments composant le jaune d’œuf et de trouver les lipides entrant dans sa composition par extraction et chromatographie couche-mince. Plutôt que d’utiliser directement du jaune d’œuf qui aurait été liquide, nous avons utilisé du jaune d’œuf lyophilisé pour simplifier l’extraction.

2/ PRINCIPE

Présenter le principe des 2 méthodes utilisées (10 points)

  • Le principe de l’extraction était de séparer les composants du jaune d’œuf lyophilisé et notamment les lipides. Pour cela, nous avons utilisé un mélange chloroforme/méthanol (proportions 2/1) qui fera office de solvant. Cette extraction utilise la différence de solubilité entre les lipides (qui sont apolaires) et les autres composants qui sont eux solubles (polaires). Cela créé une interface entre les composants apolaires et polaires, nous permettant ainsi de prélever les lipides.

  • La chromatographie sur couche mince consiste à placer sur une feuille de silice (phase stationnaire) différentes solutions (phases mobiles) et à la laisser éluer en la trempant dans un solvant (ou un mélange). Les différents produits migreront plus ou moins vite selon les interactions qu'elle subit par le support et l'éluant. Elle est basée sur basée sur une interaction de type électrostatique / liaison hydrogène.

3/ RÉSULTATS ET INTERPRÉTATION

Légender clairement les chromatogrammes et ne pas oublier de les joindre au compte rendu (les coller, les agrafer ou les mettre dans une pochette fermée avec le compte-rendu) (5 points).

Calculer les références frontales de tous les produits déposés sur la plaque chromatographique n°1 (CCM1) et rendre les résultats sous forme d’un tableau clair (5 points).

Eléments déposés

1 :

Acide gras

2 :

Monoacylglycérol

3 :

1.3 Diacylglycérol

4 :

1.2

Diacylglycérol

5 :

Triacylglycérol

6 :

Extrait de jaune d’œuf

Références frontales

0.42

Aucune tâche

0.24

0.2

0.81

0.8

Eléments déposés

7 :

Extrait de jaune d’œuf

8 :

Cholestérol

9 :

1.3 Diacylglycérol + 1.2

Diacylglycérol

10 :

1.3 Diacylglycérol + 1.2

Diacylglycérol + Cholestérol

11 :

Ester de

cholestérol

12 :

Phosphatidylcholine

13 :

Phosphatidylethanolamine

Références

frontales

0.76

0.2

0.18

0.18

Aucune tâche

Aucune tâche

A partir de la CCM1, en déduire quels lipides composent le jaune d’œuf ? Quel(s) produit(s) semble(nt) majoritaires ? (10 points).

A partir de la première chromatographie, on peut en déduire que le jaune d’œuf est composé des lipides suivants : 1.3 diacylglycérol, 1.2 diacylglycérol, triacylglycérol et cholestérol.

Cependant le produit majoritaire est le triacylglycérol.

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (123.5 Kb)   docx (15.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com