LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Compte Rendu - TP Extraction Des Lipides Du Jaune D'œuf

Note de Recherches : Compte Rendu - TP Extraction Des Lipides Du Jaune D'œuf. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  3 Décembre 2014  •  761 Mots (4 Pages)  •  5 081 Vues

Page 1 sur 4

But :

Le but de ce TP est de séparer et de caractériser les principaux lipides présents dans le jaune d’œuf lyophilisé. Pour ce faire, dans une première étape, une extraction basée sur la différence de solubilité entre une phase lipidique hydrophobe et une phase soluble dans le solvant d’extraction de chloroforme et de méthanol. Ensuite nous réaliserons deux chromatographies sur couche mince (CCM) afin de séparer les lipides du jaune d’œuf et de les identifier en comparant leurs migrations à celles de lipides témoins.

Principe :

La première étape débute par l’extraction des lipides du jaune d’œuf lyophilisé. Nous mélangeons un solvant apolaire (2 ml de chloroforme et 1 ml de méthanol) avec le jaune d’œuf, nous obtenons donc un surnageant composé des différents lipides (apolaire) et un précipité de protéines (polaire). cette manipulation nous permet d’isoler les constituants lipidiques du jaune d’œuf.

Par la suite nous avons effectué deux chromatographies sur couche mince dans le but d’identifier les lipides extraits à l’aide de deux sortes de solvant plus ou moins polaires. Pour la première CCM, nous préparons le solvant avec 14 ml de hexane, 6 ml de éther diéthylique et 0,2 ml d'acide acétique. Pour la deuxième CCM, nous préparons le solvant avec 13 ml de dichlorométhane, 5 ml de méthanol et 0,6 ml d'eau. Ces deux chromatographies ont été nécessaires car le solvant de deuxième chromatographie permettra de faire davantage migrer les espèces apolaires.

Les échantillons de jaune d’œuf sont déposés sur la plaque en gel de silice. Ils seront analysés et identifiés en étant comparés aux échantillons de lipides témoins. Cette identification est possible grâce aux calculs de rapports frontaux.

d : la distance en cm entre la ligne de dépôt et la tâche de migration.

D : la distance en cm entre la ligne dépôt et la ligne du front du solvant. Rf = d / D

Résultats :

Les références frontales de CCM 1 :

acide gras (2 dépôts) : 0,46

monoacylglycérol (4 dépôts) : 0,04 - 0,29 (pas pur)

1,3-diacylglycérol (4 dépôts) : 0,29

1,2-diacylglycérol (4 dépôts) : 0,25 - 0,29 (pas pur)

triacylglycérol (4 dépôts) : 0,82

extrait du jaune d'œuf (2 dépôts) : 0 - 0,24 - 0,28 - 0,3 - 0,81

extrait du jaune d'œuf (5 dépôts) : 0 - 0,24 - 0,28 - 0,3 - 0,79 - 1

cholestérol (8 dépôts) : 0,27

1,3-diacylglycérol (2 dépôts) + 1,2-diacylglycérol (2 dépôts) : 0,24 - 0,28

1,3-diacylglycérol (2 dépôts) + 1,2-diacylglycérol (2 dépôts) + cholestérol (4 dépôts) : 0,24 - 0,28 ester de cholestérol (4 dépôts) : 1

phosphatidylcholine (8 dépôts) : 0 - 0,24 (pas pur)

phosphatidyléthanolamine (8 dépôts) : invisible, pas sensible au colorant

Les références frontales de CCM 2 :

monoacylglycérol

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (78.6 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com