LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours technique de bases de données.

Cours : Cours technique de bases de données.. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  23 Février 2017  •  Cours  •  10 223 Mots (41 Pages)  •  374 Vues

Page 1 sur 41

Cours de Technique de Bases de Données

G2 Informatique UPL CT Lucide Bula

Page 1 sur 50

Lisez et relisez ce cours. C’est seulement votre volonté qui vous amènera à la compréhension (CT Bula)

INTRODUCTION GENERALE

Un système d'informations est un ensemble des ressources susceptibles de recueillir l'information, de la transformer, de la sauvegarder et de la restituer sous la forme d'un résultat attendu. Les bases de données, comme elles permettent de pouvoir sauvegarder ces informations et aussi de définir les mécanismes d'accès à ces informations, sont considérées comme "le coeur d'un système d'information". C'est pourquoi leur conception est l’une des tâches les plus ardues du processus de développement d’un système d’information.

1. Définition

Une base de données (B. D) est un ensemble de données mémorisées sur des supports accessibles par un ordinateur pour satisfaire simultanément plusieurs utilisateurs de façon sélective et en temps réel très court. Une base de données permet en fait de stocker et d’organiser une grande quantité de données.

Avant de se lancer dans le vif de notre cours, il sied de signaler d'abord la différence qui existe entre une base de données et une application base de données.

a. Les bases de données

Une base de données est un ensemble des données organisées d'une certaine manière pour un certain but.

Les fiches de malades dans un hôpital, le formulaire d'inscription des étudiants constituent des bases de données.

A ce niveau, les bases de données sont considérées comme étant des structures de données manipulées dans le système d'information.

b. Les applications base de données

Les fiches et formulaires sur papiers nécessitent à ce que l'homme, l'utilisateur du système, puisse y inscrire, supprimer ou modifier certaines valeurs de ces données. Ainsi, la base de données ne sera plus considérée comme seulement ces données mais plutôt l'ensemble de ces données et les mécanismes permettant de manipuler ces données: c'est ce que nous allons appeler "application base de données " ou simplement " base de données".

Donc, ce cours ne se limitera pas à la seule conception de la base de données comme structure de données mais aussi à savoir quels sont les voies et moyens qui guideront le concepteur à concevoir des interfaces qui vont permettre aux utilisateurs du système de pouvoir interagir avec ces données.

Cours de Technique de Bases de Données

G2 Informatique UPL CT Lucide Bula

Page 2 sur 50

Lisez et relisez ce cours. C’est seulement votre volonté qui vous amènera à la compréhension (CT Bula)

2. Caractéristiques

a. La structuration des données

Les informations contenues dans une base de données doivent être réparties en enregistrements dont chacun d’eux doit avoir une structure bien définie.

b. La non redondance des données

Dans une base de données une information ne doit pas être répétée plusieurs fois. Sauf pour de raisons historiques.

c. L’indépendance entre programme et données

La base de données doit être indépendante vis-à-vis des programmes qui y ont accès.

3. Typologie

Il existe trois types de base des données :

a. Les bases de données hiérarchiques

Elles sont les plus anciennes et sont fondées sur une modélisation arborescente des données.

b. Les bases de données objets

Elles consistent dans une organisation des données sous forme d’instances de classes hiérarchisées qui possèdent leurs propres méthodes d’exploitation.

c. Les bases de données relationnelles

Elles organisent des données sous forme des tables qui sont exploitées à l’aide d’un langage déclaratif.

Par exemple : ORACLE, MYSQL, ACCESS, etc.

Dans le cadre de ce cours, nous aborderons la conception et la mise en place de bases de données relationnelles.

Une base de données relationnelle est celle structurée suivant les principes de l’algèbre relationnel. La théorie des bases de données relationnelles est due à Edgar Franck Codd. Elle est mise en oeuvre au moyen d’un SGBDR.

Cours de Technique de Bases de Données

G2 Informatique UPL CT Lucide Bula

Page 3 sur 50

Lisez et relisez ce cours. C’est seulement votre volonté qui vous amènera à la compréhension (CT Bula)

4. Création d’une base de données

L’une des phases essentielles dans la conception d'une base de données est de s'assurer que les données sont correctement réparties entre les différentes tables. Lorsque les structures de données sont correctes, le reste de l'application (requêtes, formulaires, états, codes, etc.) s'en trouve considérablement simplifié. L'appellation formelle qui désigne la conception correcte d'une table est la normalisation de la base de données.

Lorsque nous concevons une application, nous devons avoir une vision globale du résultat final afin d'être sûr de disposer de toutes les données nécessaires et d'en connaître la provenance. Par exemple, quelle apparence auront les états, d'où vient chaque élément de données, toutes les données existent-elles ? Rien n'est plus dommageable à un projet que de s'apercevoir, trop tard, qu'il manque des données pour établir un état important. Voilà la nécessité d’une bonne conception de la persistance.

Lorsque nous savons de quelles données nous avons besoin, nous devons déterminer leur provenance. Les données sont-elles importées d'une autre source ? Les données

...

Télécharger au format  txt (73.9 Kb)   pdf (154.3 Kb)   docx (46.6 Kb)  
Voir 40 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com