LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation sur Antigone (pièce de théâtre) de Jean Anouilh: Quelles raisons successives l’Antigone de Jean Anouilh donne-t-elle à son acte au cours de la pièce ?

Dissertation : Dissertation sur Antigone (pièce de théâtre) de Jean Anouilh: Quelles raisons successives l’Antigone de Jean Anouilh donne-t-elle à son acte au cours de la pièce ?. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  5 Avril 2012  •  Dissertation  •  635 Mots (3 Pages)  •  1 864 Vues

Page 1 sur 3

Dissertation sur Antigone d’Anouilh .

Quelles raisons successives l’Antigone de Jean Anouilh donne-t-elle à son acte au cours de la pièce ?

Remarques préliminaires :

Question de langue :

En train de + infinitif = être occupé à

Verbes au présent historique : le mélange des temps est une faute grammaticale grave

Analyse du sujet :

« Raisons successives » : nécessité d’un ordre chronologique qui tienne compte de l’évolution psychologique d’Antigone.

Au début ses raisons lui paraissent indestructibles, indiscutables et surtout claires mais au fur et à mesure de la discussion avec Créon , les raisons tomberont et d’autres plus cachées et inconscientes apparaîtront, elles mêmes mises en question à la fin de la pièce. .

PLAN : (ne constitue pas encore le devoir )

- - inutile de perdre du temps pour introduire et surtout pour résumer la pièce de théâtre

- - parler du caractère d’Antigone , faire son portrait moral.

Elle agit « Par devoir » trop vague quand on ne fait pas accompagner l’expression d’un adjectif qui le définit :

Ex : le devoir familial ( envers les membres de la famille

Le devoir religieux (envers Dieu)

Le devoir social ( envers les obligations de la vie sociale, le civisme…)

……le devoir moral ( envers soi même.)

I – Obéissance à une loi non écrite ( extérieure à elle ou prétextée )

-àPourquoi as-tu tenté d’enterrer ton frère ? (l-89)

a) a) Je le devais / je te l’avais interdit / Je le devais tout de même/Ceux qu’on enterre pas errent éternellement sans jamais trouver de repos….

b) b) C’était un révolté et un traître , tu le savais / C’était mon frère .

a) a) conflit de la conscience et de la loi sociale

-à la loi divine , religieuse , morale, non écrite face à la loi humaine , écrite .

Devoir moral cf. « Nous devons aller enterrer notre frère dit-elle à Ismène (l255)

Référence religieuse explicite l. 893-894.

b) b) La piété fraternelle :-à Devoir familial du sang. Polynice est un frère avant d’être un traître et un révolté .

(l.988): A Créon « Il faut que j’aille enterrer mon frère que les hommes ont découvert »

II – Obéissance à une pulsion personnelle (cause intérieure cachée)

- - Créon démontre que son, geste était

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (58.7 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com