LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Évolution de la Famille : passage de la famille traditionnelle à la famille contemporaine moderne

Commentaires Composés : Évolution de la Famille : passage de la famille traditionnelle à la famille contemporaine moderne. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  31 Octobre 2013  •  3 566 Mots (15 Pages)  •  754 Vues

Page 1 sur 15

Évolution de la Famille : passage de la famille traditionnelle à la famille contemporaine moderne

INTRO .

La famille est traditionnellement défini par un groupe formé par le père, la mère et leurs enfants c'est-à-dire un ensemble de personnes unies par le sang. Mais la famille contemporaine tend de plus en plus à s’éloigner de cette définition où la famille ne correspond plus forcément à ce modèle traditionnel.

Depuis le XIXème siècle, le paysage familial est bouleversé dans nos sociétés occidentales où apparaissent des transformations au sein de la famille. On voit apparaitre de nouvelles formes de familles et de relations familiales ainsi que des formes inédites de parenté.

La parenté sociale, qui se distingue de la parenté biologique, s’élargie avec l’apparition des familles recomposés et le statut de beaux-parents, demi-frère et demi-sœur et on voit également apparaitre les familles homoparentales qui cassent l’image du couple traditionnel hétérosexuel et soulèvent le débat sur l’adoption homoparentale.

Au cours des 50 dernières années, le mariage recule et ce recul s’accentue notamment avec la création du PACS en 1999. De plus l’àge du mariage recule également. On voit ainsi, selon l’INSEE, qu’alors que 31,2% des femmes nées en 1951 étaient mariées à 20ans, seulement 1,1% des femmes nées en 1991 le sont. Le divorce n'a cessé de croître depuis 1964, passant de 30 000 à 133 000 en 2010 et le mariage dur de moins en moins longtemps. Ainsi sur 10000 mariages célébrés en 1970, 75,7 ont étaient rompus avant 2ans de mariage alors que pour le même nombre de mariages célébrés en 2008, 218,4 ont étaient rompus avant 2 ans. Cette montée du divorce entraîne ainsi une augmentation des familles monoparentales.

Tous ces bouleversements entraînent une nouvelle image de la famille marquant l’effondrement de la famille traditionnelle. Alors que certains y voient une crise et un affaiblissement de la famille d’autres au contraire montrent une transformation positive de la famille liée à l’évolution des valeurs et des mœurs de la société et l’affirmation de l’individu libre et de la modernité. Nous allons donc chercher à comprendre comment a évolué la famille jusqu’à notre époque.

Dans un premier temps nous verrons le passage de la famille traditionnelle à la famille contemporaine moderne où la promotion de l’individu et l’individualisation des choix personnels placent la liberté comme valeur dominante puis nous verrons comment ces changements de valeurs en bouleversant la société et la famille ont amenés une modification du droit de la famille.

I- Evolution de la famille au XXème siècle : un « chantier en construction »

Pendant la période du 19ème-20ème siècle, des évènements tels que la révolution française ou encore la proclamation de l’égalité des hommes a bouleversé la famille, et notamment la famille traditionnelle telle qu’on l’entend. Certains parlaient de famille en crise, d’autre de transformation de celle-ci. La question de la pérennité de celle-ci s’est posée ainsi que sa relation à l’individu.

a- Opposition famille traditionnelle- famille contemporaine

Jean-Hugues Déchaux (chercheur en psychologie) oppose la famille traditionnelle et la famille contemporaine.

Il y a eu des mutations très significatives entre la famille telle qu’elle a existé autre fois et la famille d’aujourd’hui. Ces changements ont eu des conséquences négatives comme positives, certaines contribuant à l’épanouissement des membres de la famille, d’autres étant pathogènes – conduisant à des déséquilibres et des troubles.

Il trouve 8 changements /mutations significatifs entre famille traditionnelle et famille contemporaine.

1-passage de la famille étendue (gde famille classique) à la famille nucléaire (la petite famille d’aujourd’hui)

->famille étendue : Dans ce modèle 3 générations coexistent : les grands parents, les enfants mariés, leur conjoint et les petits enfants vivent ensemble sous le même toit. C’est le grand père qui est le chef de famille et qui exerce l’autorité. Ce modèle de famille à des formes différentes et s’est prolongé jusqu’au 19ème siècle en Europe particulièrement dans le milieu rural. On a une société où l’autorité paternelle n’implique pas nécessairement le pouvoir social car le père n’est pas le tout puissant , il reste soumis à l’autorité de son propre père (le grand père).

Dans ce type de famille on a 4 principes fondamentaux qui ont disparus dans la société contemporaine :

*La valorisation de la lignée (ce qui compte c’est d’appartenir au même sang, à la même lignée et de posséder le même nom. C’est ça qui unit les êtres humains) ;

* La transmission des biens ( la ferme, l’atelier, le troupeau…reste dans la famille après la mort du fondateur) ;

*L’éducation dans la tradition –religieuse, morale : il faut enseigner à la nouvelle génération l’art de respecter, suivre la tradition-.

* La valorisation du passé (pour être heureux, il ne faut pas s’écarter de la norme du passé)

Par contre dans le modèle de la famille contemporaine, il n’ya plus ce lien intime entre les 3 générations.

LA famille est organisée selon un triangle : le père, la mère et les enfants. Les grands parents ne vivent plus dans le foyer. Cette nouvelle relation sociale et psychologique favorise une relation plus étroite, plus intime entre parents et enfants que par le passé.

4 principes dans ce modèle :

* à la place de la lignée, on favorise ce qui compte dans la vision contemporaine (l’amour, le sentiment, l’affect-> être heureux au près des personnes qu’on aime). * A la place des biens hérités l’accent est mis sur l’individualisme ( « je serais ce que je désire être, je possèderai ce que je désire posséder Par mes propres moyens et selon mes ambitions ».JE FABRIQUE MON DESTIN)

*La sécularisation, la laïcisation, le déclin des religion. Il n’est plus important d’éduquer les enfants dans l tradition (religieuse), mais d’ouvrir

...

Télécharger au format  txt (22.8 Kb)   pdf (207.3 Kb)   docx (17.6 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com