LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comptabilité De Gestion

Compte Rendu : Comptabilité De Gestion. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  18 Février 2013  •  1 817 Mots (8 Pages)  •  1 293 Vues

Page 1 sur 8

Comptabilité de gestion

Éléments bibliographiques

DUBRULLE L., JOURDAIN D. Comptabilité analytique de gestion Dunod, 2007, 5e édition

DUPUY Y., TRAVAILLÉ D. Les bases de la Comptabilité analytique de gestion Economica, 2009, 2e édition

FOLL C. Cours de Comptabilité de gestion Éditions Archétype, Collections "Les cours de Droit, Éco, Gestion, 2006

GOUJET C., RAULET C., RAULET C. Comptabilité de gestion Dunod, 2003, 6e édition

+ Corrigés Dunod, 2003, 6e édition

GRANDGUILLOT B., GRANDGUILLOT F. Comptabilité de gestion Gualino éditeur, Paris, 2006, 8e édition

PIGET P. Comptabilité analytique et contrôle de gestion Economica, Techniques de gestion, 2008, 6e édition

Introduction

La comptabilité de gestion, ou comptabilité analytique est un outil de gestion, destiné à fournir de l’information utile aux responsables de l’entreprise.

L'importance de la Comptabilité de gestion est considérable, et même si l'entreprise n'a aucune obligation de tenir une Comptabilité de gestion, à la différence de la Comptabilité générale, dite aussi Comptabilité financière, peu d'entreprises, dès qu'elles ont dépassé une certaine taille, peuvent s'en dispenser.

L'objet premier de la Comptabilité de gestion est l'analyse des coûts et partant de là l'analyse du résultat, d'où son appellation originaire de Comptabilité analytique, mais son apport à la gestion va au-delà de ce seul objectif. Les raisons justifiant la place centrale occupée par la Comptabilité de gestion dans l'administration des entreprises sont multiples :

Elle sert à déterminer pour chaque dépense, chaque charge, quelle part revient à tel produit, à telle activité de l'entreprise. Partant de là, elle est indispensable pour l'établissement des devis, et elle donne à l'entreprise les éléments chiffrés pour fixer son prix de vente.

Sur les marchés très concurrentiels, le prix de marché tend à s'imposer aux producteurs, comme l'enseigne la théorie économique. En pratique, les prix de marché se forment et s'ajustent en fonction des réactions des acheteurs face aux propositions de prix des producteurs, et, pour cela, la comptabilité de gestion, qui est fondée sur des calculs de coûts, fournit les bases pour leur détermination.

Elle sert à prendre des décisions, comme accepter une commande, introduire un nouveau produit, une nouvelle activité, ou, au contraire, les supprimer. Dans le même ordre d'idées, la Comptabilité de gestion donne la possibilité de construire des prévisions pour faire évoluer l'activité, programmer des budgets, et a posteriori analyser des écarts par rapport aux prévisions.

Accessoirement, la comptabilité de gestion apporte à la Comptabilité générale un certain nombre d’informations. Dans certains cas, son rôle est irremplaçable : exemples, l'évaluation des stocks de produits finis et d’encours, ou l'évaluation des immobilisations créées par l’entreprise pour elle-même.

De manière générale, la Comptabilité de gestion est un outil d'aide au Management. Elle vise à donner à l'entreprise la maîtrise de ses coûts et de ses résultats. Les coûts viennent des différentes composantes, des différentes activités de l'entreprise, et c'est l'analyse qui va permettre d'identifier de manière précise les coûts qui reviennent à ses différentes décompositions, et qui conditionnent le résultat final. Or, les composantes, les activités sont conduites par des responsables, ce qui permet d'établir les responsabilités des uns et des autres en matière de coûts. C'est évidemment indispensable pour éviter au minimum un développement incontrôlé des dépenses de l'entreprise, et l'apparition de déficits.

De ce point de vue, l'analyse des coûts à tous les niveaux de décomposition de l'entreprise va permettre d'effectuer un repérage fin des causes de dysfonctionnements, qui obèrent son résultat et sa rentabilité, et de procéder à tous les ajustements nécessaires.

Un dernier point est à soulever avant d'entrer plus avant dans la technique comptable, celui de la périodicité dans le calcul des coûts. Il n'y a aucune contrainte en la matière, tout dépend des spécificités de l'entreprise. Pour l'enseignement, on prendra a priori le mois comme période de calcul, ce qui est aussi le cas de la plupart des entreprises.

- les premiers termes de la comptabilité de gestion

* les charges

Les charges constituent en quelque sorte la matière première de la comptabilité de gestion. Les charges sont collectées par la comptabilité générale. La comptabilité de gestion les soumet à différents types d’analyses, qui, une fois effectuées, permettent de les diviser en autant de montants partiels qu'il est nécessaire, pour ensuite les regrouper en fonction d’objectifs particuliers.

La Comptabilité générale répartit les charges par nature, achats d'approvisionnement, services, charges de personnel, etc. La comptabilité de gestion répartit les charges par destination.

L’analyse, et donc le choix de la destination des charges, peut se faire par fonctions ; une fonction dans l’entreprise est un ensemble de dispositifs et d’actions visant un travail ou un résultat donné ; exemples, la fonction approvisionnement, la fonction distribution, la fonction administrative. Dans ce cas, l’analyse consiste à repartir les charges entre les différentes fonctions. On parle aussi de centres d'activités, les activités étant saisies avec plus ou moins de détails, fabrication, études, entretien, achats, expédition, …

La répartition des charges peut aussi se faire par produits ou par commandes, dans l’entreprise multiproduits ou travaillant à la commande. Cela permet de vérifier le niveau de rentabilité de tel choix de produit, et de fournir les bases de la fixation du prix, lorsque l’entreprise

...

Télécharger au format  txt (12.4 Kb)   pdf (132.5 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com