LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Bien Vivre Le Travail

Dissertation : Bien Vivre Le Travail. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  22 Septembre 2012  •  4 717 Mots (19 Pages)  •  2 017 Vues

Page 1 sur 19

« Traitez les gens comme s’ils étaient ce qu’ils devraient être et vous les aiderez ainsi à devenir ce qu’ils peuvent être. »

J. W GOETHE 1749-1832

SOMMAIRE

INTRODUCTION

LE MANAGEMENT ET LA QUESTION DU BIEN-ETRE AU TRAVAIL

I. De la santé au travail au bien-être au travail

1. Santé, travail et santé au travail

2. Bien-être au travail, qualité de vie au travail : un nouveau challenge pour les RH

II. Le rôle de l’entreprise et des RH dans la gestion et la promotion du bien-être au travail

1. Le rôle de l’entreprise

1.1 L’évolution du rôle de l’entreprise

2. Promouvoir le bien-être, c’est prévenir d’abord le mal-être

2.1 La question des indicateurs

2.2 Les différents acteurs et leur rôle dans la gestion et la promotion du bien-être au travail

3. Efficacité, performance et bien-être au travail : un débat toujours ouvert

CONCLUSION

INTRODUCTION

Pourquoi s’intéresser au bien-être des salariés en entreprise ? Les entreprises sont-elles responsables du bien-être de leurs salariés ? Quels moyens ont-elles à leur disposition ?

Au cours des deux dernières décennies, les questions de santé et de santé mentale au travail sont devenues un sujet de préoccupation pour nombre croissant de professionnels de santé et de managers et de RH. Longtemps un sujet tabou, on assiste à une médiatisation de cette notion de bien être.

En effet, difficile de rester dans le déni. Les récentes séries de suicides survenus chez PSA, Renault, France Télécom, HSBC, BNP Paribas ou encore à EDF, ont propulsé sur le devant de la scène la problématique de la souffrance au travail, conséquence de l’intensification des rythmes de travail et des contraintes liées à ces derniers.

.

Nouveau « dada » des professionnels RH, phénomène de mode ou réelle inquiétude pour l’avenir ? Question de business ?

Ce sont tant de questions qui méritent que l’on s’y intéresse.

Pourquoi parler de « bien-être » plutôt que de « mal-être » ?

- La notion de bien être à un premier avantage, c’est qu’elle est entendue, sinon comprise, par un bon nombre d’acteurs de l’entreprise, aussi bien un DRH, qu’un professionnel de santé ou qu’un salarié.

- Ensuite, elle offre d’emblée un cadre positif, au lieu de mettre l’accent sur le côté négatif des situations, comme le fait par exemple le mot « stress ». Ceci permet de souligner que la santé se construit aussi dans le travail.

- Enfin, elle permet de travailler les trois dimensions physique, psychologique et sociale, c'est-à-dire d’aborder les aspects collectifs et organisationnels liés à la santé. »

Nous aborderons tout d’abord la question du management et du bien-être au travail : sa définition et l’évolution du concept pour s’intéresser ensuite au rôle de l’entreprise et des RH dans la gestion et la promotion du bien-être au travail.

La deuxième partie de ce travail s’attachera à dresser un petit bilan.

Enfin, nous proposerons de faire un état des lieux des outils que l’entreprise et les ressources humaines peuvent mettre en avant pour gérer et promouvoir le bien-être au travail.

LE MANAGEMENT ET LA QUESTION DU BIEN-ETRE AU TRAVAIL.

I. DE LA SANTE AU TRAVAIL AU BIEN-ETRE AU TRAVAIL

Santé, travail et santé au travail

Dans cette partie, l’objectif est de faire la distinction entre les différentes notions et de voir comment elles s’entremêlent et se complètent. Il semble également essentiel de rappeler quelques éléments théoriques afin de clarifier ces notions et leur évolution, qui seront utilisées tout au long de cette étude avant de parler de la notion de bien-être au travail.

• La santé

L’OMS définit la santé comme « un état complet de bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

La santé est un concept qui, pour signifier quelque chose doit être qualifiée. « On est en bonne ou mauvaise santé, on a une santé fragile ou au contraire robuste… ».

De ce fait, la santé ne peut être un état fixe, c’est une fluctuation ; Un moment de santé à définir, c’est un concept subjectif et propre à chaque individu. La dimension perceptuelle est essentielle, c’est à la personne de dire comment elle juge sa santé. Il semblerait donc que la santé parfaite n’existe pas. Elle est un « idéal jamais atteint » et chaque individu remédie à ses imperfections avec les moyens les plus adaptés possibles tentant de maintenir un équilibre acceptable. La santé relève alors de l’équilibre et d’un sentiment d’harmonie à jamais instable.

• Le travail

Par définition, le travail « est assorti d’objectifs, de défis, de contraintes imposées aux Hommes, qui vont les mobiliser tant physiquement que psychiquement ».

Le travail, c’est ce que dans la production des automates ne peuvent pas faire.

Ainsi, le travail et la santé sont deux processus actifs qui invitent le sujet à s’inscrire dans une dynamique existentielle.

• Santé au travail, santé et travail et travail de santé : différentes perspectives

Ces trois expressions bien que très proches ne signifient pas la même chose et surtout ne recouvrent pas les mêmes idées, elles sont complémentaires:

La

...

Télécharger au format  txt (31.6 Kb)   pdf (364.4 Kb)   docx (23 Kb)  
Voir 18 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com