LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Travail Social En Actes

Dissertation : Travail Social En Actes. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  30 Juin 2013  •  5 115 Mots (21 Pages)  •  1 090 Vues

Page 1 sur 21

LE TEMPS DU RENDEZ-VOUS : LA DISPOSITION DES PLACES

SOMMAIRE

Introduction

L’action du quotidien avec l’usager dans les temps de rendez-vous : observer les évidences.

Quand le professionnel, sans le préméditer, se met physiquement à la place de l’usager, des évidences qui, jusque là n’étaient pas envisagées, se mettent en lumière...

L’action du quotidien avec l’usager dans les temps de rendez-vous : une action qui se réfléchit et se construit.

Quand des situations de débordement viennent bousculer le cadre de l’action du quotidien, le professionnel s’adapte et bricole...

Conclusion

Bibliographie

« Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons, le reste, tout le reste, où est-il ? Ce qui se passe chaque jour, le banal, le quotidien, l'évident, le commun, l'ordinaire, l'infra-ordinaire, le bruit de fond, l'habituel, comment en rendre compte, comment l'interroger, comment le décrire ? »1 .

Les actions quotidiennes menées par les travailleurs sociaux auprès des usagers, amènent à se questionner sur leur caractère évident. Bien que reposant sur des petites pratiques ordinaires et habituelles comme « allant de soi », l'expérience du travailleur social est structurée par un faisceau de petites choses qui, par des débordements, semblent bousculer le cadrage social de l'action, engagée auprès de l'usager.

Dans le but de mettre en lumière ces petites choses du quotidien qui, en apparence anodines, n'échappent pourtant pas à des imprévus et donc par voie de conséquence à des questionnements, je vais présenter un travail de recherche, engagé dans les services de la Protection de l'Enfance au Conseil Général, lieu où j'effectue mon stage dans le cadre de ma formation d'éducatrice spécialisée.

Rapidement confrontée aux divers types d’entretiens avec les usagers, menés dans divers lieux (domicile, école, IME, ITEP, MECS), j'ai davantage été attentive aux interactions entre usagers et professionnels et aux débordements qui y surviennent. La question de la disposition des pièces et des places pendant les entretiens s'est rapidement imposée à moi.

Tenter d'exprimer d'une manière concise l'intensité de toutes petites observations de sa pratique professionnelle suppose de porter une réflexion sur la rencontre et la relation d'aide en vue de construire sa propre identité professionnelle. Ainsi, en partant de ce postulat, je me suis demandée ce que produisait la disposition des places dans la rencontre et la relation éducative avec l’usager. De ce questionnement, a émergé une série d’hypothèses : La disposition des places concoure-t-elle à créer du lien avec l’usager ? A-t-elle une influence dans la relation éducative ? A-t-elle un impact sur l’Autre ? Peut-elle écourter un entretien ou au contraire le rallonger ?

En partant d’une problématique collective qui questionne une dizaine d’objets d’étude : Qu’est ce qui déborde dans les différents types de rencontre entre travailleurs sociaux et publics, et qu’est ce que cela provoque, je me suis également demandée, ce qui, dans le temps de la rencontre, déborde dans la disposition des places et de la pièce.

En engageant une enquête de terrain d’une durée de trois mois, au sein de la Maison du Rhône de Vaulx-en-Velin, je me suis appuyée sur ces questionnements pour observer mes actions, menées au quotidien avec l’usager pour, ensuite, tenter d’en décoder les évidences qui enrichissent « la relation d'aide ou l'aide à la relation »2.

L’action du quotidien avec l’usager dans les temps de rendez-vous : observer les évidences.

J’effectue mon stage au sein du Groupe Renfort, service rattaché au Conseil Général et qui exécute les missions de l'Aide Sociale à l'Enfance. Dans le cadre de la Protection de l'Enfance, les mineurs vont être pris en charge par des mesures administratives ou judiciaires et un accompagnement avec leurs familles va être mené par les services sociaux du département (éducateurs et assistantes sociales). Les travailleurs sociaux engagent un travail éducatif avec les familles (visites à domicile, retracer l'histoire familiale) et se mettent en lien avec les divers partenaires qui accompagnent le jeune dans sa scolarité (école, collège, lycée, IME, ITEP), sa santé (CMP, ITEP, SESSAD, la Maison des Adolescents) et son placement ( MECS, foyers, familles d'accueil). Le rôle de l'éducateur ou de l'assistante sociale est de faire le lien entre les familles et les partenaires.

Ce groupe renfort, au sein duquel j'effectue mon stage, est composé d'éducateurs, d'assistantes sociales, de conseillères en éducation sociale et familiale, de techniciennes en intervention sociale et familiale qui viennent renforcer les équipes professionnelles des Maisons du Rhône, en manque d'effectifs. Il s'agit de postes initiés pour des remplacements (congés maternité, arrêts maladies, postes vacants). Dans un souci de renfort d’équipe et non de remplacement définitif, ces travailleurs sociaux effectuent des missions de trois mois, renouvelable une fois, au sein d’une même Maison du Rhône. Ils sont donc conduits à changer souvent d'unité territoriale (MDR) ce qui inscrit leur tâche dans un travail à court terme.

Le choix de mon objet sociologique, à savoir la disposition des places et des pièces, a été motivé suite à un entretien avec un père de famille, en septembre 2012, dans notre bureau, à la Maison du Rhône. La pièce de huit mètres carré environ laissait place à deux grands bureaux collés, face à face (un pour mon référent et un pour moi), et équipés de deux chaises chacun. Ces chaises de bureau, classiques, offraient la possibilité de régler la hauteur du siège, adaptée au confort de chacun. Afin de recevoir ce père de famille dans notre bureau, une troisième chaise de ce type a été rajoutée et disposée sur le côté gauche en rentrant, à égale distance des deux autres chaises. La configuration était telle que les trois chaises formaient

...

Télécharger au format  txt (32.5 Kb)   pdf (277.1 Kb)   docx (20.5 Kb)  
Voir 20 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com