LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le statut des dramaturges au XVIIIe siècle

Étude de cas : Le statut des dramaturges au XVIIIe siècle. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  16 Décembre 2012  •  Étude de cas  •  212 Mots (1 Pages)  •  292 Vues

Les nobles sont présents sur la scène jusqu’en 1759. On vient pour se montrer en public. Les banquettes feront leur apparition à la Comédie-Française en 1782.

Les représentations commencent à 17h30 et s’achèvent vers 21h. Chaque spectacle comporte plusieurs pièces. Les décors sont pauvres et assez conventionnels. La salle est éclairée durant toute la représentation par un système de chandelles jusqu’en 1784 : apparition des quinquets = lampes à huiles.

II. Statut du dramaturge:

statut précaire. Les acteurs sont plus riches que lui, l’oeuvre leur appartient si deux fois de suite la recette n’atteint pas un minimum fixé par eux. Ils font tout pour que ce soit le cas. Ils se partagent alors la recette. En 1780, Beaumarchais obtient de Louis XVI la création de la Société des Auteurs.

Rq. : Les dévots entretiennent la réputation d’immoralité des acteurs.

III. Les pièces:

. Volonté d’unir les hommes entre eux et les rendre meilleurs.

les comédies:

en prose; volonté d’observer les conditions et les comportement sociaux. Elles critiquent les milieux financiers. ex : Turcaret ou le financier, 1709. Chez Marivaux, étude des classes privilégiées mais surtout étude des obstacles à la naissance de l’amour : analyse

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com