LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Economie: l'industrie et le marché automobile français en 2009 et 2010

Analyse sectorielle : Economie: l'industrie et le marché automobile français en 2009 et 2010. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  4 Mars 2014  •  Analyse sectorielle  •  671 Mots (3 Pages)  •  292 Vues

Page 1 sur 3

Première partie :

sujet d'économie : l'industrie et le marché automobile français en 2009 et 2010.

Question n°1 :

Pour quelles raisons, les constructeurs automobiles ont-ils réduit leur capacité de production en 2008 et 2009 ?

Une grande crise est apparue entre 2008 et 2009 et plus précisément au milieu de l'année 2008.

Pour surmonter leurs difficultés, les constructeurs automobiles ont du baisser leur production. En 2008, nous voyons que la production mondiale d'automobile a baissé de 4%. De plus en 2009, la production a baissé de 13% par rapport à 2008.

De 2007 à 2009, la production de véhicules a donc chuté de 17% ce qui représente 62 millions d'automobiles non crées, c'est à dire 11,5 millions d'unités de moins qu'en 2007.

Nous pouvons donc constater qu'avec la crise, la demande a baissé ce qui pousse les constructeurs automobiles à baisser leurs productions pour éviter des pertes trop conséquentes.

Cette chute de la production peut-être aussi la conséquence d'un manque de compétitivité des constructeurs automobiles français face aux pays émergents ou la main d'oeuvre est moins chère.

Question n°2 :

Comment évolue la demande de véhicules industriels en France en 2009 et au premier semestre 2010 ? Quels éléments sont susceptibles d'expliquer cette évolution ?

En 2009, la demande est à la baisse. Premièrement, il y a une diminution de 19% de la demande pour les véhicules utilitaires par rapport à 2008.

De plus nous observerons une baisse de 38% de la demande pour les véhicules industriels.

Cependant, en 2009, une augmentation de 10% des ventes pour les voitures particulières a fait surface par l'intermédiaire des dispositifs de soutien.

Entre 2009 et 2010, les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves immatriculées en France ont baissés. En 2009, les émissions sont de 133g alors qu'en 2007 elles étaient de 149g soit 16g d'écart.

Enfin pour 2009, les dépenses d'acquisition d'automobiles dans les ménages représente moins de 3% contre 4,1% en 1990. Il y a donc eu entre 1990 et 2009 une diminution d'environ 1,1 point.

En 2010, la demande a largement augmenté par rapport a 2009.

La demande a augmenté de 5% sur les voitures particulières grâce entre autre a la prime la prime a la casse. De plus la demande des consommateurs a augmenté de 11% pour les véhicules utilitaires légers.

Cependant, la demande des véhicules industriels subissent un recul de 24%.

La demande a pu se voir diminuer en 2010 dans certains secteurs notamment pour les véhicules industriels, en raison de la diminution de la prime a la casse ainsi qu'un seuil bonus et malus défavorable.

En conséquence de la crise, les entreprises ont baissés l'utilisation des véhicules industriels.

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (66.7 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com