LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

« De La Crise Des "Subprimes" à La récession Mondiale. »

Dissertation : « De La Crise Des "Subprimes" à La récession Mondiale. ». Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  27 Octobre 2014  •  887 Mots (4 Pages)  •  881 Vues

Page 1 sur 4

Par quels mécanismes la défaillance de quelques ménages américains surendettés, incapables de rembourser leur prêt immobilier a pu conduire à une crise mondiale dont les impacts sur l’activité des entreprises et l’emploie sont extrêmement graves, y compris en France ?

Rappelons la situation, c’est à partir des années 2006 que les ménages Américains surendettés n’arrivent plus à rembourser leur emprunt immobilier. Pourquoi ? Lors de l’achat de leur maison, ils ont contractés un crédit avec des taux d’intérêt énormes mais surtout variables (de 15 à 20%) en cas de baisse du marché immobilier, c’est ce que l’on appelle les crédits « Subprimes ».

En effet, ce type de crédit a considérablement augmenté à partir de 2004 est à atteint son apogée en 2006 avec la part de 20%. Cependant, la Banque de France nous précise bien dans sa « Revue de la stabilité financière » édition 2008, que ces prêts sont consentis à des débiteurs de faibles qualité mais aussi à ceux qui n’aurait pas satisfait l’enquête préalable au crédit.

Or, tant que le marché immobilier reste stable et/ou à la hausse, aucun problème n’était envisageable.

Seulement, depuis le début des années 2000, l’Amérique assistait à une montée considérable des prix immobiliers réels allant jusqu’à 180 vers les années 2006-2007, la base étant 100 dans les année 1946, comme nous l’indique « Alternatives économiques » en 2012.

C’est pourquoi, le marché immobilier s’est gravement retourné en 2007, supprimant la possibilité de rembourser leur prêt aux ménages américains puisque les taux avaient fortement augmenté durant cette période.

Alors, pourquoi la crise s’est-elle répandue à tout le système financier ?

Grâce au phénomène de titrisation, c’est-à-dire que tous ces crédits ont été regroupés, transformés et redirigés dans les circuits des banques mondiales pour les revendre à nouveau, ce qui crée une alchimie financière qui à empêcher les banques sources de récupérés leurs crédits puisque une fois les crédits mélangés à d’autres titres dans tout le circuit de la finance, et le nombre d’intermédiaires mais aussi la complexité des circuits, l’opération impossible. Les crédits été rendus disséminés donc invisibles.

De part ce processus, tout le monde est alors contaminé, le marché se paralyse, et les cours s’effondrent. (Sachant que les Etats-Unis et l’Europe représentent environ 95% du marché mondiale de la titrisation.)

Ce qui entraîne alors un effet « domino » puisque cette baisse se propage d’une bourse à l’autre, produit une baisse généralisée du crédit qui provoque des chocs sur l’économie réelle, donc une crise financière mondiale.

En France, le nombre d’entreprise défaillante à atteint en 2009 les 63 204, ce qui est énorme, en 2006 peu avant la crise sont nombre était de 47 291. Source : « Observatoire des défaillances d’entreprises », édition 2012.

Il faudra attendre l’année 2008 pour l’intervention coordonnés des Etats Européens, la garantie sur les prêts à hauteur de 1400 milliards d’euros et l’injection de capitaux dans les banques pour qu’elles puissent redémarrer. C’est seulement à ce moment que la confiance reviendra.

Cependant,

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (76 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com