LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment le dialogue social est-il source de performance et d’innovation?

Cours : Comment le dialogue social est-il source de performance et d’innovation?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  5 Septembre 2021  •  Cours  •  1 341 Mots (6 Pages)  •  44 Vues

Page 1 sur 6

Comment le dialogue social est-il source de performance et d’innovation?

Le dialogue avec les partenaires, améliore le climat social, renforce la cohésion entre les collègues. Il renforce le sentiment d’appartenance et l’adhésion des salariés à un projet commun.

 Il existe le dialogue formel qui est prévu par la loi entre les employeurs et leurs représentants, l’État et les représentants des salariés. La loi prévoit pour ce dialogue social, une négociation annuelle obligatoire sur les salaires, l’égalité professionnelle homme-femme, la durée et l’organisation du temps de travail. La négociation est obligatoire tous les trois ans pour les entreprises de plus de 300 salariés.

Mais il existe aussi le dialogue social informel qui est présent au quotidien avec la hiérarchie et dans les relations entre collègues. Il peut être sous les formes de consultation, négociation, ou en échange des simples informations des décisions de la direction.

En Suède le plus représentatif est le dialogue sociale formel, parce qu’il y a haut taux d'appartenance à un syndicat, ils jouent un rôle prépondérant en matière de dialogue social de représentation des travailleurs, ils sont considérés comme les acteurs principaux de la négociation. Dialogue sociale formel dépasse les aspects émotionnels, liés aux relations entre salariés et employeurs.

Comment le dialogue sociale peut booster la performance de l’entreprise ?

Le dialogue sociale est très important pour la performance de l’entreprise parce qu’il donne la possibilité de répondre aux attentes des membres du personnel. L’employeur peut imposer les conditions mais si les salariés ne sont pas d’accord, il est primordial de les écouter. Il doit essayer de se mettre d’accord avec ses salariés, par le canal de leurs représentants, pour réduire les risques de tensions et à susciter leur engagement. Le dialogue social est considéré comme la base d’une performance solide et durable. Différents éléments peuvent être les différents sources de qui créent de conflit comme par exemple : meilleures conditions de travail, la rémunération, la durée du travail, la sécurité de l’emploi ou les possibilités d’évolution professionnelle. Grace à ces considérations de la part de l’employer, il peut avoir des avantages pour l’entreprise comme par exemple la réduction de l’absentéisme et turn-over, il augmente la prise d’initiative et l’implication du personnel.  Le sujet des risques psycho-sociaux peut être  aussi un des facteurs de conflit en entreprise, c’est un sujet trop sensible et le dialogue sociale peut les diminuer ou jouer dans leur prévention grâce à son élément de dialogue constructif, qui renforce la confiance entre les acteurs.

Les clés de la performance du dialogue sociale suédois est la recherche de compromis et la communication. L’objectif n’est pas de mettre tout le monde d’accord, mais de pouvoir discuter et proposer des avis différents qui puissent être la solution.

Les syndicats sont très importants en Suède, car ils gèrent la caisse d’assurance chômage, qui offre des indemnités chômage. Les gens en voient plus le fait de se syndiquer comme un moyen de négociation mais ils le voient plus comme une forme d’assurance, la sécurité pour l’avenir si les choses ne se passent pas très bien. Donc en Suède sans syndicat, il n’y a pas d’avantages collectifs. Le modèle de structuration du syndicat est le suivant: une confédération très centralisée, sans fédérations mais où les structures de proximité territoriale sont très puissantes et actives. Dans les entreprises, ils n’existent pas le comité d’entreprise et les délégués syndicaux déclinent dans les accords locaux les grandes orientations dessinées au niveau national par la confédération.

La régulation du marché du travail se fait rarement au niveau national mais majoritairement au niveau de la branche et par accords collectifs. D’un point de vue social, l'uniformisation des garanties sociales entre les salariés d'une même branche professionnelle  en encadrant le fonctionnement du marché du travail est très avantageux. L’accord de branche ne va porter que sur quelques-uns de ces thèmes, comme les salaires minimaux, la durée du temps de travail ou le choix d’une complémentaire santé.

Les conventions collectives en Suède peuvent stipuler des réglementations seules, remplacer ou adapter la législation suédoise dans son ensemble ou en partie et respecter les réglementations de l'Union européenne. Le dialogue social en Suède comporte le plus souvent réglementation du travail, temps de travail, salaires, augmentations annuelles, prévoyance et assurances professionnelles, la formation, soutien à un nouvel emploi en cas de remboursement, fonds de transition, environnement de travail.

...

Télécharger au format  txt (9.1 Kb)   pdf (52.7 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com