LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment le progrès technique est-il source de croissance ?

Dissertation : Comment le progrès technique est-il source de croissance ?. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  11 Novembre 2016  •  Dissertation  •  2 776 Mots (12 Pages)  •  876 Vues

Page 1 sur 12

Dissertation N°1

Science Économique

Les activités de R&D (recherche et développement) des entreprises sont à l’origine des innovations. L'Allemagne dépense beaucoup d’argent dans la recherche, les sociétés allemandes y consacraient presque 2,7% de leur PIB en 2013 contre seulement 2,1% en France. Cet effort de recherche de la part de l’Allemagne se traduit par de meilleurs résultats économiques : 4% de croissance pour l’Allemagne contre 1,7% dans l’Hexagone. Ces données semblent souligner une corrélation importante entre le progrès technique et la croissance. Dans les pays riches et développés depuis la première révolution industrielle et dans les pays émergents depuis la seconde partie du 20ème siècle, le progrès technique contribue à la croissance économique. Le progrès technique se définie comme l’ensemble des éléments qui permettent d’améliorer les méthodes de production et d’accroître la productivité. La croissance étant l’augmentation de la richesse créée sur une période donnée. On peut ainsi se demander par quels mécanismes les innovations permettent-elles l’augmentation de la richesse créée ? Le progrès technique est source de croissance à travers l’offre mais également à travers la demande.  

I/ Le progrès technique est source de croissance à travers l’offre

Le progrès technique, qui se manifeste notamment par des innovations de produits mais également par des innovations de procédés et d’organisation du travail, permet d’augmenter l’offre à travers l’augmentation de la productivité des facteurs de production et donc de créer de la croissance économique.

A/ Les innovations de produits sont source de croissance

1/ Et élèvent la qualité de la production : compétitivité hors-prix

Les innovations de produits sont facteurs de croissance à travers la hausse de la qualité de la production et de la hausse de la compétitivité hors-prix. Les innovations sont définies comme des applications industrielles et commerciales d’inventions. Les innovations dites « de produit » correspondent à des innovations spécifiques consistant à la mise au point et/ou la commercialisation d’un produit nouveau (bien ou service) ou d’un produit existant mais incorporant une nouveauté. Effectivement, les innovations de produits permettent d’élever la qualité de la production, rendant ainsi celle-ci plus compétitive sur le plan hors-prix. Bon nombre d’entreprises fondent ainsi leur stratégie sur la différenciation des produits, dans le but de gagner en compétitivité structurelle ce qu’elles ne pourraient pas gagner en compétitivité prix. En d’autres termes, les innovations de produits permettent aux entreprises d’imposer leurs produits ou services indépendamment de leur prix. La hausse de la compétitivité hors-prix des entreprises responsables d’innovations de produits leur permet ainsi de gagner des parts de marché, entrainant ainsi une augmentation de la production par celles-ci ; générant donc de la croissance économique. Par exemple, le téléphone portable existait déjà dans les années 1980 mais sous forme peu ergonomique (téléphones larges et plutôt lourds) et il n’était possible que de téléphoner. Avec la sortie de l’iPhone en 2007, le téléphone portable est renouvelé pour devenir complètement tactile, remplaçant ainsi les boutons et claviers traditionnels. Cette innovation de produit de la part de la marque Apple l’a donc rendu plus compétitive sur le plan hors-prix en se distinguant sur la nouveauté tactile du téléphone portable ou bien sur son design original tout en ayant utilisé un produit déjà existant auparavant mais en incorporant des nouveautés. Cette hausse de la compétitivité hors-prix chez Apple leur a permis de gagner des parts de marché, de produire de plus en plus d’iPhone et donc de créer plus de richesses, entrainant de la croissance économique.

2/ Permettant les monopoles sur les marchés (offre plus diversifiée)

Les innovations de produits sont également facteur de croissance économique en permettant les monopoles sur les marchés avec une offre plus diversifiée. En effet, les innovations de produits permettent également aux entrepreneurs de créer de nouvelles branches d’activités. En inventant un nouveau produit majeur, l’entrepreneur va créer une nouvelle branche d’activité, monopolisée par l’entreprise innovante en question. En d’autres termes, l'innovation de produit est source d'une " rente de monopole temporaire", c'est à dire de profits important pendant la durée du monopole car l'entreprise innovante est la seule à fournir le produit, elle a donc un monopole et peut donc fixer le prix au niveau qu'elle désire (prix supérieur au coût marginal). C'est donc un moyen pour conquérir de nouveaux marchés donc de nouveaux clients, mais elle peut être aussi un moyen de renouveler ou élargir la gamme des produits, d'augmenter la qualité des produits et de favoriser, finalement, la compétitivité hors-prix de l'entreprise. Ainsi, la position de monopole de l’entreprise va lui permettre de gagner des parts de marché, qui va l’inciter à produire plus et qui engendrer de la croissance économique. Par exemple, l’entreprise IBM est l’entreprise ayant produit le premier vrai ordinateur en 1948 mais également le premier ordinateur commercial en 1953. En 1962, IBM possédait 66% des parts de marché du nombre d’ordinateurs produits. Par l’invention de l’ordinateur destiné aux entreprises, IBM va créer la branche d’activité liée à l’ordinateur et en être l’entreprise leader. L’économiste Joseph Schumpeter a mis en évidence qu’une innovation majeure telle que l’invention de l’ordinateur, fait apparaître une grappe d’innovations mineures telles que la création d’internet, ou la création de logiciels.

Ainsi les innovations de produits sont facteurs de croissance à travers la hausse des parts de marché qui entrainent la hausse de la production donc la hausse de l’offre et donc de la croissance économique. Cependant, les innovations de produits ne sont pas les seuls types d’innovations qui contribuent à la croissance économique à travers l’offre.

B/ Les innovations de procédés et d’organisation du travail permettent d’améliorer la compétitivité-prix

1/ Les innovations de procédés permettent de réduire les coûts grâce aux gains de productivité

...

Télécharger au format  txt (18.8 Kb)   pdf (108.7 Kb)   docx (258.1 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com