LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Audit interne du cycle d'investissement

Cours : Audit interne du cycle d'investissement. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  8 Février 2012  •  Cours  •  701 Mots (3 Pages)  •  1 539 Vues

Page 1 sur 3

AUDIT INTERNE DU CYCLE D’INVESTISSEMENT

Définition du cycle d'investissement

L'investissement est l'acquisition de biens durables permettant à l'entreprise de se procurer un avantage économique futur. En comptabilité, le terme utilisé est immobilisation.

Chaque investissement est une suite d'opérations dans un ordre bien précis. C'est pour cela que l'expression cycle d'investissement est utilisé. Le cycle d'investissement est un cycle long car, généralement, les opérations se déroulent sur un certain nombre d'années. Les opérations du cycle d'investissement sont :

• L'acquisition de l'immobilisation auprès d'un fournisseur,

La valeur ajoutée des audits interne

L'audit interne est une mesure réelle et efficace des tous les processus d’un système de management de la qualité.

Les décisions d’audit sont fondées sur les résultats des processus, les preuves et les critères d’audit. Le focus est sur la conformité, la prévention et sur l'amélioration continue. Grâce aux audits internes, on a un processus efficace de revue de direction, une meilleure implication des employés et une meilleure valeur ajoutée.

1. L'audit interne est régie par les Normes professionnelles de l’audit interne publiées par l’Institute of Internal Auditors (IIA).

Celle-ci définit l’audit interne comme « une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer, et contribue à créer de la valeur ajoutée. Il aide cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques, de contrôle, et de gouvernement d'entreprise, et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité ».

Cette définition met en évidence les spécificités de l'audit interne :

- la notion d'indépendance : bien que pratiquée en entreprise, par des salariés de celle-ci, il est attendu de ces derniers une conduite, une moralité, un professionnalisme, une éthique à toute épreuve. C'est la raison pour laquelle certaines entreprises font signer aux auditeurs internes un code de déontologie pour les astreindre au respect des valeurs ci-dessus citées. Par ailleurs, l'entreprise peut (voire doit) diffuser une charte d'audit signée par la plus haute autorité de l'entreprise afin de définir et faciliter les interventions des auditeurs internes;

- la notion d'assurance : la pratique de l'audit interne ne permet pas de garantir à elle seule la maîtrise des opérations par l'entreprise, en raison notamment des techniques qui sont mises en œuvre dans le cadre des missions d'audit interne (l'échantillonnage par exemple).

- la notion de conseil et de création de valeur ajoutée : l'audit

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (73.5 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com