LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les femmes migrantes, TPE

Dissertation : Les femmes migrantes, TPE. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2017  •  Dissertation  •  1 398 Mots (6 Pages)  •  504 Vues

Page 1 sur 6

TPE

Dans quelles mesures les femmes seules ou avec leurs enfants migrants depuis le sud sont elles particulièrement vulnérables ?

Migration : déplacement volontaire d’un individu ou de la population d’un pays dans un autre pays ou d’une région dans une autre, pour des raisons économiques, politiques ou culturel.

Nombreuses à traverser la méditerranée pour venir en Europe, elles se retrouvent à la merci des passeurs pendant leur voyage. Racket, viol, prostitution, rien ne leur est épargné.  30% des migrants sont des femmes.

 

I.                    Le départ

a.       D’où partent-elles ?

 

Les migrants qui arrivent en Europe viennent surtout d’Afrique et d’Asie. Mais en ce moment ils viennent plus particulièrement de la Syrie, de l’Erythrée et de l’Afghanistan. Malheureusement il n’y a pas que ces pays-là mais beaucoup d’autres encore comme l’Irak, la Lybie, le Kosovo et le Congo.

 

b.      Pourquoi partent-elles ?

 

Les Erythréens fuient la dictature, on parle très peu d’eux dans l’actualité et pourtant chaque jour ils vivent un enfer. + 360 000 Erythréens ont pu s’enfuir mais là-bas il est très dangereux de le faire car la police a pour mission d’exécuter les fugitifs et de torturer leurs familles restée là-bas. En Afghanistan ils fuient les talibans. Aujourd’hui attaqués par les talibans qui veulent prendre le pouvoir, beaucoup d’habitants se font tuer ou blesser. Ils sont déjà 2,6 millions à avoir pris la fuite. En Syrie les habitants se font la guerre depuis que leur président les a fait souffrir, des groupes se sont formés et la guerre entre eux a éclatée. Ils sont déjà plus de 4 millions à avoir fuis leur pays. En Lybie une révolution a eu lieu en 2011 faisant tomber l’un des pires dictateurs. Mais depuis le pays est tombé dans un chaos sans fin. Le territoire est désormais divisé en deux le CGN (Congres Général National) dirigé par les islamistes et la Chambre des représentants. En Irak, les djihadistes ont pris le contrôle des points stratégiques comme les puits de pétroles, les barrages et Mossoul en 2014, + de 15 000 personnes sont mortes dû aux violences subies. A Kosovos dès les trois premiers mois de 2015 un véritable exode est en cours. 8% de la population est déjà partie dû à la hausse des chomages et de la pauvreté. La banque central a placé 30% de la population sous le seuil de pauvreté.

4 grands facteurs de mobilité, Afrique Subsaharienne.

-          Croissance démographique, trop de naissance pas de travail

-          La pauvreté, 38 des 6 pays classées dans les économies à faible revenus par la banque mondiale et 34/49 PMA sont africains

-          Appauvrissement des ressources naturelles, sécheresse, défaurestation, eau rare, faible production agricole

-          Les conflits, guerre civil, Irak, Syrie

 

c.       Où vont-elles ?

 

Les pays développés sont les pays choisis par les migrantes comme destination lorsqu’elles fuient leur pays d’origine. Généralement les migrantes se dirigent vers l’Europe de l’Ouest, lorsqu’elles sont d’origines Asiatiques ou Africaines, et vers l’Amérique du Nord, lorsqu’elles viennent d’Amérique du Sud et d’Asie. Dans plusieurs pays de l’UE il existe des associations visant à aider ces femmes en danger mais aussi en difficultés. Par exemple en France il existe une association spécialement réservé aux femmes se nommant la CIMADE, elle s’engage à lutter contre toutes formes de discrimination et en particulier la xénophobie et le racisme, en partenariat avec 14 associations se disposant dans 8 pays différents (Algérie, Côte d’Ivoire, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégale et Tunisie). Les femmes représentent 53% des migrants arrivant en France.

 

II.                  Le voyage

a.       Réseaux de migrations

Les femmes représentent 48% des migrants dans le monde. Pour arriver en Europe, certaine migrantes traversent la moitié du globe. La plupart du temps elle passe par des points de passages où se trouvent des passeurs qui leur font payer des milliers seulement pour accéder à l’autre point de passage qui soit les emmèneront en Europe soit les feront encore aller à un autre point de passage. Lorsqu’on entreprend un périple aussi gros il faut connaître des réseaux et avoir de l’argent sinon pour les femmes le risque est qu’elle se prostitue pour payer leur billet d’envole. Les femmes seules sont très vulnérables. Elles sont victimes de viols et de violence. Pour assurer leur sécurité certaine ce regroupe souvent par pays d’origine. D’autre se mettent sous la protection d’un homme en se mariant, une femme marié n’est pas violée ou agressée. Ces agressions sont causées par les passeurs, les camarades de voyage mais aussi des autorités. Dans le camp de Gazi Baba en Macédoine, certain témoignage accuse la police macédonienne d’avoir réclamer des faveurs sexuelles contre du pain ou de l’eau. Le bisness des passeurs ce fait sur place, ils sont au point de passage et les migrants viennent les trouver. Ils se développent aussi sur internet, en effet sur Facebook par exemple on peut trouver des passeurs qui font des offres. Un journaliste a tenté de contacter un de ces passeurs en se faisant passer pour un migrant, celui a répondu seulement 13h après en demandant 3000 dollars sans poser aucune question sur l’identité du demandeur. A ce jour les autorités essayent de sécuriser ce réseau social afin d’empêcher ce genre d’annonce illégale.

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (41.7 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com