LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exposé Parc OL

Étude de cas : Exposé Parc OL. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  3 Février 2019  •  Étude de cas  •  1 874 Mots (8 Pages)  •  99 Vues

Page 1 sur 8

Aram AVETISSIAN,  Tom ALEXANDRE,  Mayeul VIEILLY                                                                                  632

TPE  –  Géographie

Sujet: Le Parc OL

Problématique: Quels sont les enjeux et les atouts du stade ?

Sommaire:

  • Introduction
  • Les acteurs
  • Les enjeux
  • La réalisation
  • Conclusion

Introduction

    Le parc Olympique lyonnais, aussi nommé Stade des Lumières, est un stade de football ainsi qu'un complexe de sports et de loisirs situés à Décines-Charpieu, dans l'est de l'agglomération lyonnaise. Il est la propriété de la société OL Groupe, la holding dont fait partie le club de football de l'Olympique lyonnais. Le stade construit pour 405 millions d’euros, de 2012 à 2015 puis inauguré en 2016. Le stade possède 59 286 places soit le troisième plus grand stade en France, depuis 2016, les rencontres de championnat de l’Olympique Lyonnais se déroule au Parc OL. Le Parc OL a aussi accueilli six matchs de L’UEFA EURO 2016, une compétition de prestige. Il possède une gare de tramways dédiée aux portes du stade, 10 000 places de parking, 290 points de vente, un parking de vélo et une gare de navette, situé à vingt minutes de la gare Part-Dieu.

[pic 1]

Les acteurs

Le projet de construction du Parc OL a nécessité un énorme investissement supporté majoritairement par l’Olympique Lyonnais mais aussi plusieurs investisseurs privés et publics, notamment pour les aménagements d’accès comme les réseaux de transport.

[pic 2]

OL Groupe a été créée en 1999 dans le but de couvrir les dépenses de l’Olympique lyonnais et les différentes sociétés qui entourent le club.

Jean-Michel Aulas, homme d’affaire français, est le fondateur et président de la société CEGID, président de l’Olympique lyonnais et est le président-directeur général de OL Groupe.

OL Groupe (ou le groupe OL) est une société solide qui a su se hisser aux plans sportif et économique parmi les meilleurs aux niveaux national et européen en appliquant des règles de base qui démontrent leur efficacité : former et recruter des joueurs d’élire, bâtir des projets ambitieux qui permettent d’accroître et de diversifier les revenus, gérer l’entreprise avec dynamisme et rigueur.

Les joueurs de football font partis des grands acteurs du Parc OL car l’achat et la vente de joueurs se compte la plupart du temps en millions d’euros, affluant énormément la recette de la société.

Les enjeux

Les enjeux sont les privilèges qu’une entreprise peut gagner ou perdre. Le nouveau stade permet à OL Land d’accroître ses enjeux. On parle principalement d’enjeux économiques, sportifs et humains.

OL Land a bien évidemment comme enjeu principal l’enjeu économique. L’augmentation de ses recettes permet de payer les transferts, les salaires et le centre de formation. Pour l’OL, le chiffre d’affaire est de 137 millions d’euros. Il comporte :

- Les droits TV : 51 millions d’euros                                                                               - La billetterie : 12 millions d’euros                                                                                 - La pub : 20 millions d’euros                                                                                         - Les produits dérivés : 17 millions d’euros                                                                    - Les transferts : 37 millions d’euros

L’effet « nouveau stade » augmente techniquement l’affluence. La nouveauté et la curiosité permettent une hausse immédiate de l’affluence et donc des revenus.                                        L’autre moyen mis en œuvre, et c’est là le plus important, est la gestion des places dites VIP. Loges, places d’entreprises et salons privés sont le cœur du projet. Le grand stade prévoit 6130 places de ce type (1500 au stade de Gerland). Ces places sont bien plus rémunératrices pour le l’OL Groupe que les autres places.                                                                                         Le naming est une autre source de revenus. Etre propriétaire de son stade permet de bénéficier de ces recettes. Enfin, ce sont les recettes “jours de match” qu’il convient de développer, en étant propriétaire de son stade et par la même occasion des boutiques de produits dérivés, des buvettes, sandwicheries, ainsi que de tous les équipement alentours (loisirs etc.). Le club s’assure une hausse des revenus.                                                                                                    L’impact sur les comptes est difficile à chiffrer. Les différentes études estiment que doubler les recettes billetterie est tout à fait envisageable. Jean-Michel Aulas annonce lui une fourchette allant de 50M à 100M de hausse. Sur un chiffre d’affaire de 135 millions d’euros, c’est tout bonnement énorme. C’est peut-être ici que s’imposent les limites économiques.

...

Télécharger au format  txt (8.9 Kb)   pdf (323.6 Kb)   docx (206.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com