LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Moteur de développement territorial

Fiche : Moteur de développement territorial. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  16 Mai 2019  •  Fiche  •  1 123 Mots (5 Pages)  •  87 Vues

Page 1 sur 5

Les moteurs de développement territorial

Le développement territorial repose sur deux grands moteurs : la production et la gouvernance. C’est de leur genèse et de leur renouvellement permanentque naissent les processus de développement, déconstruisant et recréant des territoires sans cessemouvants, sous l’influence desdynamiques d’innovations technologiques, organisationnelles, sociales et institutionnelles, qu’elles soient endogènes ou provenant de l’extérieur.Processus de gouvernance et de production donnent naissance à des innovationsterritoriales, qui accompagnent les mutations créatrices de nouveauté ou destructricesdes anciens modèles de croissance et de gouvernement. Ainsi, le développementterritorial peut marcher sur ses deux jambes, en intégrant à la fois l’accroissement desrichesses et l’amélioration des caractéristiques socio-économiques des populations.

Le développement territorial porté par les processus de production

La définition du développement était inséparable de celle de la production, celle-ci a été considérée comme étant le moteur principal du développement, avec une insistance sur deux dimensions centrales : l’innovation technologique et le caractère systémique des relations locales. C’est une approche affirme le caractère singulier de développement de chaque territoire, en d’autre terme, les processus de production ne peuvent être identiques au sein de deux territoires différents, car chacun d’eux à ses propres spécificités.

Pour pouvoir mieux comprendre un territoire, il faut faire appel à l’analyse systémique, dans la mesure où ce dernier est composé d’un ensemble d’acteurs influençant l’un l’autre, cela donne lieu à des  interactions verticales et horizontales d’où résulte une innovation.

La prise en compte des dimensions environnementales a inversé la logique qui stipule que le développement se réalise aux dépens des ressources limitées de la planète.

Le rôle central des processus de gouvernance territoriale

Le développement ne concerne pas seulement la production, il recouvre bien d’autres dimensions, comme les changements mentaux et sociaux des populations, ainsi que les évolutions des structures institutionnelles. Le développement territorial donc doit prêter attention aux structures et modalités de gouvernance de l’action publique comme aux volontés des populations, le but est d’accroitre la production et assurer la compétitivité des territoires, en même temps aboutir à un modèle de développement du bas vers le haut assurant la participation des acteurs locaux dans le processus de prise de décision.

Ce terme gouvernance repose sur la coordination d’acteurs, de groupes sociaux et d’institutions en vue d’atteindre des objectifs communs. L’évolutionde ce terme s’inscrit dans le processus d’innovation institutionnelle.

Puis le terme « bonne gouvernance » s’est émergé, visant la proposition des recettes censées garantir la compétitivité des pays ou des territoires, ainsi garantir la participation des acteurs aux décisions, en rupture avec l’approche du développement émanant du haut vers le bas et donnant naissance à un autre terme celui de la « gouvernance territoriale ». Celle-ci est à l’origine d’un  ensemble de changements. Cependant, il conduit à la  concertation entre l’ensemble des acteurs.

Il est à signaler que la gouvernance s’applique au sein d’un territoire sur des multi-niveaux, en d’autres termes, les décisions ne dépendent pas seulement des directives des pouvoirs publics, mais également des services déconcentrés de l’Etat et des collectivités territoriales.

À la source des innovations territoriales

Les éléments primordiaux pour un développement économique et territorial ainsi dans la production des innovations technologiques sont : l’utilisation rationnelle des produits agricoles, L’exploration des ressources naturelles et agricoles et leur transformation par les usagers, le capital humain formé et éduqué qui constitue un puissant ferment territorial par le biais de potentiel en matière d’apprentissage et de production de connaissance et aussi les ressources spécifiques car elles accordent une valeur ajoutée au territoire, tous ces éléments jouent un rôle déterminent pour le territoire.

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (100.6 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com